Antoine Huré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antoine Jules Joseph Huré
Antoine Huré
Antoine Huré
Le Général Huré rencontrant le roi Mohammed V en 1932.

Naissance
Corbie, France
Décès
Saint-Valery-sur-Somme (France)
Origine Français
Commandement IIe Armée
Conflits Seconde Guerre mondiale

Antoine Jules Joseph Huré ( - ) est un officier de l'Armée française et ingénieur réputé pour son service au Protectorat français au Maroc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Huré rejoint l'armée comme volontaire en 1893 et après une formation à l'École Polytechnique et de l'École d'application de l'Artillerie et du Génie, mis en service dans le 3e régiment du génie.

Service[modifier | modifier le code]

  • 12/06/1925 - 19/06/1926 : chef des ingénieurs fonctionnaires, Maroc
  • 19/06/1926 - 05/01/1927 : à disposition
  • 05/01/1927 - 02/03/1927 : officier général commandant ingénieurs, Maroc
  • 02/03/1927 - 27/05/1931 : à disposition au Maroc
  • 27/05/1931 - 01/08/1936 : officier général commandant en chef Maroc
  • 21/01/1935 - 11/02/1938 : membre du Conseil suprême de la guerre
  • 01/08/1936 - 11/02/1938 : inspecteur général des ingénieurs
  • 01/08/1936 - 11/02/1938 : président de la commission des techniques d'ingénierie
  • 11/02/1938 : retraité
  • 05/06/1940 : rappelé
  • 05/06/1940 - 01/07/1940 : inspecteur général des régions militaires
  • 01/07/1940 : retraité

Grades[modifier | modifier le code]

  • 22 décembre 1925 : Général de Brigade.
  • 25 décembre 1928 : Général de Division.
  • 7 septembre 1931 : Rang de Commandant de Corps d'Armée et Appellation de Général de Corps d'Armée avec effet rétroactif au 27 mai 1931.
  • 21 janvier 1935 : Rang de Commandant d'Armée et Appellation de Général d'Armée.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Promotions[modifier | modifier le code]

  • Commandant Supérieur des Troupes du Maroc (27 mai 1931-30 avril 1935).

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Grand Croix de l'Ordre de la Légion d'Honneur (8 juillet 1938).
  • Médaille Coloniale avec agrafe Maroc.
  • Officier de l'Ordre du Nichan Iftikhar (Tunisie).

Liens externes[modifier | modifier le code]