Dominique Ponchardier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dominique Ponchardier
Description de l'image defaut.svg.
Alias
Antoine Dominique, Antoine-Louis Dominique
Naissance
Saint-Étienne (Loire)
Décès (à 69 ans)
Nice (Alpes-Maritimes)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Dominique Ponchardier, est un résistant, haut fonctionnaire et écrivain français né le 3 mars 1917 à Saint-Étienne (Loire) et mort le 17 avril 1986 à Nice (Alpes-Maritimes). Il est particulièrement connu pour la série policière du Gorille, publiée sous son nom de plume, A.L. Dominique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille d'industriels, Dominique Ponchardier fait ses études secondaires à Saint-Étienne, Nice et Brest.

Résistant[modifier | modifier le code]

Il effectue son service militaire lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Blessé, il rentre dans la Résistance dès octobre 1940. En 1942, il participe à la création du réseau « Sosie » avec son frère Pierre. Il termine la guerre avec le grade de chef de mission de 1re classe à la Direction générale des études et recherches (DGER)[1].

Auteur de roman policier[modifier | modifier le code]

Il mène, entre 1954 et 1962, une carrière littéraire à succès sous le pseudonyme d'A.L. Dominique. Il crée alors le personnage du Gorille dans la collection Série noire pour laquelle il aurait inventé le mot « barbouze ». Il a adapté certains de ses romans au cinéma.

Militant gaulliste[modifier | modifier le code]

Membre en 1948 du conseil de direction du RPF, mouvement politique fondé par Charles de Gaulle, En 1963, il est chargé de mission lors de la guerre d'Algérie contre l'OAS et conseiller technique auprès de Michel Maurice-Bokanowski, ministre de l'Industrie.

Diplomate[modifier | modifier le code]

De 1964 à 1968, il est ambassadeur en Bolivie. A cette occasion, c'est lui qui négocie en 1967 la libération et l'expulsion vers la France de Régis Debray , capturé par les militaires boliviens alors qu'il quittait les maquis guévaristes (Ernesto "Che" Guevara sera tué peu de temps après)[2].

Il est ensuite haut-commissaire à Djibouti jusqu'en 1971.

Homme d'affaires[modifier | modifier le code]

Il termine sa carrière dans le secteur privé. De 1971 à 1981, il est président des Comptoirs français du développement du textile / Compagnie française pour le développement des fibres textiles (devenue Dagris).

Il est inhumé à Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

Hommages[modifier | modifier le code]

Il existe une rue Pierre-et-Dominique-Ponchardier à Saint-Étienne (quartier de Fauriel), à proximité des anciens bâtiments de Manufrance reconvertis en pôle tertiaire.

