Emmett Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brown.

Emmett Brown
Personnage de fiction apparaissant dans
Retour vers le futur.

Emmett Brown aux Universal Studios Florida
Emmett Brown aux Universal Studios Florida

Nom original Emmett Lathrop Brown
Alias Doc
Naissance 1914
Sexe Masculin
Espèce Humain
Cheveux Blancs
Activité Scientifique, inventeur
Arme favorite des fusils, des couteaux et ses poings
Adresse 1640 rue Riverside, Hill Valley, Californie
Années visitées 1885
1955
1985
1985 (alternatif)
2015
Famille Clara Clayton (femme)
Jules (fils)
Verne (fils)
Entourage Marty McFly
Einstein (chien)
Copernic (chien)
Ennemi de Biff Tannen
Griff Tannen
Bufford Tannen

Créé par Robert Zemeckis
Bob Gale
Interprété par Christopher Lloyd
Voix Drapeau : France Pierre Hatet
Films Retour vers le futur
Retour vers le futur 2
Retour vers le futur 3
Séries Retour vers le futur

Le docteur Emmett Lathrop « Doc » Brown, Philosophiæ doctor, est un personnage de fiction créé par Robert Zemeckis et Bob Gale dans la trilogie Retour vers le futur.

Il est interprété par Christopher Lloyd.

Biographie Fictive[1][modifier | modifier le code]

Emmett Lathrop Brown est né en 1914, et passa son enfance dans la maison du 1640 avenue Riverside à Hill Valley, dont le terrain fut acheté en 1915 par la famille Brown, arrivée en 1908. Sa passion pour les sciences fut lui révélée à l'âge de onze ans, à la lecture de Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne, ce qui l'amena des années plus tard à passer un doctorat en physique nucléaire. En 1943, alors qu'il enseignait à l'institut de technologie de Californie, il fut retenu par Robert Oppenheimer pour travailler sur le projet Manhattan. Après la guerre, Emmett retourna dans sa maison de Hill Valley, fabriquant des inventions plus ou moins fonctionnelles, comme un casque lecteur de pensées.

Le 5 novembre 1955, alors qu'il accrochait dans ses toilettes une horloge, Emmett tomba sur la tête, et eut la vision du convecteur temporel, invention rendant le voyage dans le temps possible. Le soir même, il eut confirmation de cette vision en recevant la visite de Marty McFly, arrivé par accident à cette date grâce à la machine à voyager dans le temps que Doc inventa des années plus tard. Jubilant à l'idée de savoir que son invention fonctionnera dans le futur, Doc élabora un plan pour renvoyer Marty en 1985 : utiliser l'énergie de la foudre qui frappera l'hôtel de ville le 12 novembre à 22h04 pour alimenter le convecteur temporel et faire effectuer à la machine un saut vers le futur. Pendant que Doc prépare le départ de Marty, ce dernier s'occupe de faire rencontrer ses parents, ce qu'il réussi à faire. Peu avant le départ de Marty, ce dernier tente de le prévenir Doc qu'il sera assassiné en 1985, le jour où Marty est parti en 1955. Doc refuse de l'entendre et déchire la lettre que Marty avait écrite à ce sujet. Peu après, la foudre frappa l'hôtel de ville et permit à la DeLorean de retourner en 1985. Doc jubile en voyant que son plan a fonctionné, mais voilà qu'un autre Marty arrive; Doc, sous le coup de l'incompréhension, s'évanouit.

Il se réveilla le lendemain matin dans sa maison, sans comprendre comment il est arrivé jusqu'ici. Mais Marty, qui l'a ramené jusqu'à chez lui, intervient en lui montrant une lettre écrite par Doc en 1885, qui explique que lors d'un autre voyage en 1955, la foudre est tombée sur la voiture, ce qui a activé le convecteur temporel et expédié Doc en 1885. Doc à la lecture de la lettre comprit la situation et aida Marty à retrouver la DeLorean, cachée dans la mine de Delgado. Alors qu'ils emmènent la voiture pour la remettre en état, Marty et Doc découvrent la tombe de ce dernier, qui leur apprend que Doc a été tué le 7 septembre 1885 par Bufford Tannen, ce qui amène Marty à décider de retourner en 1885 pour sauver Doc. Après avoir réparé la DeLorean, Doc fait ses adieux à Marty, qui partit en 1885. Peu après, il découvrit dans la poche de son imperméable la lettre d'avertissement de Marty qu'il avait déchiré, et en prit connaissance, afin de prendre les précautions nécessaires ce jour là.

