Ottó Bláthy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans le nom hongrois Bláthy Ottó, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Ottó Bláthy, où le prénom précède le nom.
Ottó Bláthy
Bláthy Ottó Titusz-001.jpg
Ottó Bláthy.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
BudapestVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Bláthy Ottó TituszVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction
signature d'Ottó Bláthy
signature

Ottó Bláthy (né le à Tata et mort le à Budapest) est un ingénieur hongrois, connu comme l'un des inventeurs du transformateur électrique. Employé notamment par les Compagnies Ganz, il s'est illustré en tant que compositeur de problèmes d'échecs, aussi appelé problémiste.

Exemple de composition[modifier | modifier le code]

Sa spécialité était les problèmes mammouths, avec une solution comprenant un très grand nombre de coups.

O.T. Bláthy, 1929
abcdefgh
8
Chessboard480.svg
Fou noir sur case blanche a8
Fou blanc sur case noire b8
Tour noire sur case blanche c8
Fou noir sur case noire d8
Fou blanc sur case noire f8
Pion blanc sur case noire a7
Cavalier noir sur case noire c7
Tour noire sur case noire e7
Pion noir sur case blanche h7
Roi blanc sur case noire b6
Pion noir sur case blanche c6
Pion blanc sur case blanche e6
Fou noir sur case noire f6
Pion noir sur case noire h6
Pion noir sur case noire c5
Roi noir sur case blanche d5
Pion blanc sur case blanche f5
Pion noir sur case blanche h5
Pion blanc sur case noire f4
Pion blanc sur case blanche b3
Pion noir sur case noire e3
Pion blanc sur case blanche f3
Pion noir sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case blanche e2
Tour blanche sur case blanche b1
Cavalier noir sur case noire g1
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Les Blancs jouent et font mat en 290 coups[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Le Lionnais, Le jeu d'échecs, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 1592), , 1re éd., 128 p., p. 117

Liens externes[modifier | modifier le code]