Anglo-arabe sarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sarde (homonymie) et Anglo-arabe (homonymie).
Anglo-arabe sarde
{{#if:
Un Anglo-Arabe Sarde au travail
Un Anglo-Arabe Sarde au travail

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Sardaigne, Drapeau de l'Italie Italie
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle
Taille entre 1,55m et 1,65m
Poids entre 450 et 550 kg
Robe Baie, baie-brune, alezane
Tête Profil rectiligne
Pieds Bien proportionnés
Caractère Vif, intrépide mais équilibré
Autre
Utilisation Sport, police montée

L'Anglo-arabe sarde (Anglo Arabo Sardo), appelé aussi Sarde, Sardinian ou Sardinier, est une race de cheval de selle italien originaire de Sardaigne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la domination sarrasine de la Sardaigne, des chevaux arabes et des chevaux barbes sont croisés avec les petits chevaux indigènes de l'île[1],[2]. Au début du XVIe siècle, Ferdinand le Catholique introduit du sang andalou et fonde un haras dédié à la race près d'Abbasanta[1],[2]. L'élevage de l'anglo-arabe sarde se développe sur l'île avec la création de nouveaux haras à Padromannu, Mores et Monte Minerva[2]. Après une rupture au XVIIIe siècle, suite au rattachement de la Sardaigne à la Maison de Savoie, la race est reprise au cours du XXe siècle avec l'apport de nouveau sang arabe[2]. Depuis quelques années les croisements avec l'arabe ont été remplacés par le Pur Sang anglais, qui a porté au type actuel la taille et la conformation qu'on lui connaît[1]. Depuis 1963, le registre de l'Anglo-arabe sarde demande cependant toujours 25 % minimum de sang arabe[3].

Description[modifier | modifier le code]

Morphologie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Morphologie du cheval.
Anglo-arabe sarde au travail.

Il faut tout d'abord différencier l'anglo-arabe sarde par sa taille. Celle-ci n'est effectivement pas homogène. On distingue trois types : ceux de petite taille (de 1,56 m à 1,58 m), ceux de taille moyenne (de 1,58 m à 1,65 m) et ceux de grande taille (au-delà de 1,65 m). Son poids se situe généralement entre 450 kg et 550 kg[4].

La tête se présente légère, au profil rectiligne, avec des oreilles petites et mobiles, de grands yeux vifs et des naseaux larges. L'encolure est bien proportionnée et bien attachée, le garrot n'est pas trop saillant, le dos est assez long et rectiligne, la croupe est inclinée et la queue riche en crins et bien attachée. Les membres sont solides, avec des tibias minces mais résistants, les jarrets sont assez hauts, et les pieds de juste proportion[2].

Robe[modifier | modifier le code]

Article connexe : Robe (cheval).

L'anglo-arabe sarde présente généralement une robe baie, alezane ou grise[4].

Tempérament[modifier | modifier le code]

C'est un cheval au tempérament nerveux et courageux. S'il est résistant, il est également très vif et nécessite de ce fait un cavalier aguerri. Il peut néanmoins montrer un grand attachement envers son cavalier[3],[4].

Utilisations[modifier | modifier le code]

L'anglo-arabe s'illustre tout particulièrement dans les courses hippiques[3], ainsi que dans de nombreuses disciplines équestres comme le saut d'obstacles, le dressage, l'endurance et le TREC[4]. Il est également utilisé par la police montée qui l'apprécie pour son courage[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (it) « Cavallo Anglo-Arabo Sardo », sur Agraria.org
  2. a, b, c, d et e Hartley Edwards 2005, p. 162-163
  3. a, b, c et d Ravazzi 2002, p. 64
  4. a, b, c et d [PDF] (it) « L'anglo arabo sardo »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : Ouvrage utilisé pour la rédaction de cet article

Ouvrage spécialisé[modifier | modifier le code]

  • (it) Lucio Gratani, L'anglo arabo sardo, Bramante-Edizioni Equestri,‎ , 195 p. (ISBN 9788877520517)

Ouvrages généralistes[modifier | modifier le code]

  • Gianni Ravazzi, L'encyclopédie des chevaux de race, Bergame, Italie, De Vecchi,‎ , 190 p. (ISBN 9782732825946), p. 64 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Elwyn Hartley Edwards, L'œil nature - Chevaux, Nord Compo, Villeneuve-d'Ascq, Larousse,‎ , 255 p. (ISBN 9782035604088), p. 162-163 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (it) Alberto Soldi, Cavalli : Conoscere, riconoscere e allevare tutte le razze equine più note del mondo, De Agostini,‎ (ISBN 9788841876909, lire en ligne), p. 74-75