Judith Chemla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Judith Chemla
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (36 ans)
Gentilly
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice, écrivaine

Judith Chemla est une actrice et autrice française, née le à Gentilly. Elle a été pensionnaire de la Comédie-Française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Judith Chemla grandit à Gentilly, dans la petite couronne parisienne. Elle est la fille d'un père violoniste et d'une mère avocate, qui se séparent lorsqu’elle est encore jeune.

Elle commence la pratique du violon à 7 ans et en joue jusqu'à l'âge de 14 ans. Elle découvre le théâtre au lycée, sous la houlette d'Emmanuel Demarcy-Mota.

Elle suit les cours de Bruno Wacrenier au conservatoire du 5e arrondissement, ainsi que les cours de Cécile Grandin au Conservatoire départemental de Bourg-la-ReineSceaux. Elle entre ensuite au Conservatoire national, où elle rencontre Muriel Mayette, qui l’invite à la Comédie-Française[1]. Elle y entre le et y joue deux ans de suite. Elle s'émancipe ensuite et joue sans discontinuer (Théâtre des Célestins, Odéon, Bouffes du Nord, Comédie de Reims, etc.)

En parallèle, elle entame une carrière cinématographique et collabore avec des réalisateurs de premier plan (James Huth, Pierre Schöller, Jean-Michel Ribes, Bertrand Tavernier, Pierre Salvadori, Thierry Jousse, Noémie Lvovsky, André Téchiné, Stéphane Brizé, Éric Toledano et Olivier Nakache, Mia Hansen-Løve, Olivier Dahan, Yvan Attal, etc.).

En 2010, elle écrit Tue-Tête, une pièce de théâtre évoluant dans un « monde poétique et burlesque, pure émanation de l'imagination arborescente d'une actrice libre et bohême »[2].

Judith Chemla en mai 2014.

Le , pendant le confinement provoqué par la pandémie du Covid-19, elle interprète des textes de poésie et chante, a cappella, l'Ave Maria de Schubert dans la cathédrale Notre-Dame de Paris désertée depuis l'incendie, au cours d'une célébration exceptionnelle à l'occasion du Vendredi Saint[3],[4].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En 2010, elle a un enfant avec le comédien James Thierrée[1],[5]. En 2017, elle met au monde son deuxième enfant[6].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Elisabeth Franck-Dumas, « Judith Chemla : une fille bien barrée », sur Libération.fr, (consulté le ).
  2. « Judith Chemla extravagante, gracieuse, libre et bohème », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. KTOTV, « Vénération de la sainte couronne d'épines a Notre Dame de Paris », sur KTOTV.COM, .
  4. Le Figaro avec AFP, « Prières dans Notre-Dame vide pour le Vendredi Saint, un an après l'incendie », sur Lefigaro.fr, le Figaro, (e-ISSN 0182-5852).
  5. « Les fantaisies scéniques de Judith Chemla aux Bouffes du Nord », France-info.com, 14 décembre 2010.
  6. « Judith Chemla (Camille redouble) radieuse et enceinte de son 2e enfant », Pure People,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Bernard Poirette et la rédaction numérique de RTL, « "J'ai besoin de tout !", avoue Judith Chemla », sur rtl.fr, (consulté le ).
  8. « Lauriers de la Télévision et de la Radio : le palmarès », sur programme-television.org, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :