Collège Champittet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Collège Champittet
Image illustrative de l’article Collège Champittet
Généralités
Création 1903
Pays Suisse
Adresse Chemin de Champittet
1009 Pully
Site internet http://www.nordangliaeducation.com/fr/our-schools/champittet
Cadre éducatif
Directeur M. Philippe de Korodi

Le Collège Champittet est une école suisse située dans le canton de Vaud, qui fait partie de Nord Anglia Education, un groupe de 42 écoles réparties dans le monde. L’école propose une éducation académique pour des élèves âgés de 3 à 19 ans. Elle possède deux campus : le principal à Pully, dans les alentours de Lausanne, et l’autre à Nyon. Le campus de Nyon offre une scolarité comprenant le jardin d’enfant et l’école primaire, tandis que le campus de Pully offre une éducation comprenant le jardin d’enfant, les classes primaires et secondaires. L’école offre également un internat pour les élèves voulant vivre sur le campus de Pully. Le Collège Champittet a une capacité totale de 950 élèves.

L’école a été fondée en 1903 par des pères dominicains en tant qu’école catholique pour garçons. Ils ont géré l’établissement jusqu’en 1951, quand ils ont transmis la direction aux chanoines de l’ordre du Grand Saint-Bernard, qui ont à leur tour laissé la responsabilité de l’école en 1998 à un groupe de professionnels laïcs de l’éducation. En 1984, école s'est ouverte aux filles.

Le Collège Champittet offre à tous ses élèves un cursus bilingue (français-anglais) ainsi qu’un programme pour les élèves non francophones (Français Langue Etrangère (FLE). Pour la seconde partie des études secondaires (de 14 à 19 ans), le Collège Champittet propose le choix entre différents programmes : le Baccalauréat français, la Maturité suisse, le Baccalauréat international ou le FLE. Le Collège Champittet prône une inclusion des nouvelles technologies dans son approche pédagogique. Il est accrédité par interstection.ch, une société indépendante qui évalue le degré et la qualité d’intégration de la technologie au sein de l’environnement éducationnel des écoles privées aux niveaux primaire et secondaire.

Champittet accueille plus de 40 nationalités différentes, le premier groupe étant suisse.

Un grand choix d’activités extrascolaires est offert aux étudiants : sport, programmation informatique, art, entreprenariat, un club de débat, musique, etc. Le Collège Champittet s’investit dans différents projets de bienfaisance ou humanitaires à travers la Fondation Collège Champittet qui collabore avec : la Fondation Avotra à Madagascar, la Fondation Jan & Oscar, Nordstar de Nord Anglia Education en Tanzanie et 1001 Fontaines au Cambodge.

Historique[modifier | modifier le code]

Le lieu-dit Es Craux, occupé par des champs et prés jusqu’au début du XIXe siècle, est acquis en 1825 par Alexandre-Henri-Valentin Cazenove d’Arlens, qui y fait édifier en 1826 une maison de campagne, intéressante construction néoclassique ayant, côté lac, deux avant-corps latéraux dotés chacun de trois faces. Cette demeure, qui prendra le nom de Champittet, existe encore. Ce bien passe en 1832 à William Haldimand, propriétaire du domaine du Denantou voisin, qui agrandit l'édifice d’une annexe en 1844. Puis la propriété passe en 1864 à Elisabeth Boissonnet, née Heimbürger. Cette rentière fortunée, mère de l’ingénieur Louis Boissonnet est à l’origine de la fondation du même nom à Lausanne. Elle fera sa résidence à Champittet, parallèlement à la propriété qu’elle occupe également à Hochfelden près d’Achern (Bade-Wurtemberg). Sa sœur, Nathalie Heimburger hérite de Champittet en 1873, puis cette maison et son parc passent à Henry de Geymüller, historien de l'art de réputation internationale, qui l’occupe durant ses séjours helvétiques[1]

Le Collège Champittet est fondé en 1903 par un groupe de pères dominicains de France en tant que collège catholique pour garçons. Ils ont dirigé l’école durant presque 50 ans. En 1951, l’école est transmise à l’ordre des chanoines du Grand Saint-Bernard. Dans la même année, le programme de Français Langue Etrangère (FLE) se crée et permet aux non-francophones d’intégrer l’école. En 1906, 600 élèves étudiaient déjà à Champittet. En 1984, l’école accepte les filles dans son cadre éducationnel. Un groupe d’éducateurs professionnels reprend la gestion de l’école quand les chanoines du Grand Saint-Bernard la quittent en 1998. Dans la même année, une section junior ouvre à Champittet. En 1999 le Collège introduit la possibilité de passer le Baccalauréat français en plus de la Maturité suisse.

