Marie-Thérèse Bruguière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marie-Thérèse Bruguière
Illustration.
Fonctions
Sénatrice de l'Hérault

(2 ans, 11 mois et 29 jours)
Groupe politique LR (apparentée)
Prédécesseur François Commeinhes

(5 ans, 11 mois et 29 jours)
Élection 21 septembre 2008
Groupe politique UMP (apparentée)
Successeur Jean-Pierre Grand
Conseillère départementale de l'Hérault
élue dans le canton de Mauguio
En fonction depuis le
(6 ans et 9 jours)
Élection 29 mars 2015
Prédécesseur Yvon Bourrel
Maire de Saint-Aunès

(22 ans, 6 mois et 7 jours)
Élection 19 mars 1989
Prédécesseur André Willaime
Successeur Alain Hugues
Conseillère régionale du Languedoc-Roussillon

(4 ans, 6 mois et 2 jours)
Élection 28 mars 2004
Président Georges Frêche
Successeur Anne-Marie Fornet
Biographie
Date de naissance (78 ans)
Lieu de naissance Mauguio (Hérault)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Les Républicains
Profession Cadre administratif hospitalier

Marie-Thérèse Bruguière, née le à Mauguio (Hérault), est une femme politique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cadre administratif hospitalier de profession, elle est élue sénatrice UMP du département de l'Hérault le .

En deuxième position de la liste UMP derrière François Commeinhes lors des élections de 2014, elle n'est pas réelue.

En mars 2015, elle est élue conseillère départementale du canton de Mauguio[1] en tandem avec Brice Bonnefoux[2],[3],[4].

Après un premier mandat de à (où elle n'est pas réélue), le , elle redevient sénatrice à la suite de la démission de François Commeinhes, l'un des 41 sénateurs à avoir choisi de privilégier ses mandats locaux en vertu de la loi du 14 février 2014 sur le non-cumul des mandats en France[5],[6]. Elle quitte dès lors son mandat exécutifs local à la mairie de Saint-Aunès et la vice-présidence de la Communauté d'agglomération du Pays de l'Or.

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Mandats en cours[modifier | modifier le code]

Ancien mandat[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.herault.fr/files/vaperez/carte_nouveaux_cantons_JO.pdf
  2. MIDI LIBRE, « Canton de Mauguio : victoire de l'UMP sur le FN », Midi libre,‎ (lire en ligne, consulté le 30 août 2020).
  3. Jérôme Diesnis, « Départementales: Dans le canton de Mauguio, l’UMP vainqueur », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 30 août 2020).
  4. « Accueil », sur herault.fr (consulté le 30 août 2020).
  5. Alexandre Poussart, « Non cumul des mandats : 41 sénateurs ont quitté le Sénat », sur Public Sénat, .
  6. « Avis de démission de sénateurs », sur Journal officiel de la République française, .

Liens externes[modifier | modifier le code]