Château de Pépinville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Pépinville
Image illustrative de l’article Château de Pépinville
Chapelle et vue partielle du château de Pépinville
Coordonnées 49° 17′ 11″ nord, 6° 10′ 01″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Commune Richemont

Géolocalisation sur la carte : Moselle

(Voir situation sur carte : Moselle)
Château de Pépinville

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Pépinville

Le château de Pépinville est un château situé près de Richemont dans le département de la Moselle.

Historique[modifier | modifier le code]

La plus ancienne mention connue du château remonte à 1356. Il a été détruit et reconstruit plusieurs fois. Au XVIe siècle il appartient à une famille luxembourgeoise. Il a été restauré en 1776[1]. Une tour ronde a été remplacée par une chapelle en 1938[2].

Des religieuses y installent un orphelinat à la fin du XIXe siècle. Un institut médico-psychopédagogique s'y installe en 1951. Le domaine a été repris par la suite par le centre socio-éducatif de Guénange.

Dans ce château est né en 1855 l'historien et académicien Louis Léon Théodore Gosselin connu sous le nom de G[3]. Lenotre[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2011/04/02/ce-chateau-est-celui-de-pepinville-a-richemont
  2. https://www.geocaching.com/geocache/GC2KAA4_le-chateau-de-pepinville?guid=16d9b79b-66b9-4742-8d27-3dd3650da452
  3. Contrairement à une erreur courante (jusque dans les catalogues de la Bibliothèque nationale de France), le nom de plume de Théodore Gosselin ne comporte aucun accent, par la volonté même de son porteur. Théodore Gosselin fait en effet le choix de son pseudonyme, en , à l’occasion de la publication de son premier article dans les colonnes du Figaro. Il s’inspire pour cela du nom d’un lointain arrière-grand-oncle, le jardinier André Le Nôtre, mais préfère l’orthographier en un seul mot et sans accent. Et, en guise de prénom, il choisit la seule initiale de son nom de famille, disant lui-même : « Le G. que j’ai mis devant ne signifie ni Georges, ni Guy, ni Gaston, ni même Gédéon, comme certains le croient et le disent, mais tout simplement Gosselin, qui est mon nom de contribuable. »
  4. http://www.richemont.fr/ville_historique.asp

Liens externes[modifier | modifier le code]