Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence
Le bâtiment des archives
Le bâtiment des archives
Informations générales
Type Archives départementales
Création
Directeur Jean-Christophe Labadie
Ampleur 10 km
Période dès 1219
Bâtiment
Bâtiment 1996
Destination initiale Archives départementales
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Ville Digne-les-Bains
Coordonnées 44° 05′ 24″ nord, 6° 14′ 20″ est
Site web www.archives04.fr

Les archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence sont un service du conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence, basé à Digne-les-Bains (Provence-Alpes-Côte d'Azur, France).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

D'abord installées dans les combles de la préfecture (ancien couvent des Ursulines), les archives départementales des Basses-Alpes (ancien nom du département) ont ensuite été abritées dans un bâtiment du quartier de Soleille-Bœuf, dans le jardin contigu au tribunal de Digne.

En 1996, elles furent installées dans le bâtiment actuel, d'une surface de 4 000 m2[1].

Les directeurs[modifier | modifier le code]

Fonds[modifier | modifier le code]

Ensemble des documents conservés[modifier | modifier le code]

Les archives départementales conservent (fin 2013) des documents sur 10 km de rayonnage. Environ 1 280 000 documents sont numérisés, dont 86 000 images et 930 000 accessibles en ligne. Les archives publiques postérieures à 1940 représentent la moitié du fonds[2].

La bibliothèque contient 20 000 ouvrages et brochures, et est abonnée à 3 700 périodiques[2].

Plus anciens documents[modifier | modifier le code]

Le plus ancien document conservé date de 1219. C'est un acte entre Guillaume de Cornut et Lambert de Lincel[2]. Le fonds ancien le plus conséquent est toutefois celui des archives notariales, avec plus de 23 000 registres depuis 1303[3].

Archives numérisées[modifier | modifier le code]

Les archives ont mis en place un formulaire de recherches permettant de consulter les fiches descriptives des documents, documents iconographiques et ouvrages conservés[4]. Enfin, un certain nombre de documents d'état civil, du cadastre napoléonien et des cartes postales ont été numérisés et sont accessibles en ligne[5].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, « Présentation », sur http://www.archives04.fr/ (consulté le 25 octobre 2009)
  2. a b et c « La mémoire du département », Le magazine Conseil général Alpes-de-Haute-Provence, no 118, novembre 2013, p. 8-9.
  3. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, « Le guide des sources », sur http://www.archives04.fr/ (consulté le 25 octobre 2009)
  4. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, « Recherche dans les archives départementales », sur http://www.archives04.fr/ (consulté le 25 octobre 2009)
  5. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, « Consultation des archives numérisées », sur http://www.archives04.fr/ (consulté le 25 octobre 2009)