Nena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gabriele Susanne Kerner
Description de cette image, également commentée ci-après
Nena en 2018.
Informations générales
Surnom Nena
Nom de naissance Gabriele Susanne Kerner
Naissance (61 ans)
Hagen, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Activité principale Auteure-compositrice-interprète et actrice
Genre musical Neue Deutsche Welle, new wave, synthpop, pop, pop rock
Années actives Depuis
Labels Laughs and Peas
Site officiel http://www.nena.de/

Gabriele Susanne Kerner dite Nena, née le à Hagen, en Allemagne de l'Ouest, est une auteure-compositrice-interprète et actrice allemande.

Très populaire en Allemagne, Nena est surtout connue pour sa chanson 99 Luftballons, succès mondial en , histoire de 99 ballons rouges bien pacifiques qui se promènent dans le ciel et qui, pris par les autorités pour une attaque ennemie, provoquent une guerre mondiale. Nena est également le nom du groupe avec lequel elle interprétait cette chanson.

Biographie.[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Gabriele Susanne Kerner naît en 1960 à Hagen[1]. Sa famille vit à Breckerfeld où la chanteuse passe les cinq premières années de son existence, puis à Hagen. Elle est surnommée « Nena » (diminutif espagnol de Niña, qui veut dire « petite fille ») à l'âge de trois ans lors de vacances en Espagne avec ses parents. Elle a une sœur et un frère cadet. Pour répondre au souhait de ses parents, en 1977, elle quitte prématurément le lycée pour suivre une formation d’orfèvre, qu'elle interrompt, privilégiant sa passion pour la musique[1].

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière en novembre , elle rencontre Rainer Kitzman dans une discothèque, et il lui propose d'intégrer son groupe the Stripes en tant que chanteuse. Ce qui se concrétise[1]. Le premier single du groupe, Strangers, sort fin , et un EP intitulé the Stripes en . Trois autres singles sortent mais ne rencontrent pas un grand succès. En , le groupe se sépare.

Le groupe Nena[modifier | modifier le code]

En 1981, Nena et son compagnon de l'époque, Rolf Brendel, déménagent à Berlin-Ouest, où ils rencontrent les futurs membres du groupe Nena.

En , le groupe « Nena » sort son premier titre, Nur geträumt (Seulement rêvé), qui entre directement dans les meilleures ventes en Allemagne après leur passage à l'émission de télévision Musikladen (Magasin de Musique). La chanson se vend à 400 000 exemplaires le jour après l'émission, et atteint la deuxième place des charts allemands, mais le plus gros succès demeure 99 Luftballons[1].

En , le groupe sort son premier album Nena, avec les titres « Leuchtturm » (« Phare ») et « 99 Luftballons » (« 99 ballons »). 99 Luftballons devient numéro un des ventes en Allemagne en 1983, puis un succès international l'année suivante  ; en Angleterre la version en anglais prend la première place, tandis que la version originale en allemand est numéro 2 aux États-Unis. La chanson rencontre également un grand succès dans d'autres pays (no 10 en France). Ce titre traduit le rejet, par les nouvelles générations, de l'absurdité de la guerre froide et de la course au déploiement de missiles atomiques entre le bloc soviétique et le bloc occidental, avec les risques induits. À la même époque, ce même thème est évoqué dans des films comme The Day After ou encore Wargames[2].

En , après la sortie de plusieurs autres albums qui n'atteignent pas la même diffusion, le groupe se sépare et Nena, âgée de 26 ans, décide de s'engager dans une carrière solo[1].

Pause[modifier | modifier le code]

Peu après la séparation du groupe, Nena vit avec l'acteur suisse, Benedict Freitag (de), avec qui elle a trois enfants.

Son premier fils, Christopher Daniel, meurt en 1989 à l'âge de 11 mois. En , le couple a des jumeaux. Le premier album solo de Nena, Wunder gescheh'n, sort début novembre 1989. Le titre fait référence au fait que Nena était à l'époque enceinte de jumeaux, mais la sortie de l'album, quatre jours seulement avant la chute du mur de Berlin (le 9 novembre) et le fait qu'elle interprète le titre éponyme à la fin du Konzert für Berlin (de), le 12 novembre, au Deutschlandhalle, associe ce titre, pour le public allemand, à cet événement historique[3]. C'est un succès.

