École d'horlogerie et de mécanique de Saint-Imier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Suisse image illustrant une école
Cet article est une ébauche concernant la Suisse et une école.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'école d'horlogerie de Saint-Imier a été fondée en 1866, à l'initiative de la Société jurassienne d'émulation. La première volée compte 3 élèves. L'âge minimal d'admission a été fixé à 14 ans révolus.

Description[modifier | modifier le code]

En 1896, elle complète son enseignement en créant une école de mécanique. En 1914, les élèves les plus doués sont invités à poursuivre leurs études dans une nouvelle division technique, menant au diplôme de technicien.

En 1934, la crise horlogère fait sentir ses effets et l'effectif passe de 110 à 56 élèves. En 1935 s'ouvre une section d'électricité dont les activités sont orientées vers le courant faible.

En 1959, l'école devient Technicum cantonal de Saint-Imier.

En 1976, sur décision du Grand Conseil bernois, le Technicum prend le nom d´École d'ingénieurs de Saint-Imier.