Judith Chemla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chemla.
Judith Chemla
Description de cette image, également commentée ci-après

Judith Chemla en février 2013 au déjeuner des nommés des Césars du cinéma

Naissance [réf. nécessaire]
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Actrice

Judith Chemla est une actrice française, née le [réf. nécessaire], ou selon certaines sources en 1984[1], ancienne pensionnaire de la Comédie-Française. Elle chante et joue du piano[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Judith Chemla grandit à Gentilly, dans la petite couronne parisienne. Elle est la fille d'un père violoniste d’origine juive tunisienne[2], et d'une mère avocate, d'origine bourguignonne. Ses parents se séparent lorsqu’elle est jeune.

Elle commence le violon à 7 ans : elle en jouera jusqu'à l'âge de 14 ans. Elle découvre le théâtre au lycée, sous la houlette d'Emmanuel Demarcy-Mota.

Elle suit les cours de Bruno Wacrenier au conservatoire du 5e arrondissement, ainsi que les cours de Cécile Grandin au CRD de Bourg la Reine-Sceaux, puis elle entre au Conservatoire, où elle rencontre Muriel Mayette, qui l’embauchera plus tard à la Comédie-Française[2].

Carrière à la Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Hors Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Judith Chemla en mai 2014

Elle a été la compagne du comédien James Thierrée avec qui elle a un fils[2],[4]. En avril 2017, lors d'une entrevue avec le magazine Studio CinéLive, elle annonce attendre son deuxième enfant[5].

Distinctions et décorations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "27 ans le 10 avril 2012" d'après « À tue-tête » et sans entrave, 20minutes.fr, 10 avril 2012, "29 ans le 17 juin 2013" d'après Judith Chemla : une fille bien barrée, liberation.fr, 17 juin 2013. Par recoupement des deux sources la seule année possible est 1984
  2. a, b et c Elisabeth Franck-Dumas, « Judith Chemla : une fille bien barrée », sur Libération.fr, (consulté le 27 février 2017)
  3. Bernard Poirette et la rédaction numérique de RTL, « "J'ai besoin de tout !", avoue Judith Chemla », sur rtl.fr, (consulté le 28 juin 2016).
  4. « Les fantaisies scéniques de Judith Chemla aux Bouffes du Nord », France-info.com, 14 décembre 2010
  5. « Judith Chemla (Camille redouble) radieuse et enceinte de son 2e enfant », Pure People,‎ (lire en ligne)
  6. « Lauriers de la Télévision et de la Radio : le palmarès », sur programme-television.org,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :