Aller au contenu

Erich von Däniken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Erich von Däniken
Erich von Däniken le .
Biographie
Naissance
(89 ans)
Zofingue
Nom de naissance
Erich Anton Paul von Däniken
Nationalité
Domiciles
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Cornelia von Däniken (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Influencé par
Site web
(de + en) www.daniken.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix Ig-Nobel ()
Bludný balvan (d) ()
Goldenes Brett (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Erich von Däniken, né le à Zofingue, en Suisse, est un auteur suisse allemand de livres pseudoscientifiques, dont, en 1968, Erinnerungen an die Zukunft, Ungelöste Rätsel der Vergangenheit (Présence des extraterrestres en version française), un des ouvrages fondateurs de la théorie des anciens astronautes et de l'astroarchéologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Enfant, Erich von Däniken fréquente l'école catholique internationale Saint-Michel à Fribourg (Suisse), où il reçoit une éducation catholique stricte[1].

Il n'a aucun bagage scientifique ou archéologique[2]. Son seul titre universitaire est celui de docteur honoris causa de La Universidad Boliviana[3].

Occupations professionnelles[modifier | modifier le code]

Ses études secondaires terminées, il occupe des emplois saisonniers dans l'hôtellerie et consacrant ses loisirs à lire et à voyager, notamment en Amérique du Sud, en Russie et en Égypte[1].

Premier livre à succès : Présence des extraterrestres[modifier | modifier le code]

En 1968, von Däniken publie Erinnerungen an die Zukunft, Ungelöste Rätsel der Vergangenheit (littéralement « mémoires du futur, mystères non résolus du passé »), qui est traduit en français et en anglais l'année suivante sous les titres respectifs de Présence des extraterrestres et Chariots of the Gods? Unsolved Mysteries of the Past. Il a en financé la publication avec de l'argent puisé dans la caisse de son employeur, ce qui lui a valu une condamnation à trois ans et demi de prison pour escroquerie[4],[2].

Dans ce premier livre, l'auteur expose la théorie des « anciens astronautes », selon laquelle des visiteurs extraterrestres influencent l'humanité depuis la préhistoire. Pour lui, les récits faisant état de contacts entre les hommes et les dieux sont en fait liés à d'anciens contacts entre nos ancêtres et des émissaires extraterrestres venus leur apprendre les rudiments de la civilisation[5]. Grâce à sa version en anglais, l'ouvrage est un succès de librairie international[6],[7]. Il s'en vend plus de quatre millions d'exemplaires dans le monde entre 1969 et 1974[2].

Une bonne partie de la matière de l'ouvrage est empruntée à un livre de Desmond Leslie et de George Adamski paru en 1953, Flying Saucers Have Landed, lequel comporte un chapitre intitulé Chariots of the Gods[8]. Von Däniken se sert aussi dans les textes de Robert Charroux, qui avait fait paraître, en 1963, son Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans et en 1965 Le Livre des secrets trahis, ou dans ceux de Paul Thomas (pseudo du compositeur Paul Misraki), auteur en 1962 du livre Les Extraterrestres[5].

Dans les années 1970, Von Däniken continue sur sa lancée et publie, toujours dans le même registre Zurück zu den Sternen (1969), en français Retour aux étoiles (1970), Aussat und kosmos (1972), en français L'Or des dieux (1974), Erscheinungen (1974), en français Le Livre des apparitions (1975), Le Monde fabuleux des grandes énigmes (1974), Beweise (1977), en français Mes preuves (1978).

Voyages astraux[modifier | modifier le code]

Courtisant assidûment[non neutre] les médias, von Däniken n'hésite pas à se vanter[non neutre] de voyages astraux et à expliquer comment il savait que des extraterrestres étaient descendus sur Terre autrefois : « J'étais là lorsqu'[ils] sont arrivés. Et je sais qu'ils reviendront »[2].

Éclipse et regain[modifier | modifier le code]

Après une éclipse dans les années 1980, ses théories connaissent un regain de popularité à la fin du XXe siècle, grâce à des émissions télévisées qui les popularisent auprès du grand public et permettent à l'auteur de publier de nouveaux ouvrages[2].

En 2003, Erich von Däniken crée à Interlaken un parc à thème, Mystery Park, pour illustrer ses théories. Qualifié de « Tchernobyl culturel » par la communauté scientifique[9], le parc fait faillite et ferme ses portes en 2006. Il réouvre, temporairement, en 2009 avant de changer de nom et devenir le Jungfrau Park.

À partir de 2010, von Däniken est un contributeur fréquent de la série télévisée Ancient Aliens où il vient régulièrement promouvoir ses théories sur les anciennes civilisations et les contacts extraterrestres avec l'humanité.

Réfutation des théories de von Däniken[modifier | modifier le code]

Pour le déboulonneur ufologique Vernon Macdonald, von Däniken fait partie de ces experts ès « anciens astronautes » qui, bien que n'ayant aucun bagage professionnel en histoire, en archéologie et autres sciences apparentées, avancent constamment, dans ces domaines, des choses pour lesquelles ils n'ont pas le début d'une preuve[10].

Les lignes de Nazca[modifier | modifier le code]

Dans Présence des extraterrestres, Erich von Däniken propose la théorie ufologique selon laquelle les lignes de Nazca seraient des pistes d'atterrissage pour vaisseaux spatiaux extraterrestres et les figures des signaux réalisés par la population locale d'après les instructions émises par leurs occupants[11].

À cette théorie, la mathématicienne Maria Reiche répondit que les prétendues pistes d'atterrissage, étant des zones débarrassées de leurs pierres, n'offraient qu'un sol des plus mous dans lequel les vaisseaux extraterrestres n'auraient pas manqué de s'enfoncer[12].

Une photo mise en avant par Von Däniken en 1970 et laissant voir une configuration qui, selon lui, évoquait grandement une aire de stationnement d'avion dans un aéroport moderne, est la vue, recadrée, de l'articulation du genou d'une des représentations d'oiseau, le vaisseau qui s'y garerait devrait donc être bien minuscule[13].

En fait, la théorie de von Dâniken est reprise de remarques faites par le premier chercheur à avoir étudié les lignes, Paul Kosok, en 1947 : « Observées depuis les airs, [les lignes] se virent baptisées terrains d'atterrissage préhistoriques et comparées par plaisanterie aux prétendus canaux de Mars »[14].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Présence des extraterrestres, Éditions Robert Laffont, 1969 ((de) Erinnerungen an die Zukunft, 1968)
    Titre anglais : Chariots of the Gods. Unsolved Mysteries of the Past
  • Retour aux étoiles, Éditions Robert Laffont, 1970 ((de) Zurück zu den Sternen, 1969)
    Réédité en 1975 par les Éditions J'ai lu, coll. « L'Aventure mystérieuse », no A322 sous le titre Vers un retour aux étoiles
  • L'Or des dieux. Les extraterrestres parmi nous, Éditions Robert Laffont, collection Les énigmes de l’Univers, 1974 ((de) Aussat und kosmos, 1972)
    Réédition en 1979 aux Éditions J'ai lu, coll. « L'Aventure mystérieuse », no A365
  • Le Livre des apparitions, Éditions Albin Michel, coll. « Les Chemins de l’impossible », 1975 ((de) Erscheinungen, 1974), 327 p.
    Réédité aux Éditions J'ai lu, coll. « L'Aventure mystérieuse », no A377
  • Le Monde fabuleux des grandes énigmes, Éditions Robert Laffont, 1974
  • Mes preuves. Cinq continents témoignent, Éditions Albin Michel, coll. « Les Chemins de l'impossible », 1978 ((de) Beweise, 1977), 364 p. (ISBN 2-226-00686-9)
    Réédité par les Éditions J'ai lu, coll. « L'Aventure mystérieuse » no A394
  • Preuves des civilisations extra-terrestres, Éditions du Rocher, coll. « Aux confins de l’étrange », 1989

