Archives départementales du Finistère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archives départementales du Finistère
Informations générales
Type Archives départementales
Création
Affiliation Conseil départemental
Directeur Bruno Corre (depuis 2003)
Ampleur 25 km (en 2013)
Période dès ?
Bâtiment
Construction 1993
Destination initiale Archives départementales
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Ville Quimper
Adresse 5 allée Henri Bourde de la Rogerie
Coordonnées 48° 00′ 53″ nord, 4° 05′ 21″ ouest
Site web archives-finistere.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Archives départementales du Finistère

Géolocalisation sur la carte : Finistère

(Voir situation sur carte : Finistère)
Archives départementales du Finistère

Géolocalisation sur la carte : Quimper

(Voir situation sur carte : Quimper)
Archives départementales du Finistère

Les Archives départementales du Finistère sont un service du Conseil départemental du Finistère. Le site principal se situe à Quimper, 5 allée Henri Bourde de la Rogerie ; un site annexe se trouve à Brest, 1 rue Jean Foucher.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Archives départementales du Finistère, comme celles des autres départements de France, sont créées par la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796). Cette loi prescrit le dépôt, au chef-lieu de département, des archives jusqu'alors rassemblées dans les chefs-lieux des districts, eux-mêmes supprimés le 5 fructidor an III (22 août 1795).

En 2013, une contamination des archives par une moisissure (Aspergillus glaucus) est constatée. Un tiers des fonds est touché. La faute viendrait de « prises d’eau » dans le bâtiment et d’une ventilation insuffisante[1].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Les Archives départementales du Finistère assurent le contrôle, la collecte, le classement, la conservation, la communication et la valorisation des archives historiques.

Elles conservent en 2013 plus de 25 kilomètres linéaires de documents[2].

Une partie des fonds est conservée sur le site annexe de Brest[3] :

  • série B : Cours et juridictions (Ancien Régime)
  • sous-série 1 E : Familles (titres féodaux et papiers de familles, Ancien Régime)
  • sous-série 151 J (chartrier de Kerouzéré)
  • série V : Cultes (archives modernes)
  • série X : Assistance et prévoyance sociales (archives modernes)
  • série Y : Établissements pénitentiaires (archives modernes)

Directeurs[modifier | modifier le code]

Archives en ligne[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, les Archives départementales du Finistère proposent sur leur site Internet des inventaires des fonds d'archives et des documents numérisés :

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Quimper. Les archives du Finistère sont… contaminées », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 31 décembre 2017).
  2. Archives de France, Rapport annuel 2013, (consulté le 23 janvier 2015).
  3. Archives départementales du Finistère, Accès et contacts, (consulté le 1er janvier 2014)
  4. Almanach national, 1848-1850 (consulté le 9 mars 2016)
  5. Almanach national, 1876 (consulté le 10 mars 2016)
  6. Bibliothèque de l'école des chartes, 1950, tome 108, . pp. 192-193, (consulté le 2 janvier 2015).
  7. Bibliothèque nationale de France, Ressources BNF, (consulté le 2 janvier 2015).
  8. Bibliothèque de l'école des chartes. 1973, tome 131. pp. 702-704, (consulté le 2 janvier 2015).
  9. « B. Corre : des archives kanakes au Finistère », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le 31 décembre 2017).