1962 : Cela fait maintenant sept ans que Marty est définitivement parti, et depuis sept ans Doc travaille sur un prototype de machine à voyager dans le temps, qui devint réellement fonctionnel le 2 août 1962, et ses fonds commencent à s'épuiser. Le 24 octobre , en pleine crise des missiles de Cuba, Groves, général à la retraite qui avait travaillé avec Doc lors du projet Manhattan, vient lui rendre visite, accompagné du colonel Lomax, agent du département de la défense. Ce dernier demande à Doc de réaiser une machine à voyager dans le temps pour le compte du gouvernement, afin de prévenir des évènements potentiellement cataclysmiques pouvant amener à une guerre atomique, le tout en échange d'un généreux paiement. Doc, hésitant, conduit les deux hommes vers le prototype de machine temprelle sur lequel il travaillait depuis sept ans, et leur fait une démonstration, en envoyant un chronomètre et une bougie 90 secondes dans le futur. Bien que la machine peine à fonctionner dans le passé, les deux militaires se montrent intéressés. Le jour suivant, après un cauchemar lui laissant entrevoir les horribles conséquences d'une courses aux armements temporels si un quelconque gouvernement s'appropriait le voyage dans le temps, Doc décida de ne pas collaborer avec l'armée, et de disparaître à leurs yeux en envoyant par sa machine expérimentale une lettre lui indiquant de poursuivre ses travaux et de ne pas rentrer en contact avec l'armée, à la date où le convecteur temporel devint fonctionnel. Ce déplacement temporel vers un passé lointain fit surchauffer la machine, et provoqua l'incendie du manoir Brown, le jeudi 2 août 1962. Ainsi, le deux militaires venant lui rendre visite en octobre ne trouvèrent que des ruines de la maison, et le candidat à la mairie Goldie Wilson présent à ce moment là leur indiqua que Doc a fait brûler volontairement le manoir pour toucher l'argent des assurances, et vit désormais reclus. En réalité, Doc vit dans sa dépendance, située à côté de la maison, et peut désormais continuer à travailler sans crainte sur son projet.

Les années suivantes, Doc s'employa à continuer l’œuvre de sa vie, et à construire une deuxième version du convecteur temporel. Vingt années passèrent, au cours desquelles son chien Copernic mourut, et que Doc remplaça par un autre, qu'il prénomma Einstein. Le 2 octobre 1982, Doc rencontra de nouveau Marty, qui lui rencontre Doc pour la première fois de sa vie. Il lui proposa de devenir son assistant, offre que Marty accepta. Doc continua à travailler sur le convecteur temporel sans que Marty ne connaisse la nature de son projet, et acheta en septembre 1984 la DeLorean, trouvée dans une petite annonce du journal, à un certain Robert, pour la somme de 4800$. En septembre 1985, Doc fut contacté par un groupe de terroristes libyens pour leur fabriquer une bombe à plutonium. Il garda ce dernier pour son invention et remit aux libyens une fausse bombe.

Un mois plus tard, le 26 octobre 1985 à 1h18 du matin, Doc fit fonctionner pour la première fois sa version définitive de la machine à voyager dans le temps, en envoyant son chien Einstein une minute dans le futur. Le test, filmé par Marty, fut un succès. Alors qu'il s'apprêtait à faire lui-même un voyage dans le temps à destination de 2010, il fut surpris par les libyens, qui avaient découvert que Doc les avait roulés, l’abattent, et le laissant pour mort poursuivirent Marty qui s'était réfugié à bord de la DeLorean, qui effectua un saut dans le temps vers le 5 novembre 1955, dernière date programmée par Doc sur la machine, à la suite de quoi les libyens s'encastrèrent avec leur véhicule dans un kiosque vidéo. C'est alors qu'arriva Marty, revenu de son voyage en 1955, et qui avait assisté à la scène. Doc reprit ses esprits, et montra à Marty le gilet pare-balles qu'ils portait ainsi que la lettre d'avertissement de Marty. Après avoir déposé Marty chez lui, il effectua avec la machine son premier voyage dans le temps, à destination du 8 août 2015.

Arrivé sur place, Doc participa à un concours de voitures de collection, et gagna grâce à la DeLorean une réduction sur l'hover-conversion (conversion d'une voiture en voiture volante), qu'il fit effectuer sur sa voiture et ajouta le générateur de fusion. Il paya le tout grâce à l'argent récolté par la vente d'un exemplaire du n°1 d'Action Comics acheté un dollar lors d'un bref voyage vers le 18 avril 1938, qu'il revendit donc pour 2,5 millions de dollars. Avec l'argent restant, il acheta de nouveaux vêtements, mit Einstein en hibernation dans un chenil galactique et se fit faire une révision complète dans une clinique de rajeunissement.

Le 25 octobre 2015, il constata dans le journal l'arrestation et la mise en détention de Marty McFly Junior, le fils de Marty, entraîné dans un mauvais coup par Griff, le petit fils de Biff Tannen. Il s'empressa de retourner au matin du 27 octobre 1985 prévenir Marty, et l'emmena avec sa petite amie Jennifer dans la DeLorean, qui fit un saut vers le 24 octobre 2015.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Emmett Brown (dont les parents avaient comme nom von Braun jusqu'à la Première Guerre mondiale) est l'archétype du savant fou inoffensif. Véritable passionné, il ne semble avoir ni famille ni amis, à l’exception de Marty McFly et de ses chiens, Einstein en 1985 et Copernic en 1955, et consacre tout son temps à l'invention d'appareils farfelus qui ne fonctionnent presque jamais. Son physique est tout à fait à l'image de sa personnalité : cheveux ébouriffés grisonnants et en blouse blanche la plupart du temps, il ressemble notamment esthétiquement à Albert Einstein, dont Christopher Lloyd s'est inspiré.

