Ambrogio Lorenzetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lorenzetti.
Madonna del Latte.
La Présentation au temple.

Ambrogio Lorenzetti (Sienne, vers 1290 - Sienne, ) est un peintre de l'école siennoise noté à partir de 1317 jusqu'à sa mort due à la peste noire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est probablement formé à l'atelier de Duccio di Buoninsegna comme son frère aîné Pietro Lorenzetti et Simone Martini[1].

Il part à Florence où il est documenté en 1321 et en 1327, inscrit à l'Arte dei Medici e Speziali, et où il reçoit des nombreuses commandes.

Simone Martini parti à Avignon, en 1336, pour obtenir plus facilement des commandes, Ambrogio est de nouveau documenté à Sienne en 1337 et en 1340 pour le paiement de travaux au dôme de Sienne et au Palazzo Pubblico où il peint les célèbres fresques des Effets du bon et du mauvais gouvernement, peintes à partir de 1338 dans la Salle des Neuf, sur trois murs.

Ambrogio maîtrise la technique de la perspective et innove comme en témoignent son usage dans ses nombreuses Annonciation[2].

Il est aussi un cartographe réputé (mappemonde tournante détruite au XVIIIe siècle).

Il est probablement mort de la peste noire avec son frère en 1348[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Effets du Bon Gouvernement dans la ville.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cairola Aldo, Simone Martini et Ambrogio Lorenzetti dans le palais de la mairie de Sienne, Éditions I.F.I.,‎ 1979

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Giorgio Vasari le cite et décrit sa biographie dans Le Vite :
Page ?? - édition 1568
013 le vite, ambrogio lorenzetti.jpg

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Omar Calabrese : Duccio e Simone Martini. La Maestà come manifesto politico.
  2. Daniel Arasse, « la logique d'Ambrogio Lorenzetti » chapitre II in L'Annonciation italienne, une histoire de perspective, Hazan, 1999, et L'Homme en perspective
  3. Millard Meiss, La Peinture à Florence et à Sienne après la peste noire (1951), préface de Georges Didi-Huberman, ed. Hazan, 2013 (EAN 9782754106405)