Crise sanitaire de Flint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La rivière Flint (en) dans le centre-ville de Flint.

La crise sanitaire de Flint est une crise sanitaire liée à la contamination au plomb de l'eau potable, depuis 2014, à Flint dans le Michigan, aux États-Unis[1],[2]. Elle a entraîné la restructuration et la mise sous tutelle de la municipalité[3],[4],[5].

En 2014, le gouverneur du Michigan, Rick Snyder (parti républicain), décide de changer la source d'approvisionnement de la ville en eau par mesure d'économie[2],[6]. Alors que la ville achetait précédemment son eau aux services des eaux de la ville de Détroit (une eau en provenance du lac Huron et de la rivière Détroit), l'eau de la ville est désormais puisée dans la rivière Flint. Il en résulte une forte contamination au plomb[7], créant une crise sanitaire grave. La contamination a pour cause les vielles canalisations d'eau qui contiennent du plomb : elles ont été corrodées par l'eau acide et polluée de la rivière Flint, qui n'a pas subi de traitement inhibiteur de corrosion approprié pour empêcher ce phénomène[3],[6].

En novembre 2015, plusieurs familles déposent un recours collectif au niveau fédéral contre le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, certains responsables locaux et des fonctionnaires de l'État. D'autres poursuites judiciaires suivent[3].

En janvier 2016, la ville est déclarée en état d'urgence par le gouverneur. Le président des États-Unis Barack Obama corrobore cette décision au niveau fédéral, ce qui permet de débloquer des fonds de la Federal Emergency Management Agency (FEMA) et du Département de la Sécurité intérieure des États-Unis[3].

Devant l'importance de la crise sanitaire, le gouverneur présente des excuses publiques en décembre 2015[8] et en janvier 2016[9], et plusieurs responsables démissionnent [10],[11],[12],[13].

En avril 2020, le magazine Vice News révèle qu'il détient des documents qui tendent à prouver l’ancien gouverneur du Michigan Rick Snyder a cherché à corrompre des témoins en leur proposant de payer leurs soins médicaux, qu'il a également cherché à cacher la contamination au plomb plutôt qu'à y remédier dès qu'il en a eu connaissance et qu'enfin, lorsque le scandale a éclaté, il a tenté de minimiser ses responsabilités.[2] Parmi les sources documentaires à disposition du magazine, il est fait état de diverses transcriptions d'entretiens réalisés par les enquêteurs en charge de l'investigation officielle - dont celle d'un entretien avec Richard Baird - l'homme de confiance du gouverneur Snyder entre 2013 et 2018[2],[14].

Début 2020, la municipalité de Flint annonce que les travaux de remplacement des canalisations et tuyauteries seront achevés en juillet 2020[15],[16],[17], soit plus de 6 ans après le début de la crise, et plus de 4 ans après la déclaration de l'état d'urgence à Flint.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Richard Manning, « Letter From Michigan (From the January 2017 issue) Over the River; Returning home to Flint », sur Harper's Magazine, (consulté le 3 janvier 2017)
  2. a b c et d (en-US) « Michigan’s Ex-Gov. Rick Snyder Knew About Flint’s Toxic Water - and Lied About It », sur vice.com (consulté le 16 avril 2020)
  3. a b c et d Sylvie Laurent, « Flint : les noces empoisonnées de l’austérité et du racisme », Libération, 4 février 2016.
  4. Frédéric Autran, « A Flint, les damnés de plomb », Libération, 28 janvier 2016.
  5. Frédéric Autran, « L'eau empoisonnée de Flint, Michigan, et les plaies de la société américaine », Libération, 23 janvier 2016.
  6. a et b Dana Nessel, « Scandale de l'eau contaminée à Flint: les poursuites abandonnées », sur La Presse, (consulté le 23 mai 2020)
  7. « États-Unis: scandale sanitaire à Flint, dont l'eau est contaminée au plomb », sur lexpress.fr (consulté le 22 janvier 2016).
  8. (en-US) MLive Media Group Editorial Board, « Gov. Rick Snyder needs to do more than just apologize for Flint water crisis », sur mlive.com, (consulté le 25 mai 2016)
  9. (en-US) Mariano Castillo et Greg Botelho, « Michigan governor apologizes for Flint water crisis », sur CNN.com, (consulté le 25 mai 2016)
  10. (en-US) Ron Fonger, « Howard Croft, Flint official responsible for water oversight, resigns », The Flint Journal, Michigan Live,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2015)
  11. (en-US) Emily Lawler, « Director Dan Wyant resigns after task force blasts MDEQ over Flint water crisis », The Flint Journal, Michigan Live,‎ (lire en ligne, consulté le 29 décembre 2015)
  12. (en-US) Emily Lawler, « DEQ spokesman also resigns over Flint water crisis, says city 'didn't feel like we cared' », Michigan Live, (consulté le 30 décembre 2015)
  13. (en-US) Melissa Nann Burke et Jim Lynch, « Top EPA official in Midwest resigning amid Flint crisis », sur The Detroit News, (consulté le 21 janvier 2016)
  14. (en-US) Craig Mauger, « Release of 'confidential' transcripts concerns Flint water investigators », sur Detroit News (consulté le 23 mai 2020)
  15. (en-US) « Roughly 2,500 lead service lines left to replace in Flint », sur mlive.com (consulté le 12 mai 2020)
  16. (en-US) « Service Line Replacement Program », sur City of Flint (consulté le 12 mai 2020)
  17. (en-US) « Flint misses deadline to test homes for lead in water », sur michiganradio.org, (consulté le 12 mai 2020)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]