Emmanuel Auricoste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Emmanuel Auricoste
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Nationalité
Activité

Emmanuel Auricoste, né en 1908 à Paris, et mort le à Leucate, est un sculpteur et médailleur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Auricoste suit l’enseignement d'Antoine Bourdelle et de Charles Despiau. Il reçoit le prix de l'Académie scandinave en 1934[1]. Il devient professeur à l'École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris.

Son œuvre inclut un bas-relief au palais de Chaillot (1937), un Monument à Chateaubriand à Milan (1938), une porte de bronze du palais de la Société des Nations à Genève (1939), ou encore une statue de Fénelon en face de la cathédrale de Cambrai (1947). À Marvejols (Lozère), il a laissé un Vert galant (1956) et une Bête du Gévaudan (1958). A Paris, au cimetière du Père Lachaise, une plaque de bronze qu'il a réalisé d'après un dessin de Marc Chagall représente le couple Yvan et Claire Goll, sur leur sépulture (10ème division).

La Monnaie de Paris répertorie douze médailles dont il est l'auteur[2].

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal des débats, 11 mai 1934
  2. Catalogue général illustré des éditions de la Monnaie de Paris, sans date (1985).

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]