Église San Gregorio al Celio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église San Gregorio al Celio
Image illustrative de l’article Église San Gregorio al Celio
Présentation
Nom local Chiesa di San Gregorio al Celio
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Rome
Début de la construction VIIIe siècle
Fin des travaux XVIIe siècle
Site web www.sgregorioalcelio.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Ville Rome (Possessions pontificales)
Coordonnées 41° 53′ 08″ nord, 12° 29′ 26″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église San Gregorio al Celio

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église San Gregorio al Celio

L'église San Gregorio al Celio (en français : église Saint-Grégoire-à-Celio) est une église romaine située sur le Clivo di Scauro dans le rione de Celio à proximité du Circus Maximus et du mont Palatin.

Historique[modifier | modifier le code]

le patio du portique

Au temps impérial le clivus Scauri était une importante artère de Rome où furent construites de nombreuses maisons antiques et la basilique Santi Giovanni e Paolo au IVe siècle. Au VIe siècle, le pape Grégoire Ier fait construire un monastère à cet endroit et en 575 la petite église de San Andrea. Cette église est abandonnée par la suite et le pape Grégoire II décide de restructurer vers 720 le monastère et d'édifier les bases de l'actuelle église San Gregorio qui tient son nom de son prédécesseur.

En 1633, le cardinal Scipione Borghese fait reconstruire la façade dans le style de celle de l'Église Saint-Louis-des-Français et le portique par Giovanni Battista Soria (en). En 1725, l'intérieur est restauré par Giuseppe Serratini et Francesco Ferrari, puis en 1830 par le cardinal Giacinto Placido Zurla.

l'église abrite depuis 1839 le titre cardinalice de Santi Andrea e Gregorio al Monte Celio.

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

L'extérieur de l'église tel qu'il apparaît actuellement est le résultat des travaux de Giovanni Battista Soria (en) en 1629-1633 qui ajoute le portique, l'imposant escalier descendant vers la Via di San Gregorio, la restauration intérieure étant de Francesco Ferrari en 1725-1734. Le patio de l'église est constitué d'un important cycle d'une douzaine de fresques l'entourant. L'intérieur est composé de trois nefs séparées par dix colonnes de granit. Le plafond est peint d'un Trionfo di San Gregorio (1727) de Placido Costanzi et le maître-autel accueille une Madonna con i santi Andrea e Gregorio (1734) d'Antonio Balestra. L'autel de gauche est décoré d'une Madonna in trono con Santi e Beati della famiglia Gabrielli di Gubbio de Pompeo Batoni (1739) et l'autel au bout de la nef possède un bas-relief représentant le cardinal Luigi Capponi.

Les oratoires associés[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.