Claude Carré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carré (homonymie) et Claude Carré (homonymie).

Claude Carré est un auteur de littérature jeunesse, de théâtre et scénariste de bandes dessinées, né le , petit-fils de Jean-Marie Carré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Carré travaille d'abord en librairie, puis pour des émissions de radio. Il publie, en tant que scénariste, cinq séries de bandes dessinées de 1988 à 2001, chez Glénat, Dupuis, Dargaud. Il alterne ensuite travaux pour la télévision (Intrigues et Mésaventures) cinq épisodes sur TF1), le théâtre pour la scène (Le Carcan dans l'Avant-scène, Présence d'esprit [Actes-Sud papiers], le théâtre radiophonique - une quinzaine de fictions pour France Culture et France Inter-, des novelisations pour enfants (Cédric, Kid Paddle, Marsupilami, Astérix) pour la bibliothèque rose et la bibliothèque verte, et plus de vingt romans jeunesse et ados (Bayard, Casterman, Actes-Sud junior, Nathan, Auzou), dans le genre humour, fantastique ou polar.

Il publie en 2014 un recueil de chroniques voyageuses, L'esprit des lointains, aux éditions Livres du monde, La Croix du sud , 2015, et Visages pâles, 2016, éditions Auzou.

En B.D.[modifier | modifier le code]

  • Thanéros, co-scénario Denis Parent, dessins Eric Larnoy, Novedi, Dupuis
  • Dayak, Glénat, coll. « Caractère » : avec Philippe Adamov
  1. La Chambre verte, 1994 ;- dialogues.
  2. Zaks, 1997 ;- ''dialogues.
  • De Profundis ; dessins Jean-Marie Michaud, 3 tomes, Dargaud
  • Futuroscoop ;(institutionnel: dessins, Richard Marazano)
  • Les Incontournables de la littérature en BD:
  • Notre-Dame de Paris adaptation en bande dessinée ; dessins Jean-Marie Michaud
  • Judo ;dessins Jean-Marie Michaud, Glénat
  • Nobodyland ;dessins Bernard Bittler, 2 tomes, Glénat
  • Le Pays-miroir ;dessins Jean-Marie Michaud, 3 tomes, Dargaud
  • Le Principe de l'enfer ;dessins Jean-Marie Michaud, 2 tomes, Glénat
  • Solo avec Philippe Sternis, Dargaud

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Prix René Goscinny pour Le Pays-miroir
  • 2008 : Prix Beaumarchais de la SACD, pour Les trottoirs de la ville, fiction radio France Inter
  • 2008 : Prix jeunesse du Salon de Valenciennes pour Sérial qui leurre, roman ado Actes Sud Junior
  • 2010 : Prix Jeunesse Institut Français de Rabat au Maroc pour  Sérial qui leurre
  • 2010 : Prix Escapage roman jeunesse Châteauroux  pour Sérial qui leurre
  • 2010 : « Coup de cœur » du prix SGDL de la fiction radiophonique, pour Au bon marché, France Inter

Liens externes[modifier | modifier le code]