Après avoir rompu avec Freitag, elle rencontre le batteur et producteur Philipp Palm, avec qui elle a deux enfants. Le couple et les quatre enfants vivent à Hambourg. Dans les années 1990, Nena enregistre des disques de chansons et contes pour enfants[1]. Elle présente aussi plusieurs émissions de TV[1].

Retour sur scène[modifier | modifier le code]

Nena en 2008.

Elle fait son retour sur la scène de la musique pop allemande en avec son album Nena feat. Nena 20 Jahre : das Jubiläums-Album, composé de reprises de ses propres chansons (dont des duos avec Joachim Witt sur Wunder geschehen et avec Udo Lindenberg sur Jetzt bist du weg). Elle y adjoint un autre duo avec Kim Wilde : Anyplace, Anywhere, Anytime. Ainsi, 13 des 14 titres sont des reprises, réenregistrés et réorchestrés[1].

En , elle accède de nouveau à la première place des ventes allemandes avec le single Liebe ist (L'amour est...), premier single de l'album Willst du mit mir geh'n, qui est aussi le générique du feuilleton allemand Verliebt in Berlin connu en France sous le nom Le Destin de Lisa[1].

En , elle sort le single Ich kann Nix Dafür pour le film Vollidiot. En octobre de la même année, elle sort un album intitulé Cover me, uniquement composé de reprises, notamment de David Bowie et de Rammstein.

En , elle réenregistre son tube 99 Luftballons pour la chaîne franco-allemande Arte, avec un nouveau clip et deux couplets en français[1].

Un nouvel album de la chanteuse intitulé Made in Germany sort le . Le premier single extrait de cet album, Wir sind wahr, sort quant à lui le , et un extrait est disponible sur le site officiel. Elle annonce aussi une tournée qui débutte en , passant par l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse mais aussi la zone germanophone de Belgique et les Pays-Bas. Elle fête ses 50 ans, entourée d'artistes souhaitant lui rendre hommage, à la télévision allemande, émission diffusée quelques jours après la date réelle de son anniversaire.

Elle continue ensuite à produire différents singles et albums. Le sort ainsi l'album Du Bist Gut. Et le , c'est au tour d'un album intitulé Oldschool.

Le , jour de son 60ème anniversaire, Nena laisse paraître son nouveau single "Licht". Le but de cette chanson est d'envoyer de l'espoir et de la lumière pendant la crise pandémique de 2020. Le 23 mars, Nena a écrit sur son compte Instagram : "Envoyons-nous de la lumière et de l'amour comme jamais auparavant."

Le clip de ce nouveau single a été enregistré chez Nena, en toute simplicité, lors du premier confinement en Allemagne, toujours avec son propre label d'édition "The Laugh & Peas Company" chez Sony Music.

Le treizième album studio "Licht" attendu pour la fin de l'année 2020, sort le 16 octobre en se classant d'entrée en troisième position des ventes en Allemagne, puis en première position en seulement deux mois tant la popularité de l'artiste est restée importante depuis l'année 1982 ; ainsi qu'en Suisse, Belgique, Pays Bas et Autriche. Son titre "Wandern" ressort rapidement des dix autres, c'est une ballade poétique et humaniste suscitant d'excellentes critiques de toutes parts et le plébiscite du public.

Lors d'un concert à Berlin en juillet 2021, elle appelle le public à ignorer les gestes barrières contre la pandémie Covid-19 et les dispositions prises en conséquence par l'organisateur du concert. Le concert est arrêté par l'organisateur avant le rappel[4]. À la suite de cet événement, un concert prévu début septembre 2021 à Wetzlar est annulé à l'avance par les organisateurs. Ils veulent éviter que « les concerts [...] ne soient utilisés comme une scène politique »[5]. D'autres annulations suivent.

Autres travaux[modifier | modifier le code]

  • Au cinéma : En , elle est l'héroïne de la comédie musicale À fond les ballons ! (Gib Gas - Ich will Spaß!) de Wolfgang Büld, diffusée en France sur Arte en 2010[6]. Elle a prêté sa voix au personnage de Saphira dans Eragon, et à celui de la princesse Selenia dans le film d'animation de Luc Besson Arthur et les Minimoys au côté de Bill Kaulitz, chanteur de Tokio Hotel (d'ailleurs fan de Nena), pour la version allemande de ces deux films.
  • En , avec Philipp Palm, Thomas Simmerl, et Silke Steinfadt, elle créa la Neue Schule Hamburg, une école basée sur la pédagogie Sudbury, où les élèves décident de ce qu'ils veulent apprendre. L'établissement accueille 85 élèves, âgés de 5 à 18 ans[7].
  • Elle est à la fin de l'année , une des coaches de The Voice of Germany, aux côtés de Xavier Naidoo, Rea Garvey, et de The BossHoss.

