Attignéville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Attignéville
Attignéville
Église Saint-Lambert.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Canton Neufchâteau
Intercommunalité Communauté de communes de l'Ouest Vosgien
Maire
Mandat
Mireille Régent
2014-2020
Code postal 88300
Code commune 88015
Démographie
Gentilé Attignévillois, Attignévilloises
Population
municipale
225 hab. (2016 en augmentation de 2,74 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 12″ nord, 5° 48′ 31″ est
Altitude 302 m
Min. 295 m
Max. 450 m
Superficie 14,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 14.svg
Attignéville

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Attignéville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Attignéville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Attignéville
Liens
Site web http://www.attigneville.mairie.com/Mairie-88-attigneville.awp

Attignéville est une commune française située en Lorraine, dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Attignévillois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans un vallon près de la vallée du Vair, la commune est à 13 km de Neufchâteau et à 61 km d'Épinal. Alors que l'altitude du village excède de peu 300 mètres, elle s'élève vers le nord où le territoire se partage entre la polyculture et la large forêt d'Attignéville qui se prolonge en Meurthe-et-Moselle.

Côté sud, c'est le Vair qui sépare la commune de ses voisines, Houéville et Barville.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Tranqueville-Graux Gémonville
Meurthe-et-Moselle
Rose des vents
Harchéchamp N Aouze
O    Attignéville    E
S
Barville Houéville Removille

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village, dénommé Alteniaci villa, Autignevilla ou Autignéville, faisait partie de la baronnie du Châtelet. Il dépendait en 1594 du bailliage de Nancy.

Passé dans le bailliage de Neufchâteau, il avait en 1711 plusieurs seigneurs, parmi lesquels les Bassompierre et le chapitre de Remiremont. La haute, moyenne et basse justice au ban d'Attignéville appartenait par moitié aux voués et par moitié au petit chancelier de l'église Saint-Pierre de Remiremont. Il y avait une chapelle de Notre-Dame-de-Pitié, fondée le 17 juin 1775 par Élophe Jâquet d'Haroué.

De 1790 à l’an IX, Attignéville a fait partie du canton de Vouxey, dans le district de Neufchâteau.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[1] :

  • total des produits de fonctionnement : 229 000 , soit 1 034  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 177 000 , soit 803  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 17 000 , soit 78  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 89 000 , soit 405  par habitant.
  • endettement : 91 000 , soit 414  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 13,44 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,03 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 24,58 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 40,90 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 17,50 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1792 1794 François Jacquin    
1795 1796 François Durand    
1796 1798 François Jacquin    
1800 1812 Jean Henry    
1812 1816 Joseph Parmentier    
1816 1826 François Thiery    
1826 1835 Nicolas Romain Colere    
1835 1843 Joseph Jeannoel    
1843 1849 Jean-Baptiste Chevresson    
1849 1850 Joseph Jeannoel    
1850 1852 François Thiery    
1852 1855 Joseph Parmentier    
1855 1861 François Thiery    
1861 1862 Charles Gény Dibierre    
1863 1864 Joseph Lambert Chognot    
1865 1869 Lambert Hilaire    
1869 1870 Jean-Baptiste Ludger Thiery    
1870 1876 Pierre Lhuillier    
1876 1889 Casimir Hypolyte Alba    
1889 1911 Victor Auguste Durand    
         
1995 En cours Mireille Régent DVD Retraitée Fonction Publique

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 225 habitants[Note 1], en augmentation de 2,74 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
500544550571605675788715807
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
840615580521519516501449428
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
446346349352361303312275285
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2016
268271252254230227223231225
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Carte postale du "château" vers 1910.

Patrimoine industriel et agricole

  • Moulin, haut fourneau dit Moulin de la Gravière[6].
  • Usine métallurgique[7].
  • Maison dite le Château[8].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vierge de Pitié.
  • Église Saint-Lambert[9] :
    • La vierge de Pitié : Sculpture du XVIe siècle en pierre calcaire polychrome. La  Vierge supporte  le corps de son fils  en lui tenant d’une main la tête  tournée vers l’extérieur  et  de l’autre elle essuie ses larmes avec un pan de sa robe. Le corps du  Christ est abandonné sur sa mère ; ses bras pendent. La statue a été classée à l’inventaire des monuments historiques le 08/11/1963[10].
    • Le retable de la Crucifixion et des douze apôtres : Datant du XVIe siècle cet autel a été sculpté en pierre calcaire polychrome. Sur sa base, on peut lire qu’il a été réalisé pour Jean Ballet, chanoine de Toul, curé de la paroisse d’Attignéville en 1529. Trois parties composent ce retable. Au centre, sous un dais, sur un fond représentant Jérusalem, figure Le Christ entouré de la Vierge Marie, de saint Pierre et d’un chanoine. De part et d’autre, deux ailes  dans lesquelles sont creusés les apôtres porteurs de l’objet qui les caractérisent  (chacun placé sous un dais).
Retable.

