Henri Crémieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crémieux.
Henri Crémieux
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Henri Gustave Elie Crémieux
Naissance
Marseille, Bouches-du-Rhône, France
Nationalité Drapeau de la France française
Décès (à 83 ans)
Aubagne, Bouches-du-Rhône, France
Profession Acteur
Films notables Cadet Rousselle
Orphée
Le Septième Juré

Henri Crémieux, né le à Marseille et mort le à Aubagne[1], est un acteur et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Édouard Crémieux et d'Adrienne Sarah Ester Padova, dite Édith Crémieux. Son père et sa mère étaient nés à Marseille, lui le , elle le 30 janvier 1870[2].

Il a deux frères : Albert Ernest Moïse Crémieux, médecin (1895-1963), et Gustave Saul Gabriel Crémieux (1903-1925).

Il commence sa carrière de comédien à l'âge de vingt ans au Théâtre de l'Odéon.

En 1928, lassé, il décide de renoncer à son métier pour élever avec sa femme, également comédienne, des poussins dans un petit village des Cévennes. Deux mois plus tard ils ont épuisé toutes leurs économies et doivent retourner exercer leur métier[3].

Du fait de leur origine juive, ses parents et son frère Albert sont déportés du Camp de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 72 le . Ses parents sont assassinés à leur arrivée à Auschwitz ; en revanche son frère survit à la Shoah.

Ce Marseillais qui possédait une maison à Cassis est mort en donnant une conférence sur Frédéric Mistral à Aubagne.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'acte officiel fut rédigé à Cassis (Bouches-du-Rhône) dans sa demeure où il vivait depuis de nombreuses années.
  2. Voir Klarsfeld, 2012.
  3. Télé 7 jours n° 716 du 12 janvier 1974, pages 40-41, article d'Anne Revel : "Henri Crémieux a débuté en 1916 en payant le théâtre qui l'employait."
  4. Informations sur Les gens du cinéma.

Liens externes[modifier | modifier le code]