Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouchette et Hermitage.

L'ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette est l'un des quatre principaux sites de pèlerinage catholique dans la province de Québec au Canada. Il a été fondé par l'abbé Elzéar Delamarre en 1907, par l'achat de terres à l'ouest du village et la construction d'une résidence secondaire et d'une chapelle privées dédiées à saint Antoine de Padoue. L'ermitage Saint-Antoine a été désigné en tant que l'un des cinq sanctuaires nationaux du Canada par la Conférence des évêques catholiques du Canada.

Contexte de la fondation[modifier | modifier le code]

Fondé dans les dernières années du courant ultramontain canadien et au tout début de l'ère de colonisation du nord du territoire québécois, le village de Lac-Bouchette est d'abord marqué dans son histoire par une certaine ferveur religieuse.

La retraite étant rapidement devenue populaire auprès des pèlerins catholique du Canada, l'abbé Delamarre y fit construire une chapelle plus imposante pour accommoder les visiteurs. Le site abrite aussi une grotte qui rappelle à l'abbé celle de Lourdes et la dédie à la Vierge, en conséquence, puis la décore d'un autel, d'une statue de Notre-Dame de Lourdes et la coiffe d'une chapelle rappelant la basilique de l'Immaculée-Conception[1].

Croissance rapide de l'ermitage[modifier | modifier le code]

Le site croît rapidement et en 1925, lorsqu'il est confié à la gestion des Frères mineurs capucins, il compte un imposant Calvaire, une hôtellerie et une reproduction de la Scala Santa. Les Capucins développent le site davantage en y bâtissant un monastère et une église dédiée à la Vierge[2].

Plus de cent ans après sa fondation, le site compte aujourd'hui plusieurs chalets et complexes hôteliers, une salle à manger, un sentier pédestre et une tour d'observation en bois.

Éléments principaux[modifier | modifier le code]

Parmi les éléments architecturaux et culturels importants du site on peut compter :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gagné, France et al. Centenaire Lac-Bouchette. Lac-Bouchette : Municipalité, 1982. p. 28-29
  2. Ermitage Saint-Antoine. « Historique ». Site web de l'Ermitage Saint-Antoine. Lac-Bouchette : l'Ermitage, 2010 [consulté le 28 août 2011].
  3. « Chapelle Saint-Antoine-de-Padoue - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 14 février 2016)
  4. Karel, David. Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord : peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs, photographes, orfèvres. Québec : Presses de l’Université Laval ; Musée du Québec, c1992. p. 355
  5. Ermitage Saint-Antoine. « Carte du Site ». Op. cit.

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]