Elle a également été une des coachs avec sa fille Larissa dans The Voice Kids en Allemagne où elle a fait 2 saisons : 2017 et 2018.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums du groupe Nena[modifier | modifier le code]

  •  : Nena (01.1983) Columbia/Sony BMG Germany COL 491268 2-5099749126824
  •  : ? (Fragezeichen) (01.1984) Columbia/Sony BMG Germany COL 473565 9-5099747356599
  •  : Feuer und Flamme (06.1985) Columbia/Sony BMG Germany COL 473563 9-5099747356391
  •  : Eisbrecher (11.1986) Columbia/Sony BMG Germany COL 473564 9-5099747356490

Albums en solo[modifier | modifier le code]

  •  : Wunder gescheh'n (11.1989) Epic/Sony BMG Germany EPC 466037 9-5099746603793
  •  : Komm, lieber Mai (album de contes)
  •  : Bongo Girl (09.1992) Epic/Sony BMG Germany EPC 472475 9-5099747247590
  •  : Und alles dreht Sich (04.1994) RMG/EMI Germany 829322 2-724382932222
  •  : Live (05.1995, live 2CD) RMG/Edel Germany 00 9650 2-782124965020
  •  : Jamma nich (04.1997) Polydor/Universal Germany 537 307-2-731453730724
  •  : Wenn alles richtig ist, dann stimmt was nich (07.1998) Polydor/Universal Germany 557 726-2-731455772623
  • 1998 : Nena Live (11.1998, live) Polydor/Universal Germany 559786 2-731455978629
  •  : Chokmah (10.2001) EastWest/Warner Germany 0927 41965 2-809274196521
  •  : Nena feat. Nena (10.2002, reprises des années Columbia-Epic) Warner Strategic Marketing/Warner Germany 5046 60987 2-5050466098726
  • 2002 : Tausend sterne (album de contes)
  •  : Nena Live Nena (03.2004, live) Warner Strategic Marketing/Warner Germany 5046 72231 2-5050467223127
  •  : Willst du mit mir gehen Warner Strategic Marketing/Warner Germany
  •  : Cover me Warner Strategic Marketing/Warner Germany
  •  : Made in Germany
  •  : Du Bist Gut
  •  : Oldschool

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1984 : 99 Luftballons (comprenant des versions en anglais)
  • 1989 : Alles (3 CD)
  •  : Nena : Die band
  • 1991 : Tanz auf dem vulkan
  • 1992 : Pures gold
  •  : Simply the best : The collection
  •  : Nur das best
  • 2002 : Nur geträumt : Ihre grössten erfolge
  •  : Definitive Collection Columbia/Sony Music Media/Sony Germany SMM 483715 5-5099748371553
  • 2003 : Alles Gute: Die Singles 1982-2002 (2CD) Sony Music Media/Sony Germany SMM 514712 9-5099751471295
  • 2004 : Einmal ist keinmal (2 CD dont remixes)
  • 2004 : Maxis & mixes (limited edition)
  • 2007 : Hit collection

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

  • 1983 : À fond les ballons ! (Gib Gas – Ich will Spaß!)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j Anne-Claire Dugas, « Nena (Gabriele Susanne Kerner, dite) [Hagen 1960] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Dictionnaire universel des créatrices, Éditions Des femmes, , p. 3152
  2. Stéphane Sahuc, « 99 Luftballons, de Nena : quand des ballons racontent la fin d’un monde », L’Humanité,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Mary Lynne Gasaway Hill, The Language of Protest: Acts of Performance, Identity, and Legitimacy, Springer, (lire en ligne), p. 159
  4. Anne-Marie Valbrix, « En Allemagne aussi, les droits des non-vaccinés en débat », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  5. (de) « „Keine politische Bühne“. Veranstalter sagt Nena-Konzert in Wetzlar ab », Der Tagesspiegel,‎ (lire en ligne)
  6. Fiche du film À fond les ballons ! sur CinEmotions
  7. Télé 7 Jours du 4 au 10 juillet 2009, article page 68/69

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]