Andrea Amati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrea Amati
Ex "Kurtz" Violin MET DP302645.jpg

Violon Kurtz (ca 1560), Metropolitan Museum of Art, New York

Biographie
Naissance
Décès
Activités
Luthier, fabriquant d'instruments de musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Andrea Amati (Crémone, 1505/1510) est un luthier italien, actif au XVIe siècle, le premier d'une famille célèbre, dont Niccolò Amati sera le plus illustre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrea Amati semble avoir exercé le métier de luthier, faiseur de luths, avant de se lancer à Crémone dans la production de violons. Il ne fut pas l'élève de Gasparo da Salò, son cadet de trente ans[1]. C'est l'un des rares luthiers du XVIe siècle, dont on possède encore des instruments. Ils datent des années 1550[1].

Andrea Amati est le père d'Antonio Amati (1540-1638) et de Girolamo Amati (1561-1630).

Violons[modifier | modifier le code]

Ses violons, très rares, sont de petite taille et ont une courbure accentuée de la table d'harmonie. Le vernis peut être jaune orangé ou brun. L'instrument est caractérisé par une faible puissance sonore en relation avec la courbure de la table d'harmonie, compensée par un son d'une douceur extrême.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alberto Conforti (trad. Rita Petrelli), Le violon [« Il violino »], Milan, Flammarion, 1987, 160 p. (ISBN 2-08-201833-4, OCLC 319796720), « Collections, collectionneurs, ventes, imitations », p. 92.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Conforti 1987, p. 23

Liens externes[modifier | modifier le code]