Charmes-en-l'Angle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charmes-en-l'Angle
Charmes-en-l'Angle
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Saint-Dizier
Intercommunalité Communauté de communes du bassin de Joinville en Champagne
Maire
Mandat
Charles Dubois
2020-2026
Code postal 52110
Code commune 52109
Démographie
Population
municipale
10 hab. (2017 en augmentation de 66,67 % par rapport à 2012)
Densité 1,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 30″ nord, 5° 00′ 11″ est
Altitude 224 m
Min. 221 m
Max. 347 m
Superficie 7,36 km2
Élections
Départementales Canton de Joinville
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Charmes-en-l'Angle
Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne
Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Charmes-en-l'Angle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charmes-en-l'Angle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charmes-en-l'Angle

Charmes-en-l'Angle est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Avec seulement 10 habitants en 2016, c'est la commune la moins peuplée de Champagne-Ardenne. La commune est traversée par le Blaiseron, rivière d'une longueur de 20 km, affluent de la Blaise.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2017, personne dans cette commune n'a voté pour Marine Le Pen.

Il y avait 11 inscrits sur les listes électorales. Au premier tour des élections présidentielles, sont arrivés à égalité avec 2 voix chacun, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron. Il y a donc eu 5 abstentions[1].

Au deuxième tour, 4 voix se sont portées sur E. Macron et 2 bulletins étaient blancs. E. Macron est donc arrivé en tête avec 100 % des suffrages exprimés. Il y a aussi eu 5 abstentions[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1914 191? Edmond Maillard[2]    
mars 2001 2014 Yves Viot    
2014 En cours Charles Dubois    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2017, la commune comptait 10 habitants[Note 1], en augmentation de 66,67 % par rapport à 2012 (Haute-Marne : -3,57 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
132128140138157166172145158
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
14014414013312499898271
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
57597735402422913
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
11141211969710
2017 - - - - - - - -
10--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale.
  • Le château de Charme à Charmes-en-l'Angle est inscrit au titre des monuments historiques en 1934[7].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Charmes-en-l'Angle (52110) : résultats élection présidentielle 2017 », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 8 mai 2017)
  2. « Mariages », Le Figaro,‎ (lire en ligne), disponible sur Gallica.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  7. « Château », notice no PA00078995, base Mérimée, ministère français de la Culture