Charmes-la-Grande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charmes-la-Grande
Charmes-la-Grande
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Saint-Dizier
Intercommunalité Communauté de communes du bassin de Joinville en Champagne
Maire
Mandat
Gilbert Humbert
2014-2020
Code postal 52110
Code commune 52110
Démographie
Gentilé Charmessans
Population
municipale
156 hab. (2017 en diminution de 3,7 % par rapport à 2012)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 05″ nord, 4° 59′ 39″ est
Altitude 220 m
Min. 209 m
Max. 321 m
Superficie 11,43 km2
Élections
Départementales Canton de Joinville
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Charmes-la-Grande
Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne
Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Charmes-la-Grande
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charmes-la-Grande
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charmes-la-Grande

Charmes-la-Grande est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Blaiseron, affluent de la Blaise, est le principal cours d'eau traversant la commune.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Baudrecourt Mathons Rose des vents
Doulevant-le-Château N Brachay
O    Charmes-la-Grande    E
S
Charmes-en-l'Angle

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1965 1971 Eric Allégret    
1971 1983 André Demandre    
1983 2008 Jean-Claude Thieblemont    
mars 2008 En cours Gilbert Humbert    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2017, la commune comptait 156 habitants[Note 1], en diminution de 3,7 % par rapport à 2012 (Haute-Marne : -3,57 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
405417430434610574580583565
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
496511511445432413395393348
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
363372347299287270271273239
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
217221165150150172168161157
2017 - - - - - - - -
156--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Aubin, rebâtie au XVIIIè siècle (nef et collatéraux) puis en 1854 (flèche et clochetons du clocher)[5].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Le pasteur Élie Allégret, ami et ancien précepteur d'André Gide, et père des cinéastes Yves et Marc Allégret, acquit une résidence secondaire dans la commune, le domaine de La Sapinière, au début du XXè siècle[6]. André Gide y séjourna plusieurs fois avant la Seconde Guerre Mondiale. En 1944, Yves Allégret se réfugia pendant plusieurs mois à La Sapinière avec sa jeune maîtresse, Simone Signoret, et de jeunes acteurs qui deviendront célèbres après guerre[7] : Daniel Gélin, Serge Reggiani et sa compagne Janine Darcey... En 1959, Eric Allégret, frère ainé des cinéastes et ancien chef-adjoint du Cabinet Militaire du Général de Gaulle à Londres puis dans le GPRF[8], vint prendre sa retraite à La Sapinière après avoir été expulsé de Guinée-Conakry suite à l'indépendance. Eric Allégret devint maire de Charmes-la-Grande en 1965 et décéda d'un cancer au début de son deuxième mandat fin 1971.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Émile Jolibois, La Haute-Marne ancienne et moderne. Dictionnaire géographique, statistique, historique et biographique de ce département, Chaumont, 1858. Réédité.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  5. « Charmes-la-Grande - Église paroissiale Saint-Aubin », sur Région Champagne-Ardenne, (consulté le 19 mars 2019)
  6. Correspondance Gide Allégret, éditions Gallimard, p.272, note 1
  7. La Nostalgie n'est plus ce qu'elle était, Simone Signoret, Éditeur : Le Seuil
  8. « L'entourage de Charles de Gaulle président du GPRF à Paris (25 août 1944-21 janvier 1946), par Bernard Lachaise, dans Histoire@Politique 2009/2 (n° 8), page 82 », sur www.cairn.info (consulté le 20 mars 2019)