Cimetière national de Fiumei út

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Hongrie
Cet article est une ébauche concernant la Hongrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cimetière national de Fiumei út
Fiumei úti Nemzeti Sírkert (hu)
Kerepesi Cemetery Arcades 3.jpg

Les arcades du cimetière.

Pays
Commune
Mise en service
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Budapest

(Voir situation sur carte : Budapest)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Budapest

(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Budapest)
Point carte.svg
Personnalités enterrées

Le cimetière national de Fiumei út (en hongrois : Fiumei úti Nemzeti Sírkert), connu également sous le nom de cimetière Kerepesi (en hongrois : Kerepesi temető), est un des principaux cimetières de Budapest.

Situation[modifier | modifier le code]

Le cimetière, d'une superficie de 56 hectares, est situé à Pest dans le 8e arrondissement, à proximité de la gare Keleti. Il borde à l'ouest l'avenue de Fiume qui lui donne son nom et sur laquelle s'ouvre son entrée principale.

Le cimetière juif de Salgótarjáni út borde une partie du cimetière Kerepesi, les deux étant séparés par un mur de pierre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ouvert en 1847, le cimetière devient au cours du temps le champ de repos de nombreuses célébrités comme des hommes d'État, des artistes, des écrivains ou des scientifiques. La première personnalité notable a y être enterrée est ainsi l'écrivain Mihály Vörösmarty en 1855. Il est aussi connu pour abriter le Panthéon national hongrois, ce qui lui vaut le surnom de « Père-Lachaise » de Budapest.

En 1952, les autorités communistes décident d'arrêter les inhumations en partie en raison des dégâts subis au cours de la Seconde Guerre mondiale mais également pour des raisons politiques puisqu'il abrite des tombes de personnalités ayant « exploité la classe ouvrière ». En 1958, le régime fait ériger dans la nécropole un monument au mouvement ouvrier.

Musée[modifier | modifier le code]

Le musée funéraire

Le cimetière abrite un musée funéraire (en hongrois : Kegyeleti Múzeum) qui présente une exposition permanente sur les traditions et pratiques funéraires hongroises[1].

Monuments[modifier | modifier le code]

Les arcades[modifier | modifier le code]

Au cœur de la nécropole, deux ensembles d'arcades sont érigés entre 1908 et 1911 dans un style évoquant les cimetières du Nord de l'Italie. Il sont disposés de façon symétrique de part et d'autre d'une allée principale et abritent des tombeaux.

Hommes d'État[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Quelques personnalités inhumées dans ce cimetière[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article manque de repères chronologiques ou de dates. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez ajouter les données manquantes avec leurs sources.

Transports[modifier | modifier le code]

Le cimetière est accessible par les lignes de tramway n° 1, 4, 24, 24G, 28, 28A, 37, 37A et 62 à la station Magdolna utca.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) Le musée sur le site museum.hu

Liens externes[modifier | modifier le code]