De gauche à droite : saint Simon (apôtre) : équerre ; saint Jacques le Mineur :la massue ; saint Philippe (apôtre) : la croix ; saint Barthélémy (apôtre) : le couteau à dépecer ; saint Pierre (apôtre) : la clé ; saint Jean l'Evangéliste : la coupe ; saint Paul de Tarse : l’épée ; saint Jacques le Majeur : le bâton de pèlerin ; saint Jude Thaddée : l’épée ; saint Matthieu : l’épée ; saint André (apôtre) : la croix en forme de X ; saint Thomas (apôtre) : l’équerre. Le retable a  été classé à l’inventaire des monuments historiques le 04/11/1908

Vierge à l'Enfant.
    • Vierge à l'Enfant. Sculpture en pierre polychrome du XVIe siècle. Vêtue d’une robe longue, un manteau bleu sur les épaules et une couronne sur la tête, la Vierge porte sur son bras l’Enfant Jésus. L’Enfant tient le globe terrestre d’une main et s’accroche au lien du manteau de l'autre. Cette statue a été inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques le 18/11/2008 (statue sécurisée).
    • Saint Évêque aux donateurs. Sculpture en pierre polychrome du XVIe siècle. Vêtu d’une longue tunique et d’un manteau, le saint tient un livre ouvert dans une main ; il devait tenir dans l’autre main une crosse ou un bâton. Il est présenté avec ses insignes épiscopaux : la mitre et à ses pieds figurent deux petits personnages en prière. La statue a été classée à l’inventaire des Monuments Historiques le 15/05/1980 (statue sécurisée).
    • Saint Lambert. Sculpture en pierre polychrome du XVIe siècle. Saint Lambert est revêtu d’une longue tunique, d’une étole et d’un long manteau. Sur sa tête est posée une mitre. À la main il tient un bâton. Un petit personnage, adorateur en prière, est à ses pieds. Sur le socle une inscription : « Sancte Lamberte ora pro nobis »« Saint Lambert Priez pour nous ». La statue est classée à l’inventaire des Monuments Historiques le 15/05/1980) (statue sécurisée).
    • L'orgue d'occasion transformé par l'abbé Alphonse Maire (1887-1890) puis par Joseph Voegtlé (1926-1927)[11],[12].
  • Une croix du village en pierre datée de 1684 fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [13],[14].
  • Lavoirs, fontaine-abreuvoir[15],[16],[15].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

L'Arbrasserie est une association locale qui organise des spectacles, met en place des ateliers artistiques. Située dans l'ancienne brasserie du village, elle peut également accueillir des artistes en résidence[17].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Charles Nicolas d'Hennezel de Valleroy (1747-1833), général des armées de la République, né dans cette commune.
  • Joseph Pérille de Boischâteau dit Pérille-Lacroix, (1804 - Joigny † 1883 - Paris), président de la Société de viticulture de Meurthe-et-Moselle, propriétaire du château et de vignes à Saint-Max, maître de forges à Attignéville, grand-père de l'aquafortiste et sculpteur Maurice Bastide du Lude.

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les comptes de la commune « Copie archivée » (version du 19 avril 2019 sur l'Internet Archive)
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « Moulin, Haut fourneau dit Moulin de la Gravière », notice no IA00127070, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Usine métallurgique », notice no IA00127069, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Maison dite le Château », notice no IA00127050, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Eglise paroissiale Saint-Lambert », notice no IA00127051, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. Isabelle Maquaire, Dossier d'intervention, juillet 2007, conservation et restauration des sculptures
  11. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, , 677 p. (ISBN 2-87692-093-X), p. 102 à 104
  12. Orgue de l'église saint-Lambert
  13. Notice no PA00107082, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. Photos de la croix de chemin datée de 1684
  15. a et b « fontaine, abreuvoir », notice no IA00127048, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Lavoir, Mairie », notice no IA00127049, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Site de l'Arbrasserie », sur arbrasserie.monsite-orange.fr (consulté le 9 février 2016).