En 2004, le nouveau campus de Nyon est inauguré. L’école devient bilingue (Français-Anglais) en 2006. En 2009, le Collège Champittet devient membre du groupe Nord Anglia Education et le Baccalauréat international est ajouté à son programme d’étude. En 2016, le Collège Champittet et l'Institut Mont-Olivet font une alliance[2].

Technologie[modifier | modifier le code]

Le Collège Champittet a embrassé le potentiel pédagogique des technologies du XXIe siècle puisqu’il fournit à tous ses élèves de la 4e jusqu’à la 10e Harmos des tablettes digitales, ceci grâce à une collaboration avec Apple. A partir de la 11e Harmos, les élèves sont priés de ramener leur propre ordinateur. Champittet a été accrédité d'un certain degré d'intégration technologique au sein de son environnement éducationnel [3] par la société indépendante intersection.ch.

Programme d’études[4][modifier | modifier le code]

Champittet offre une éducation complète, allant du jardin d'enfants à la dernière année avant l’université.

Au jardin d’enfants, les jeunes élèves prennent part à différentes activités et jeux éducatifs dans le but d’être initiés aux mathématiques, à la lecture, à l’écriture et à l’anglais.

Un véritable programme bilingue(français-anglais) est suivi par tous les élèves de la 4e à la 8e.  À partir de la 7e, les élèves peuvent choisir entre deux niveaux d’allemand (standard ou avancé). Les élèves qui ne sont pas de langue maternelle française peuvent suivre un cours de Français Langue Etrangère (FLE).

Les études secondaires sont divisées en deux parties : premièrement les classes de 9e et 10e qui suivent un tronc commun à tous les élèves ; puis, les classes de la 11e à la 14e où tous les étudiants se préparent à leur diplôme final. Les deux premières années secondaires, les élèves suivent majoritairement les mêmes cours tout en ayant quelques matières à choix. Ces deux années préparent les élèves à leur parcours de diplôme qu’ils suivront dès la 11e. Ils ont le choix entre : la Maturité suisse, le Baccalauréat français et le Baccalauréat international[4].

La Maturité suisse compte 13 matières différentes qui incluent le français, les langues, les sciences humaines et expérimentales ainsi qu'une displine artistique (arts visuels ou musique). Le programme peut être suivi en français ou de manière bilingue (français-anglais), avec la majorité des branches en français mais avec l'histoire et la géographie en anglais. L’aisance en français est essentielle pour les élèves voulant obtenir ce diplôme[5] qui ouvre les portes de la formation supérieure partout dans le monde.

Enseigné en français, le Baccalauréat français est reconnu internationalement. Les étudiants ayant choisi ce cursus bénéficient d’une grande liberté face à leurs choix de cours. Le Collège Champittet offre deux des trois possibilités de cursus aux élèves le suivant : la série sciences économiques et sociales ou la série scientifique[6].

Le Baccalauréat international (IB Diploma), qui est enseigné exclusivement en anglais, (sauf pour langues), est reconnu par les universités du monde entier, notamment les universités américaines et britanniques. Les élèves peuvent sélectionner les matières qu’ils décident d’étudier conformément aux paramètres du cursus. Les élèves doivent choisir un total de 6 matières dont deux langues vivantes, une science humaine, une science expérimentale, les mathématiques et une option où les matières artistiques peuvent être remplacées par une autre langue vivante, une science expérimentale ou humaine. Les étudiants sont évalués sur un éventail d’activités qu’ils doivent compléter : un travail personnel de 4000 mots, un cours de « Theory of Knowledge », 150 heures pour Creativity and Action and Service (CAS). À la fin de la 12e année, les élèves se préparent aux examens du IGSCE (International General Certificates of Secondary Education)[7].

Le programme (FLE) offre un soutien pédagogique en français aux non-francophones. Il y a deux manières de suivre le FLE : le programme FLE complet, c’est-à-dire faire partie d’un groupe de 8 à 10 étudiants qui suivent un cursus spécifique à leurs besoins, ou pour les plus avancés, faire partie d’une classe classique et remplacer quelques périodes d’études par des classes FLE afin d’accélérer l’apprentissage du français.

Les valeurs du Collège Champittet[modifier | modifier le code]

Le Collège offre un cadre de valeurs chrétiennes et humaines intemporelles. Ecole catholique de référence à Lausanne, il est l'une des rares écoles à disposer d'une aumônerie sur le campus. Les activités de l’aumônerie sont suivies principalement par les élèves catholiques mais sont également ouvertes aux autres élèves. À l’occasion d’évènements religieux, des messes sont célébrées durant l’année. La préparation aux sacrements est aussi possible (baptême, première communion et confirmation). Les élèves peuvent également rejoindre la chorale animée par l’aumônerie.

