Fianarantsoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fianarantsoa
La ville haute
La ville haute
Administration
Pays Drapeau de Madagascar Madagascar
Région Haute Matsiatra
Province Fianarantsoa
Démographie
Population 144 225 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 21° 27′ 13″ S 47° 05′ 09″ E / -21.453611, 47.08583321° 27′ 13″ Sud 47° 05′ 09″ Est / -21.453611, 47.085833  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Madagascar

Voir la carte administrative de Madagascar
City locator 15.svg
Fianarantsoa

Géolocalisation sur la carte : Madagascar

Voir la carte topographique de Madagascar
City locator 15.svg
Fianarantsoa

Fianarantsoa est une ville des hautes terres de Madagascar, capitale de la province du même nom et chef-lieu de la région Haute Matsiatra. Fondée en 1831 par la reine Ranavalona Ire, la ville portait le nom d'Ivoenana. Son aire urbaine est estimée à 200 482 habitants en 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bâtie sur un site de collines alternées de vallées, la ville de Fianarantsoa s'étale sur trois étages : la Ville Haute avec ses maisons traditionnelles et ses nombreuses églises dont la cathédrale du Saint-Nom-de-Jésus ; la Ville Coloniale sur la colline de Tsianolondroa avec ses bâtiments administratifs construits à l'époque coloniale ; puis la Ville Basse, très étendue, occupe les zones basses et les collines périphériques qui constituent l'extension récente de la ville. L'altitude de la ville est autour de 1200 m.

Située sur la route nationale 7, Fianarantsoa est un carrefour routier. Elle se situe en ouverture vers tout le sud-Est de Madagascar par la route nationale 45 et vers le moyen-ouest du Betsileo par la route nationale 42.

Économie[modifier | modifier le code]

Centre commercial et carrefour routier, Fianarantsoa est reliée par un chemin de fer à Manakara sur la côte est. La région avoisinante, située à 1 200 mètres d'altitude, cultive partiellement le tabac, le riz, le raisin et le café. Elle possède également des fermes spécialisées dans l'élevage du bétail, des savonneries et des huileries. Les industries locales reposent sur le traitement du riz, le conditionnement de la viande de bœuf, la fabrication de briques et le travail du bois. C'est seulement dans la région qu'on pratique une culture industrielle du thé à Madagascar.

Fianarantsoa est la capitale malgache du vin. Les cépages, importés de France ou de Suisse, donnent des vins rouges, rosés et blancs au goût assez fruité, qui se dégustent dans les caves des vignobles entourant la ville.

Industrie[modifier | modifier le code]

Parmi les industries de la ville, la plupart sont agroalimentaires et surtout vinicoles à l'exemple de Lazan'i Betsileo, Chan Foui&Fils, et Maromby. A la sortie nord de la ville s'installe l'usine pharmaceutique Innovex. Elle possède également une industrie de montage automobile appelée Karenjy qui est la seule industrie automobile de Madagascar.

Article détaillé : Karenjy.

Karenjy est un constructeur automobile malgache basé à Fianarantsoa. Il a produit des véhicules entre 1987 et 1992, puis de nouveau à compter de 2010, cette fois avec le concours de l'entreprise à but socio-économique Le Relais de Madagascar.

Transport[modifier | modifier le code]

Fianarantsoa est traversée par la route nationale 7 reliant Antananarivo à Tuléar. Elle est aussi reliée à Ikalamavony par la route nationale 42.

Elle est dotée d'un aéroport.

La ligne de chemin de fer vers Manakara[modifier | modifier le code]

Fianarantsoa est le point de départ de la ligne de chemin de fer la reliant à Manakara sur la côte Est de Madagascar. La ligne se dénomme "Fianarantsoa-Côte-Est" ou "FCE". Une des quatre dernières michelines au monde circule encore sur les rails de ce chemin de fer.

Train reliant Fianarantsoa à Manakara.

Institutions[modifier | modifier le code]

Considérée comme capitale intellectuelle de Madagascar, Fianarantsoa possède de nombreuses écoles pour la plupart catholiques et protestantes. Parmi les remarquables institutions figurent l'université de Fianarantsoa dont le campus est sis à l'est de la ville, l'École nationale d'informatique, la Faculté de théologie luthérienne et l'École nationale militaire (SE.MI.PI).

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le fonds mondial pour les monuments (WMF) place Fianarantsoa parmi les 100 sites les plus menacés en raison de la détérioration des vieilles maisons de la ville haute. La ville a déjà bénéficié de plusieurs projets dans le cadre de la récupération de ses monuments historiques.

Les monuments les plus remarquables sont pour la plupart des héritages de la colonisation, mais il existe également quelques constructions avant et après la colonisation. On peut citer les deux cathédrales, la gare ferroviaire, l'immense bâtiment du lycée Raherivelo Ramamonjy, le gymnase, l'hôtel de ville et le vieux bâtiment de la Faculté de théologie luthérienne.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Archevêché[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]