Bataille de Bougafer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Boughafer

Informations générales
Date 13 au
Lieu Montagne de Boughafer, au Maroc
Issue Victoire française
Belligérants
tribus d'Ait AttaDrapeau de la France France
tribus berbères alliées
Commandants
Assou OubasslamGeorges Catroux
Henri Giraud
Henry de Bournazel
Forces en présence
12000 hommes[1]83000 hommes[1]

Mont de Saghro haut Atlas :théâtre des opérations militaires coloniales

La bataille de Bougafer ou bataille de Saghro, débute le au Maroc et oppose les forces coloniales françaises aux combattants des tribus Aït Atta dans le cadre de la Guerre du Maroc .

Retranchés dans les montagnes de Bougafer, les tribus d’Ait Atta résistent pendant plus de quarante jours et ne sont soumises qu'après des bombardements aériens de l'aviation stationnée à Ouarzazate et un sévère blocus. Le capitaine Henry de Bournazel (dit l'« Homme Rouge » ou le « Cavalier Rouge » en raison de la couleur de sa tunique) et qui s'est signalé par des faits d’armes exceptionnels lors de plusieurs batailles au Maroc (comme celle d’El Mers en mai 1923 à Imouzzer Marmoucha), trouve la mort lors des affrontements[2].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Cette contrée avait connu des tentatives d'intimidation notamment de la part du grand caïd de l'Atlas oriental Thami El Glaoui, en 1918 mais en vain, les poches de résistance sont loin d’être anéanties. A Bougafer, la France avait déployé 80.000 soldats pour en finir avec ce dernier bastion dissident Ait Atta.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]