Malgré ses nombreuses inventions ratées, il parvient à créer un appareil à voyager dans le temps à partir d'une DeLorean, après 30 ans de recherches (de 1955 à 1985). Ce sera le point de départ des péripéties de la trilogie, et la preuve que son génie est bien réel, contrairement à ce que sa réputation de « vieux cinglé », qui circule à Hill Valley, laisse suggérer.

« Doc » est un personnage très stéréotypé : très intelligent, en perpétuelle vision scientifique de tout ce qui l'entoure (c'est particulièrement frappant lorsqu'il élabore des théories sur les pieds des hommes du futur à cause de l'expression « c'est pas le pied » qu'utilise souvent Marty), il est cultivé, complètement vulnérable devant la gent féminine, plutôt misanthrope et très extrême dans son comportement (Christopher Lloyd s’étant également inspiré de Leopold Stokowski), poussant souvent des crises de colère ou de frayeur pour diverses raisons.

À l'inverse de ce stéréotype, il est très courageux, et sauve souvent Marty de situations délicates. Mais ce courage touche parfois à la folie lorsqu'il tente par exemple d'arnaquer une bande de terroristes libyens.

Toutefois, le personnage de Doc apparaissant à différents intervalles de temps, sa personnalité est amenée à changer. Du stéréotype de gentil savant fou solitaire que Marty rencontre en 1955, il deviendra quelqu'un de plus calme et sage en 1985, puis de plus sociable au Far West, où il sera connu et respecté en tant que maréchal-ferrant, et finira notamment par fonder une famille.

Une inconnue demeure dans la narration de Retour vers le futur: comment Marty McFly et Emmet Brown sont-ils devenus amis ? Comment un collégien intéressé par sa petite amie Jennifer, le rock et le skate devient-il ami avec un scientifique célibataire, misanthrope et fantasque ? Ils n'ont aucun point commun. Marty est censé avoir 17 ans et l'on peut évaluer l'âge de « Doc » à 70 ans en 1985 - ce qui lui donnerait 40 ans en 1955. Ils n'ont aucun lien de parenté. Les parents de Marty ne le connaissent que par « ouï-dire ». Quel évènement a pu sceller cette formidable amitié et la faire grandir à ce point ? cela restera mystérieux et inexpliqué. Ce fait est donné dès le départ de l'épisode 1 et il fonctionne tellement bien qu'il ne vient à l'idée de personne de le contester.

Expressions[modifier | modifier le code]

Certaines expressions de Doc ont participé à la vision que l'on peut se faire de son personnage. Empruntées au vocabulaire scientifique ou mythologique, elles contribuent à dépeindre le professeur comme un être savant, loufoque et avide de bons mots. Elles donnent souvent la réplique aux expressions de Marty.

L'expression « Nom de Zeus !! » (en version originale : Great Scott!) est la phrase la plus marquante et la plus utilisée par Doc. Il utilise aussi régulièrement le mot « Eurêka ! » lorsqu'il trouve une solution à un problème. Il prononce aussi l'expression : « Par tous les pépins de la pomme de Newton ».

Maison[modifier | modifier le code]

Gamble House. La maison dans laquelle évolue Emmett Brown

La maison fictive d'Emmett Brown est en fait la Gamble House, un monument historique national aux États-Unis. La David B. Gamble House, National Historic Landmarks de Californie est aussi le musée de Pasadena en Californie. Il a été conçu par les frères Charles Sumner Greene et Henry Mather Greene du cabinet d'architectes Greene & Greene et construit de 1908 à 1909 comme maison de David B. Gamble de la société Procter & Gamble. C'est un exemple d'architecture du style Arts & Crafts influencé par l'esthétique japonaise traditionnelle.

Un long plan fixe permet de voir la façade de ce monument dans le troisième épisode de la saga.

Les intérieurs ont été tournés dans la Blacker House (en), des mêmes architectes, dans la même ville.

Popularité[modifier | modifier le code]

À la vue du succès du film, le personnage de Doc est vite devenu emblématique. Le rôle de savant fou étant la plupart du temps dévolu aux personnages maléfiques, son utilisation en tant que héros positif en fait un personnage assez atypique du cinéma et très reconnaissable. C'est dans la bande dessinée américaine qu'il faut chercher un prédécesseur au docteur Emmet Brown: Géo Trouvetou (Gyro Gearloose en version originale), parfois écrit Géo Trouvetout, est un personnage de fiction de l'univers des canards créé en mai 1952 par Carl Barks pour les studios Disney et une très probable source d'inspiration pour les scénaristes de la trilogie Retour vers le futur pour la création du personnage de "Doc".

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Série animée[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Comics[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. * Bob Gale, Erik Burnham, John Barber, Retour vers le futur - Histoires inédites et chronologies alternatives, éditions Flamival, 2016.