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Leslie Shepard, Encyclopaedia of occultism and parapsychology, Gale Research Co., 1982, 231 p., p. 123 : « Born in Zofingen, Switzerland April 14, 1935, he was brought up in a conservative Roman Catholic setting at St Michel College in Fribourg. At an early Age von Däniken was fascinated by 'inconsistencies' between religious doctrine and accounts of mysterious events in the Bible. After leaving school, he took various jobs in hotels, and this seasonal work left him with spare time which he spent in traveling and reading. He visited South America, Russia and Egypt, seeing at first hand the monuments of the past. »
  2. a b c d et e Philippe Chassaigne, Les années 1970 : Fin d'un monde et origine de notre modernité, Armand Colin, , 400 p. (livre numérique Google non paginé).
  3. (en) Roelf Bolt, The Encyclopedia of Liars and Deceivers, Realtime Books, 2014, 256 p. (livre numérique non paginé sur GoogleBooks) : « Von Däniken is a pseudo-scientist in the literal sense. When I tried to find out more about his education, I discovered a reference to his secondary school in the extreme selective biography on his website, but only one solitary academic achievement: an honorary doctorate awarded by La Universidad Boliviana. »
  4. (en) Vernon Macdonald, Ancient Aliens Exposed: Debunking UFOs, Ancient Astronauts and Other Unexplained Mysteries, Martin Knowls, . (livre numérique Google non paginé) : « He was later found guilty of embezzling money from his employer in order to finance his first and foremost work, Chariots of the Gods, in 1968 ».
  5. a et b (en) Michel Zirger & Maurizio Martinelli, The Incredible Life of George Hunt Williamson: Mystical Journey, Verdechiaro Edizioni, 2016, 312 p. (livre édition brochée, pp.16-17; livre numérique Verdechiaro, p. 12/Google non paginé ; voir aussi l'édition française : "Extraterrestres: le contact a déjà eu lieu", Le Temps Présent, 2015, p. 13) : « When we speak about the theory of the ancient astronauts, which refers to the Coming on Earth in a more or less distant past of visitors from space perceived as gods by indigenous peoples, all commentators evoke the name of the Swiss writer, Erich Von Däniken. His first book on the subject, Chariots of the Gods, goes back to 1968. However, other authors, French by the way, had preceded him at the beginning of the 1960's, such as Paul Misraki (Flying Saucers Through the Ages, 1962) and Robert Charroux (One Hundred Thousand Years of Man's Unknown History, 1963, The Books of Secret Betrayed, 1965, etc. »
  6. (en) Keith Parsons, The Great Dinosaur Controversy : A Guide to the Debates, ABC-CLIO, (ISBN 978-1-57607-922-5, lire en ligne)
  7. (en)Kenneth Feder, Encyclopedia of Dubious Archaeology: From Atlantis to the Walam Olum, Greenwood Publishing Group, 2010, p. 267.
  8. « Christianity - Extraterrestrial Religion? - Reflections on Von Daniken and Biblical UFOlogy », sur www.bibliotecapleyades.net (consulté le )
  9. In Le Matin Online, Mystery Park reste ouvert, Vincent Donzé, .
  10. Macdonald 2014 : « Tsoukalos, Childress and Von Däniken are a fair representation of the level of experts that Ancient Aliens commonly employs. None of them have any kind of professional background in history, archeology or related sciences, yet they are constantly making unsupported claims in these fields. »
  11. (en) Joe Nickell, The Nazca Drawing Revisited: Creation of a Full-Sized Duplicate, Skeptical Enquirer, volume 7.3, Spring 1983 : « Von Daniken [...] obviously envisions flying saucers hovering above and beaming down instructions for the markings to awed primitives in their native tongue. He views the large drawings as “signals” (von Daniken 1970) and the longer and wider lines as “landing strips” (von Daniken 1972). »
  12. Cité par Joe Nickell dans The Nazca Drawing Revisited: Creation of a Full-Sized Duplicate], op. cit. : « As to the “landing strip” notion, Maria Reiche, the German-born mathematician who for years has mapped and attempted to preserve the markings, has a ready rejoinder. Noting that the imagined runways are clear of stones and that the underlying ground is quite soft, she says “I’m afraid the spacemen would have gotten stuck” (McIntyre 1975). »
  13. Joe Nickell, dans The Nazca Drawing Revisited: Creation of a Full-Sized Duplicate], op. cit. : « Moreover, one cropped photo exhibited by von Daniken (1970), showing an odd configuration “very reminiscent of the aircraft parking areas in a modern airport,” is actually of the knee joint of one of the bird figures (Woodman 1977). (See Figure 1.) The spacecraft that parked there would be tiny indeed. »
  14. Joe Nickell dans The Nazca Drawing Revisited: Creation of a Full-Sized Duplicate, op. cit. : « It is difficult to take von Daniken seriously, especially since his “theory” is not his own and it originated in jest. Wrote Paul Kosok (1947), the first to study the markings: “When first viewed from the air, [the lines] were nicknamed prehistoric landing fields and jokingly compared with the so-called canals on Mars.” »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]