Elgin (Illinois)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La traduction de cet article ou de cette section doit être revue. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Le contenu est difficilement compréhensible vu les erreurs de traduction, qui sont peut-être dues à l'utilisation d'un logiciel de traduction automatique. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou modifiez l'article.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elgin.
Elgin
Musée d'histoire d'Elgin.
Musée d'histoire d'Elgin.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Illinois Illinois
Comté Cook et Kane
Démographie
Population 108 188 hab. (2010)
Densité 2 900 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 02′ 18″ N 88° 19′ 22″ O / 42.038333, -88.32277842° 02′ 18″ Nord 88° 19′ 22″ Ouest / 42.038333, -88.322778
Superficie 3 730 ha = 37,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Illinois

Voir sur la carte administrative de l'Illinois
City locator 14.svg
Elgin

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Elgin

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Elgin

Elgin est une ville située dans la banlieue nord-ouest de Chicago, dans les comtés de Kane et de Cook, dans l'État de l'Illinois aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Histoire de la ville[modifier | modifier le code]

L'Indian Removal Act de 1830 (littéralement Acte de déplacement des Indiens) et la guerre de Black Hawk de 1832 ont mené à l'expulsion des Amérindiens qui avaient des colonies et des tumuli dans la zone, et à préparer le terrain pour la fondation de la ville d'Elgin. Des milliers de miliciens et de soldats de l'armée du général Winfield Scott ont défilé dans la vallée de la rivière Fox pendant la guerre.

À New York[1], James T. Gifford et son frère Hezekiah Gifford ont entendu des histoires sur cette zone mûre pour l'implantation et ont voyagé vers l’ouest. En cherchant un site sur la route de la diligence entre Chicago et Galena, ils se sont finalement installés dans un lieu où un pont pourrait être construit sur la rivière. En avril 1835, ils ont établi la ville, la nommant avec un nom à consonance écossaise : "Elgin".

Très rapidement, Elgin a acquis une renommée dans la production du beurre et des produits laitiers et les a vendu à la ville de Chicago. Gail Borden a établi une usine de lait concentré ici en 1866 et la bibliothèque locale portera son nom en son honneur. L'industrie laitière est devenue moins importante avec l'arrivée de la Elgin Watch Compagny, manufacture horlogère d'Elgin. L'usine de montres a employé trois générations d'elginites de la fin du 19ème siècle au milieu du 20e siècle, lorsqu'elle était le plus grand producteur de montres de qualité aux États-Unis (l'usine a cessé la production en 1965 et a été démolie à l'été 1966) et l'exploitant du plus grand complexe d'horlogerie dans le monde. Aujourd'hui, les horloges de la gare de l'Union Station de Chicago portent toujours le nom d'Elgin.

Elgin a une longue tradition d'enseignement et d’invention. Elgin abrite la Elgin Academy, la plus vieille université mixte, non confessionnelle et école préparatoire à l'ouest des Monts Allegheny. Le lycée d’Elgin a vu passer cinq amiraux navals, un lauréat du Prix Nobel, un lauréat du Prix Pulitzer, un gagnant du Tony Award, deux Oscars (des producteurs de talent), des athlètes Olympiques et un PDG de General Motors parmi ses anciens élèves.

John Murphy, habitant d'Elgin, a inventé la balayeuse de voirie motorisée en 1914 et a formé plus tard la Elgin Sweeper Corporation. Le chimiste Lloyd Hall est né à Elgin, comme l'homme d'affaires ingénieur en électronique et pionnier de la stéréo automobile Earl William Muntz (plus connu sous le nom de "Madman Muntz") ou encore Max Adler, fondateur du Planétarium Adler à Chicago, premier planétarium du continent américain.

Elmer C. Alft, historien et ancien maire d'Elgin, a écrit plusieurs livres traitant de l'histoire de la ville.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Elgin a été certifiée comme une ville de l'État de l'Illinois en 1854, et 100 ans plus tard, elle est devenue la première ville de l'Illinois a adopter un gouvernement à gérance municipale. Les résidents élisent six membres extraordinaires du conseil et un maire qui siègent à temps partiel. Le conseil municipal se réunit tous les deux mercredis à 18h00 à l'Hôtel de ville. Le directeur municipal, un professionnel à temps plein, s'acquitte des tâches qui lui sont assignées par le maire et le conseil municipal.

Étant donné que le recensement de 2010 a placé Elgin à 108.000 résidents, deux sièges de conseillers supplémentaires sont élus depuis 2013, ce qui porte le conseil à huit membres extraordinaires.

Les ordres du jour et suivis des conseils municipaux sont disponibles en ligne via www.cityofelgin.org. Les résidents peuvent y assister en personne, ou peuvent suivre les vidéos en temps réel sur la "salle de presse en ligne", ou voir les replays sur le câble du canal 17.

Démographie[modifier | modifier le code]

Composition de la population
en 2010 (%)[2],[3].
Groupe Elgin Drapeau de l'Illinois Illinois Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 66,0 71,5 72,4
Autres 16,4 6,7 6,2
Noirs 7,4 14,6 12,6
Asiatiques 5,4 4,6 4,8
Métis 3,6 2,3 2,9
Amérindiens 1,4 0,3 0,9
Total 100,0 100,0 100,0
Hispaniques et Latino-Américains 43,55 15,8 16,3

Note et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.elginhistory.com/eaah/
  2. (en) « Elgin, IL Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 15 avril 2016).
  3. (en) « Population of Illinois - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 15 avril 2016).

Article connexe[modifier | modifier le code]