Antonio Balestra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balestra.
Antonio Balestra
AntonioBalestraSelf-portrait.jpg

Antonio Balestra

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
VéroneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Maître

Antonio Balestra (né le à Vérone, où il est mort le ) est un peintre italien rococo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Balestra se forme à Venise chez Antonio Bellucci, puis travaille quelque temps dans l'atelier de Carlo Maratta à Rome. Il partage surtout son art entre Vérone et Venise où l’opulente République sérénissime lui permet une production très féconde aussi bien pour des commandes religieuses que du mécénat laïc.

En 1726, il retourne définitivement dans sa ville natale où il fonde une école de peinture de laquelle sortiront Giambattista Cignaroli, Giuseppe Nogari, Pietro Rotari, Johan Ritcher.

Ses toiles sont dispersées dans de nombreux musées ou collections privées à travers le monde, cependant son œuvre la plus fameuse demeure sans doute, La découverte du corps de St Cosme et St Damien exposée dans la Basilique de Santa Giustina à Padoue.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lilli Ghio et Edi Baccheschi, Antonio Balestra, Bergame, Poligrafiche Bolis, 1989, (OCLC 23611754).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externes[modifier | modifier le code]