Camille redouble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Camille redouble
Réalisation Noémie Lvovsky
Scénario Noémie Lvovsky
Florence Seyvos
Pierre-Olivier Mattei
Maud Ameline
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Fantastique
Durée 115 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Camille redouble est un film français réalisé par Noémie Lvovsky sorti le . Il a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs lors du Festival de Cannes 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Camille a rencontré Éric à 16 ans ; il est le premier homme de sa vie. Ils sont tombés fous amoureux et, encore adolescents, ont eu une fille. La mère de Camille n'a jamais su qu'elle allait être grand-mère : elle est morte quelques heures avant que Camille le lui annonce.

Vingt-cinq ans plus tard, dans les années 2000, Camille a la quarantaine et est devenue alcoolique. Éric la quitte pour une femme plus jeune. Le jour du réveillon du jour de l'An, Camille s’enivre et finit par s'écrouler, elle se retrouve alors projetée dans son adolescence dans les années 1980. Dans son corps d'adulte, elle a de nouveau 16 ans et retrouve ses parents, la maison de son enfance, son lycée, ses copines, ses profs et Éric. Elle tente de faire changer le cours de sa vie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Projet et réalisation du film[modifier | modifier le code]

Camille redouble reprend le point de départ de Peggy Sue s'est mariée de Francis Ford Coppola, qui avait beaucoup marqué Noémie Lvovsky au moment de sa sortie en 1985[2],[3]. (1986).

Le film a été en partie réalisé, en octobre et novembre 2011, dans les départements[4] :

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Après la projection à la Quinzaine des réalisateurs le , Isabelle Regnier, critique au journal Le Monde, juge qu'il s'agit d'un très beau film, drôle et émouvant[5]. Pour Jean-Baptiste Morain, critique aux Inrockuptibles, c'est l'un des plus beaux films du festival[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Avec treize nominations aux César du cinéma, mais aucune récompense lors de la cérémonie, Camille redouble bat le record du plus grand nombre de nominations aux Césars pour un film n'en ayant remporté aucune à l'arrivée. Le record était alors détenu par le film Huit femmes, qui concouru sans résultat dans douze catégories.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les 10 films les plus rentables du cinéma français en 2012 sur AlloCiné, publié le , Laëtitia Forhan avec BFM Business et CBO Box-office
  2. Sophia Collet, « Camille redouble : Teen spirit en mode repeat », Critikat,‎ (lire en ligne)
  3. Emmanuel Cirodde, « Noémie Lvovsky : « Je me sens très proche des adolescents » », L'Express,‎ (lire en ligne)
  4. Générique du film
  5. Isabelle Regnier, « Camille redouble : Noémie Lvovsky, retour à la classe départ », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Jean-Baptiste Morain, « Camille redouble de Noémie Lvovsky, un des plus beaux films du festival », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]