Joseph L. Galloway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph L. Galloway
Image dans Infobox.
Joseph L. Galloway en 2009.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ConcordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Joseph Lee GallowayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Conflit
Distinction

Lee Joseph « Joe » Galloway, né le à Refugio au Texas et mort le à Concord (Caroline du Nord)[1], est un correspondant et un chroniqueur de presse américain. Il est l'ancien conseiller pour les affaires militaires du groupe de presse Knight Ridder et chroniqueur pour McClatchy Newspapers jusqu'à sa retraite en 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Joseph L. Galloway commence sa carrière au quotidien texan The Victoria Advocate, puis travaille pour United Press International (UPI) à Kansas City et Topeka. Plus tard, il occupe les fonctions de chef de bureau ou gestionnaire régional à Tokyo, au Vietnam, à Jakarta, New Delhi, Singapour, Moscou et Los Angeles.

Pendant la guerre du Viêt Nam, Joseph L. Galloway travaille à trois reprises au Viêt Nam pour UPI, à partir de 1965. Il est décoré pour le sauvetage de soldats américains blessés sous le feu nourri de l'ennemi pendant la bataille de Landing Zone X-Ray dans la vallée de la Drang.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Avec le lieutenant-général Harold G. Moore, Joseph L. Galloway écrit un compte rendu détaillé de ces expériences dans un best-seller de 1992, We Were Soldiers Once ... And Young, adapté au cinéma en 2002 sous le titre Nous étions soldats (We Were Soldiers), dans lequel Joseph L. Galloway est interprété par l'acteur Barry Pepper et Mel Gibson joue le lieutenant-colonel Moore. En 2008, il publie une suite sous le titre de We Are Soldiers Still: A Journey Back to the Battlefields of Vietnam.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 1991, Joseph L. Galloway a reçu le National Magazine Award pour ses articles couvrant la bataille de Ia Drang au Viêt Nam.

En 1998, il a reçu la Bronze Star pour avoir sauvé des soldats blessés sous le feu dans la vallée de la Drang au Viêt Nam en . Ce fut la seule médaille attribuée à un civil au cours de la guerre du Viêt Nam.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Kileen Daily News' « Journalist Joe Galloway, who covered 1st Cav in Vietnam, dies at 79 »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]