Décorations[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Série Le Gorille, signée A. L. Dominique puis Antoine Dominique
Ses œuvres les plus connues relatent les aventures de Geo Paquet, dit « le Gorille », publiées aux Éditions Gallimard dans la Série noire, puis chez Plon.
  • Le Gorille vous salue bien, no 220, Paris, 1954 (adapté au cinéma)
  • Gaffe au Gorille !, no 225, Paris, 1954
  • Trois gorilles, no 231, Paris, 1955
  • Gorille sur champ d'azur, no 236, Paris, 1955
  • Le Gorille et le barbu, no 245, Paris, 1955
  • La valse des gorilles, no 258, Paris, 1955 (adapté au cinéma)
  • L'archipel aux Gorilles, no 265, Paris, 1955
  • Le Gorille dans le Pot au noir, no 269, Paris, 1955
  • Le Gorille sans cravate, no 280, Paris, 1955
  • Le Gorille se mange froid, no 287, Paris, 1955
  • Le Gorille en Bourgeois, no 292, Paris, 1956
  • Le Gorille chez les Mandingues, no 297, Paris, 1956
  • Poker Gorille, no 302, Paris, 1956
  • Le Gorille et l'Amazone, no 307, Paris, 1956
  • Le Gorille dans le cocotier, no 312, Paris, 1956
  • Le Gorille compte ses abattis, no 317, Paris, 1956
  • Entre le Gorille et les Corses, no 322, Paris, 1956
  • Couscous Gorille, no 327, Paris, 1956
  • Le Gorille dans la sciure, no 332, Paris, 1956
  • Le Gorille en bretelles, no 337, Paris, 1956
  • Paumé le Gorille !, no 342, Paris, 1956
  • Le Gorille se met à table, no 347, Paris, 1956
  • Le Gorille bille en tête, no 352, Paris, 1957
  • Le Gorille crache le feu, no 362, Paris, 1957
  • Le Gorille dans la verdine, no 372, Paris, 1957
  • Le Gorille au frigo, no 382, Paris, 1957
  • Le Gorille en pétard, no 387, Paris, 1957
  • Le Gorille et les pelouseux, no 397, Paris, 1957
  • Le Gorille sans moustache, no 407, Paris, 1957
  • Le Gorille tatoué, no 417, Paris, 1958
  • Le Gorille chez les parents terribles, no 427, Paris, 1958
  • Le Gorille dans le cirage, no 437, Paris, 1958
  • Le Gorille en révolution, no 460, Paris, 1958
  • Le Pavé du Gorille, no 471, Paris, 1958
  • Le Gorille a du poil au cœur, no 494, Paris, 1959
  • Le Gorille en fleurs, no 505, Paris, 1959
  • Le Gorille en est-il ?, no 528, Paris, 1959
  • Le Gorille a mordu l'archevêque, no 552, Paris, 1960
  • La Peau du Gorille, no 563, Paris, 1960
  • Trois gorilles sur un bateau, no 577, Paris, 1960
  • Le Gorille aux mains d'or, no 606, Paris, 1960
  • Le Gorille et les sociétés secrètes, no 637, Paris, 1961
  • Le Gorille enragé, no 680, Paris, 1961
  • Oiseaux de nuit, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 1, 1978
  • Irish Micmac, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 4, 1978
  • Tendre est mon chien cuit, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 6, 1978
  • L'African Terror, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 8, 1978
  • Apocalypse Bazar, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 9, 1978
  • Sweet Lupanar, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 11, 1979
  • Dans le baba, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 13, 1979
  • Feu au derche, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 15, 1979
  • La Buveuse de santé, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 17, 1980
  • ...Jusqu'au cou, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 19, 1980
  • Le Con pathétique, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 21, 1980
  • Semoule et foies blancs, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 23, 1981
  • Du sang dans le caviar, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 25, 1981
  • Le Gorille et les Corses, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 26, 1981
  • Le Gorille paumé dans le soleil, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 27, 1982
  • Le Gorille et la mauvaise soupe, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 29, 1982
  • Le Gorille et la môme éblouie, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 30, 1982
  • Le Gorille et la très grande faute, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 31, 1982
  • Le Gorille et l'inconnu aux yeux blancs, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 32, 1983
  • Le Gorille chez les Popofs, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 33, 1983
  • Le Gorille en cavale, Paris, Plon, coll. Le Gorille no 34, 1983
Autres romans signés Antoine Dominique
  • Les Suspects, Paris, Éditions France-Empire, 1957
  • Passage à vide, Paris, Gallimard, Série noire no 449, 1958
  • L'Hôtel des Sans-Culottes, Paris, Gallimard, Série noire no 483, 1959
  • Pétrole, Paris, Gallimard, Série noire no 517, 1959
  • Le Manouche, Paris, Gallimard, Série noire no 541, 1960
  • Au poteau, Paris, Gallimard, Série noire no 592, 1960
  • Baobab, Paris, Gallimard, Série noire no 624, 1961
  • Au temps des cerises, Paris, Gallimard, Série noire no 661, 1961
  • Tête-de-fer, Paris, Gallimard, 1963
Romans signés Dominique Ponchardier
  • La Dame de Tadjoura, Paris, Gallimard, 1973
  • La Mort du Condor, Paris, Gallimard, 1976
Mémoires signées Dominique Ponchardier
  • Les Pavés de l'enfer, Paris, Gallimard, 1950 ; réédition, Paris, J'ai lu Leur aventure no A48/49, 1969

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'ordre de la libération
  2. Dominique Ponchardier, La mort du Condor, Paris, NRF / Gallimard, 344 p. (ISBN 978-2-07-029562-3 et 2-07-029562-1)
  3. (en) Karim Allaoui sur l’Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]