Candy (film, 1968)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Candy.
Candy
Réalisation Christian Marquand
Scénario Buck Henry
Acteurs principaux
Sociétés de production ABC Pictures
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie érotique
Durée 124 minutes
Sortie 1968

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Candy est un film franco-américano-italien érotique, réalisé par Christian Marquand. Sorti en salles en 1968, il est adapté du roman de Mason Hoffenberg et de Terry Southern.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Candy Christian est une jeune étudiante blonde, pulpeuse et ingénue, qui s'endort durant les cours de son lycée. À son réveil, elle apprend que Mc Phisto, un grand poète gallois, est attendu sur le campus. Lors de sa venue, elle réussit à attirer son attention. Commence alors une série d'aventures érotiques qui vont prendre une tournure complètement psychédélique au cours desquelles Candy se recherche elle-même et multiplie ses expériences sensuelles, s'offrant ingénument aux hommes. Elle dévoile également les secrets de son corps à un jardinier mexicain, un général de l'armée américaine, un grand chirurgien, son oncle, un gourou New Age et un quasimodo lubrique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Candy
(Original Motion Picture Soundtrack)
Bande originale de Dave Grusin
Sortie 1968 (LP)
Enregistré 1968
Genre Musique de film
Label The Long Field

La bande originale du film est composée et arrangée par Dave Grusin,avec les collaborations de The Byrds et Steppenwolf.

No Titre Interprète(s) Durée
1. Child of the Universe The Byrds 3:10
2. Birth by Descent Dave Grusin 3:18
3. Opening Night by Surgery Dave Grusin 2:12
4. Spec-Rac-Tac-Para-Comm Dave Grusin 2:37
5. Border Town Blues a Blunt Instrument Dave Grusin 2:47
6. Magic Carpet Ride Steppenwolf 4:27
7. Constant Journey Dave Grusin 2:13
8. Every Mother's Daughter Dave Grusin 2:04
9. It's Always Because of This a Deformity Dave Grusin 2:30
10. Marlon & His Sacred Bird Dave Grusin 3:01
11. Acension to Virginity Dave Grusin; The Byrds 5:01
12. Rock Me Steppenwolf 3:40

Autour du film[modifier | modifier le code]

Avec son déluge de stars (Charles Aznavour, Marlon Brando, Richard Burton, Ringo Starr...), le deuxième et dernier film de Christian Marquand est la pépite psychédélique de 1968. Réalisé en 1968 par l'acteur Christian Marquand, le frère de Nadine Trintignant et l'ami de Roger Vadim, Candy déshabille Ewa Aulin, Miss Teen Sweden 1965, dans chacune de ses séquences. Tournée en deux semaines, cette coproduction franco-italo-américaine aux maigres ressorts dramatiques n'a pu être financée que sur le nom des stars qui la traversent, Charles Aznavour, Marlon Brando, James Coburn, Ringo Starr, tous des amis ou des proches de l'acteur réalisateur Christian Marquand. La légende veut que certains auraient donné leur accord sans même lire le scénario.

Ringo Starr, qui avait été couvert d'éloges pour ses rôles dans A Hard Day's Night et Help! est choisi pour interpréter le personnage d'Emmanuel le jardinier mexicain de Candy. Il s'agit de sa première expérience cinématographique sans les Beatles. « J'avais lu le livre et je me suis dis : "C'est une blague. Comment peuvent-ils en faire un film?", dira t-il. Ça a été le grand frisson de ma vie. Je tournais avec Marlon Brando, Richard Burton, Walter Matthau et tous ces types. Ouah ! J'adorais jouer la comédie, j'aimais vraiment ça. Et j'ai adoré rencontrer tous ces grands acteurs et traîner avec eux. Ils me donnaient tous des tuyaux, ça a été mon école d'art dramatique[1] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Beatles Anthology, Seuil,‎ 2000, p. 278

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]