Château de l'Empéri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de l'Empéri
Image illustrative de l’article Château de l'Empéri
Période ou style Médiéval
Type Forteresse
Début construction IXe siècle
Fin construction XIIIe siècle
Propriétaire actuel commune
Protection Logo monument historique Classé MH (1956)[1]
Coordonnées 43° 38′ 23,4″ nord, 5° 05′ 50,3″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Blason région fr Provence-Alpes-Côte d'Azur.svg Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département
Blason département fr Bouches-du-Rhône.svg
Bouches-du-Rhône (13)
Commune Blason de la ville de Salon-de-Provence (13).svg Salon-de-Provence

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de l'Empéri

Le château de l'Empéri est un château fort construit au IXe siècle sur le rocher du Puech qui domine l’immense plaine de la Crau, à Salon-de-Provence. Il fut la résidence des archevêques d'Arles ainsi que des empereurs germaniques. C'est d'ailleurs de là qu'il tire son nom (Empèri signifiant empire en occitan). Devenu, avec Nostradamus et le centre historique un symbole de la ville, il attire chaque année des centaines de milliers de visiteurs.

Ce château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2], il héberge le musée des Armées, le musée de Salon et de la Crau, le Jardin des Simples de Nostradamus.

Les musées[modifier | modifier le code]

Musée des Armées[modifier | modifier le code]

Il est aujourd'hui le musée de l'Armée en province (annexe de celui des Invalides à Paris) présentant notamment des représentations très fidèles des différents corps d'armée depuis l'Ancien Régime, les guerres napoléoniennes jusqu'à la Grande Guerre. Il présente également dans le musée un exemplaire du lit de Napoléon à Sainte-Hélène. Toutes ces pièces sont issues de la collection Raoul & Jean Brunon, vendue à l'état en 1967. C'est un musée d'histoire et d'art militaire, à travers l'évolution de l'uniforme français, faisant une grande part à l'homme sous l'uniforme.

À travers les allées d'armes, de combinaisons, de mannequins de soldats, les médailles, le visiteur termine sa visite par la guerre de 14-18. Parmi les pièces les plus mythiques, on peut citer :

Musée de Salon & de la Crau[modifier | modifier le code]

Ce musée de société et histoire locale retrace la vie à Salon de l'Antiquité au XXe siècle en archéologie, savonnerie, agriculture et art religieux[4].

Jardin des Simples[modifier | modifier le code]

Ce jardin est cultivé avec des plantes médicinales communes dans les collines provençales, utilisées par Nostradamus pour ses recettes de fardements, teinturiers, confitures, etc. Le musée Nostradamus est hors les murs au pied du château[5].

Un lieu de vie artistique, culturel et associatif[modifier | modifier le code]

Le Château de l'Empéri accueille chaque été de nombreux festivals et animations parmi lesquels : L'été au château proposant des concerts de variété, Théâtre Côté Cour, Salon Festival international de musique de chambre de Provence ainsi que les Fêtes Renaissance, (anciennement Les Nostradamiques puis La Reconstit'), reconstitution historique du temps de Nostradamus avec défilés et transformation du centre ancien en une ville médiévale. Reconstitution a vu la présence du célèbre animateur de télévision Jean-Pierre Foucault. En 2006 la ville de Salon-de-Provence a eu l'honneur d'accueillir Robert Hossein, ce dernier ayant prêté sa voix au spectacle clôturant les festivités de la Reconstitution.

Photo du Château depuis la place des Centuries

Au pied du château se situe la place des Centuries débouchant sur l'Église Saint-Michel. Une esplanade offre une belle vue sur la vieille ville d'où les touristes aiment se prendre en photo.

La cour Brunon abrite de nombreuses associations artistiques et culturelles dont le conservatoire municipal, Salon Culture (porteuse du festival Les Z'EXpressives), les Amis du musée de Salon et de la Crau.

L'Empéri est aussi le nom qui a été donné au lycée jouxtant le château. Cet établissement présentait la particularité de proposer à ses élèves une préparation destinée à intégrer l'École de l'air de Salon-de-Provence, pour des études au terme desquelles ils pouvaient rejoindre l'armée de l'air et espérer faire partie de la prestigieuse Patrouille de France, basée à Salon. Grâce à son chef cuisinier, le lycée de l'Empéri était aussi connu pour la qualité de son service de restauration. A plusieurs reprises des journaux télévisés ont couvert le repas de Noël réputé succulent. La cantine du lycée et son chef ont d'ailleurs fait l'objet d'une émission diffusée sur M6 en octobre 2006.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00081459, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Notice no PA00081459, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Jean Tranié et Juan-Carlos Carmigniani, Napoléon 1814-La Campagne de France, Pygmalion, , 315 p. (ISBN 285-7-0430-15)
  4. Giovanna Magi, Provenza. Ediz. francese, Casa Editrice Bonechi, (ISBN 9788847620667, lire en ligne)
  5. Maison de Nostradamus (Salon-de-Provence Bouches-du-Rhône), Le jardin des Simples: 14 juin - 21 septembre 2003, La Maison de Nostradamus, (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les trésors de l'Empéri, L'armée de Napoléon, de Vincent Bourgeot, 2006
  • "Soldats de Napoléon" de Jérôme Croyet, 2010