Sanfratellano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sanfratellano
Chevaux Sanfratellano dans le parc de l'Etna.
Chevaux Sanfratellano dans le parc de l'Etna.

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Sicile, Drapeau de l'Italie Italie
Caractéristiques
Taille entre 1,56 m et 1,66 m
Poids de 450 kg à 500 kg
Robe baie et noire
Caractère vif, sensible et docile
Autre
Utilisation saut d'obstacles, randonnée équestre

Le Sanfratellano est une race de cheval de selle italien originaire de Sicile, en particulier de la Province de Messine.

Histoire de la race[modifier | modifier le code]

Les origines du Sanfratellano sont très incertaines. Certaines versions le disent descendant des chevaux orientaux importés en Sicile par les Maures, alors que d'autres lui prêtent plus une souche nordique amenée par les Normands. Quelle que soit sa réelle origine, le Sanfratellano moderne tient sa conformation actuelle de croisements récents qui eux sont très bien connus. On retrouve donc dans le Sanfratellano l'influence de chevaux comme le Lipizzan, le Maremmano, le Pur Sang anglais et le Nonius, qui lui a transmis sa robe sombre[1],[2].

Description de la race[modifier | modifier le code]

Article connexe : Morphologie du cheval.

Le Sanfratellano possède une tête de taille moyenne avec un profil plutôt rectiligne. Son encolure est forte et musclée. Le garrot est large mais pas trop sorti. Les épaules sont courtes, robustes et inclinées. Le dos est plutôt long mais robuste et large. La croupe est large et musclée. Le poitrail est large et profond. Les membres sont robustes, les aplombs toujours corrects et les sabots très résistants. La crinière et la queue sont fournies[1].

Utilisations[modifier | modifier le code]

C'est un cheval de selle et de trait léger utilisé principalement pour le tourisme équestre. Il est élevé en Sicile à l'état semi-sauvage, mais il peut être aussi un très bon cheval d'obstacles, car il est sérieux, fiable et volontaire[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ravazzi 2002, p. 69
  2. Soldi 2012, p. 76-77
  3. (it) « Sanfratellano », sur Agraria.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : Ouvrage utilisé pour la rédaction de cet article

  • Gianni Ravazzi, L'encyclopédie des chevaux de race, Bergame, Italie, De Vecchi,‎ 2002, 190 p. (ISBN 9782732825946, OCLC 319785565), p. 69 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (it) Alberto Soldi, Cavalli : Conoscere, riconoscere e allevare tutte le razze equine più note del mondo, De Agostini,‎ 2012 (ISBN 9788841876909, lire en ligne), p. 76-77 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article