Orientation des élèves[modifier | modifier le code]

Le service d’information et d’orientation est offert aux élèves du Collège. L’aide est surtout utilisée de la 9e à la 14e en support à la prise des décisions académiques ou pré-professionnelles.

Profil des étudiants[modifier | modifier le code]

Plus de 50 nationalités composent le corps étudiant du Collège Champittet. Environ 10 % des inscrits sont à l’internat.

Les élèves de Pully viennent de différents horizons : 36 % de Suisse, 17 % de France, 11 % de Russie, 3 % d’Espagne, 3 % d’Angleterre, 3 % des États-Unis, 3 % d’Italie, 3 % de Belgique, 2 % d’Allemagne, 2 % du Portugal, 2 % du Mexique, 1 % d’Australie, 1 % de Grèce, 1 % d’Ukraine, 1 % du Brésil, 1 % du Canada, 1 % de Chine, 1 % du Japon, 1 % de Colombie, 1 % d’Irlande.

Localisation[modifier | modifier le code]

Tout proche du lac Léman, le Collège Champittet à Pully se situe à quelques minutes du Musée olympique, et à proximité du centre-ville de Lausanne. Trois lignes des Transports Lausannois desservent les abords de l’établissement.

Le campus de Nyon se situe, quant à lui, à seulement 20 minutes de voiture de Genève et à 30 minutes de Lausanne.

Installations[modifier | modifier le code]

Le campus du Collège Champittet à Pully couvre plus de 40 000 mètres carrés. Il est composé de 3 bâtiments principaux, incluant deux salles de gymnastique. Le campus offre différentes installations :

  • Une place de jeux pour enfants
  • Un terrain de football
  • Une piste d’athlétisme de 100 mètres
  • Des terrains de volleyball/handball/badminton
  • 2 courts de tennis (couverts en hiver)
  • Une salle polyvalente (sports, théâtre, auditoire, etc.)
  • Une chapelle

Nyon possède une place de jeux pour les enfants. Les sports et autres activités se déroulent dans les alentours.

Global Campus[modifier | modifier le code]

Le Collège Champittet prend part à l’initiative de Nord Anglia Education qui utilise les communautés en ligne pour connecter les différentes écoles du groupe afin de développer une perspective internationale et un réseau entre les étudiants tout autour du globe. Le programme se compose d’activités se déroulant à l’école, en ligne ou dans différents pays à l’étranger.

Juilliard-Nord Anglia Performing Arts Program[modifier | modifier le code]

Dès la rentrée 2016, un curriculum artistique axé sur la musique sera proposé en collaboration avec The Juilliard School à New York. Le programme sera enseigné en anglais et se basera sur l’apprentissage du clavier ainsi que sur un répertoire de 12 œuvres majeures.

Humanitaire[modifier | modifier le code]

Le Collège Champittet s’investit dans des œuvres humanitaires à travers la Fondation Collège Champittet. Cette Fondation à but non lucratif est indépendante de Nord Anglia Education et a pour principaux objectifs de soutenir des projets dans le domaine de l'éducation et de sensibiliser les élèves à la situation des pays défavorisés. La Fondation a sa propre identité légale et est enregistrée au registre du commerce.

La Fondation travaille sur le long terme dans différents pays à travers différentes œuvres:

  • Au Madagascar, en partenariat avec la Fondation Avotra, créée par le Père Stefano.
  • En Thaïlande, en partenariat avec la Fondation Jan & Oscar.
  • En Tanzanie, en partenariat avec la Fondation Nordstar et Nord Anglia Education.
  • Au Cambodge, en partenariat avec l’association 1001 Fontaines.

ALUMNI de renom[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Bissegger, «Henri de Geymüller versus E.-E. Viollet-le-Duc: le monument historique comme document et œuvre d'art. Avec un choix de textes relatifs à la conservation patrimoniale dans le canton de Vaud vers 1900», Monuments vaudois, 2010/pp. 5-40.
  2. « L’histoire du Collège Champittet (Pully) », sur www.nordangliaeducation.com (consulté le 27 avril 2016)
  3. « Certified Schools », sur Intersection.ch, (consulté le 27 avril 2016)
  4. a et b « Enseigner et apprendre », sur www.nordangliaeducation.com (consulté le 27 avril 2016)
  5. « SEFRI - Maturité », sur www.sbfi.admin.ch (consulté le 27 avril 2016)
  6. « Le baccalauréat, premier grade universitaire », sur Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (consulté le 27 avril 2016)
  7. « Start Page », sur International Baccalaureate® (consulté le 27 avril 2016)