Battlefield Earth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Battlefield Earth
Titre québécois Terre, champ de bataille
Titre original Battlefield Earth
Réalisation Roger Christian
Scénario Corey Mandell
J.D. Shapiro
d'après un roman de L. Ron Hubbard
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Durée 113 minutes
Sortie 2000

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Battlefield Earth (Battlefield Earth : A Saga of the Year 3000) ou Terre, champ de bataille au Québec, est un film américain de science-fiction réalisé par Roger Christian, sorti en 2000.

Avec, entre autres, dans les rôles principaux John Travolta et Forest Whitaker, le scénario est basé sur une partie du roman Terre champ de bataille (1982) du romancier L. Ron Hubbard.

Battlefield Earth a été un échec critique et un flop au box office, fréquemment décrit comme un des pires films jamais réalisés[1],[2],[3],[4]. Les critiques ont jugé négativement pratiquement tous les aspects du film, ce qui inclut le jeu des acteurs, la cinématographie, le scénario, les effets spéciaux et la direction artistique. Lors des premières projections, le public aurait ridiculisé le film et est resté à l'écart après son week-end d'ouverture.

Le film a reçu neuf Golden Raspberry Awards ce qui, jusqu'en 2012, était le plus grand nombre de prix Razzie attribués à un seul film. Le film notamment gagné le prix du Pire film de la décennie des Razzie Awards.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 3000, la Terre n'est plus qu'un désert et l'humanité une espèce en voie de disparition. Mille ans auparavant, les féroces Psychlos ont envahi la Terre, anéanti toutes les défenses, rasé les villes et aboli toutes les institutions. Le chef de la sécurité des Psychlos, Terl, est le personnage le plus redouté de la Terre.

Au milieu des Rocheuses, vit un jeune et héroïque chasseur, Jonnie Goodboy Tyler. Il est bien décidé à redonner espoir et dignité aux siens. Mais il se fait capturer et envoyer dans la cohorte des esclaves de Terl. Formé par ce dernier et les esclaves Chinko, Jonnie Goodboy Tyler incarne l'espoir de l'espèce humaine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Battlefield Earth: A Saga of the Year 3000
  • Titre français : Terre, champ de bataille
  • Réalisation : Roger Christian
  • Scénario : Corey Mandell et J.D. Shapiro, d'après le roman de L. Ron. Hubbard
  • Photographie : Giles Nuttgens
  • Décors : Patrick Tatopoulos
  • Costumes : Patrick Tatopoulos
  • Montage : Robin Russell
  • Musique : Elia Cmiral
  • Production : John Travolta, Elie Samaha, Jonathan D. Krane ; James A. Holt, Tracee Stanley ; Linda Favila, Anson Downes ; Ashok Amritraj, Don Carmody, Andrew Stevens
  • Sociétés de production : Battlefield Productions LLC, JTP Films, Franchise Pictures et Morgan Creek Productions
  • Sociétés de distribution : Warner Bros. Pictures
  • Langue : anglais
  • Date de sortie :
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : VF = Version Française[5] / VFC = Version Francophone Canadienne[6]

Projet de suites[modifier | modifier le code]

L'acteur et producteur John Travolta avait pour projet de produire une trilogie fondée sur le roman de L. Ron. Hubbard (L. Ron. Hubbard est le fondateur de l'Église de Scientologie dont John Travolta est l'un des membres les plus médiatisés avec Tom Cruise) à l'instar des sagas Star Wars et Star Trek. Mais, en raison de l'échec du film au box-office et des mauvaises critiques de la part des spectateurs et de la presse, il préféra abandonner.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Duncan Campbell, « Cult classic: Does John Travolta's Battlefield Earth contain subliminal messages recruiting Scientologists? Amid a flurry of bizarre claims and counterclaims, only one thing is certain: it is one of the worst movies ever made. », Guardian News and Media Limited, série The Guardian,‎ (lire en ligne[archive du ])
  2. (en) Emily Farache, « Travolta Sets Sights on "Battlefield Earth 2" » [archive du ], E! Online,
  3. (en) Staff, « Battlefield Earth (2000) » [archive du ], sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 8 juillet 2019)
  4. (en) Jeff Giles et Alex Vo, « Moldy Tomatoes: The 10 Worst Movies of the Last 10 Years », sur Rotten Tomatoes, Flixster, Inc (consulté le 22 avril 2013).
  5. « Carton surVoxofilm.fr »
  6. « Carton sur doublage.qc.ca »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]