Auzouville-l'Esneval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Auzouville-l'Esneval
Auzouville-l'Esneval
La mairie
Blason de Auzouville-l'Esneval
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Communauté de communes Plateau de Caux-Doudeville-Yerville
Maire
Mandat
Nicolas Gras
2020-2026
Code postal 76760
Code commune 76045
Démographie
Gentilé Auzouvillais
Population
municipale
358 hab. (2017 en diminution de 3,5 % par rapport à 2012)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 33″ nord, 0° 53′ 12″ est
Altitude Min. 129 m
Max. 173 m
Superficie 5,66 km2
Élections
Départementales Canton d'Yvetot
Législatives Dixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Auzouville-l'Esneval
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Auzouville-l'Esneval
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Auzouville-l'Esneval
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Auzouville-l'Esneval

Auzouville-l'Esneval est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Auzouville-l'Esneval est une commune du pays de Caux située dans le canton d'Yvetot.

Communes limitrophes de Auzouville-l'Esneval
Saint-Martin-aux-Arbres
Motteville Auzouville-l'Esneval Saussay
Cideville Limésy

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Osulfi villae en 1074[1].

D'après François de Beaurepaire[2], -l'Esneval est emprunté à la famille d'Esneval, dont le fief d'origine est le château d'Esneval à Pavilly situé également en Seine-Maritime.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement les noms de Auzouville-la-Section et de Auzouville-sur-Motteville[3].

En 1823, cette commune a absorbé celle de Saint-Étienne-le-Vieux[3] alors peuplée de 75 habitants au recensement de 1821[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1981 avril 1999[5] René Bucaille   Décédé en fonction
1999[5] mars 2008 Pierre Poidevin    
mars 2008[5] 2014 Julien Bertheuil    
2014[5] mai 2020[6] Julien Lachèvre    
mai 2020[7],[8] En cours
(au 11 août 2020)
Nicolas Gras   Capitaine de gendarmerie en retraite

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2017, la commune comptait 358 habitants[Note 1], en diminution de 3,5 % par rapport à 2012 (Seine-Maritime : +0,04 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
147380431383530473512470497
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
444453456392392392321294292
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
254251247213217231216271242
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
225190183260298354334332371
2017 - - - - - - - -
358--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin d'Auzouville.
  • Chapelle de Saint-Étienne-le-Vieux.
  • Grange dîmière d'Esneval.
  • Monument aux morts.
  • Croix du cimetière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes d'Auzouville-l'Esneval

Les armes de la commune d'Auzouville-l'Esneval se blasonnent ainsi :

Mi-taillé : au premier palé d’or et d’azur au chef de gueules, au deuxième de sinople à la foi d’argent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. François de Beaurepaire - 1979 - Les noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime - Page 35.
  2. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard, , 180 p. (ISBN 978-2-7084-0040-5, OCLC 6403150)
    Ouvrage publié avec le soutien du CNRS
  3. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Saint-Étienne-le-Vieux sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS, consulté le 15 janvier 2013.
  5. a b c et d « Auzouville-l’Esneval. À l’occasion de son départ en retraite,la commune a mis à l’honneur Maryvonne Pierroux, secrétaire de mairie : Auzouville-l’Esneval : le départ de la secrétaire de mairie », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2020) « Maryvonne Pierroux a été recrutée le 1er octobre 1998 par le maire de l’époque René Bucaille et aura connu quatre maires au total. René Bucaille donc, jusqu’à son décès en avril 1999, puis Pierre Poidevin jusqu’en mars 2008, Julien Bertheuil jusqu’en mars 2014 et enfin Julien Lachèvre depuis les dernières élections municipales jusqu’au 30 septembre dernier, date officielle du départ en retraite. ».
  6. « Auzouville-l'Esneval. Vœux : Julien Lachèvre ne briguera pas de nouveau mandat », Le Courrier cauchois,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2020).
  7. « Municipales 2020. Nicolas Gras reprend le flambeau du maire sortant d’Auzouville-l’Esneval, Julien Lachèvre : À Auzouville-l’Esneval, le maire Julien Lachèvre ne se représente pas. Nicolas Gras, 59 ans, a accepté de reprendre le flambeau à la tête de la liste « Auzouville-l’Esneval, Ensemble », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2020) « Installé dans la commune en 1991 alors qu’il était en poste à la gendarmerie de Yerville, il a débuté sa carrière à Neufchâtel-en-Bray, avant d’arriver à Yerville de 1988 à 1993 et de rejoindre le centre opérationnel de la gendarmerie à Rouen, à la cellule de renseignement, de 1993 à 2000. Il devient commandant de brigade à Valmont, puis à Valmont-Fécamp, jusqu’en 2005. Il rejoint ensuite le peloton autoroutier à Rixheim dans le Haut-Rhin comme officier, de 2005 à 2010. Jusqu’au 1er février 2015, il termine sa carrière au peloton motorisé de Courbépine, dans l’Eure, où il obtient le grade de capitaine en 2014 ».
  8. « Liste des maires » [PDF], Listes des élus, Préfecture de la Seine-Maritime, (consulté le 14 août 2020).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.