Abbaye de San Galgano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de San Galgano
Image illustrative de l'article Abbaye de San Galgano
Ruines de l'église abbatiale

Diocèse Frosinone (it)
Patronage Sainte Marie
Saint Jean
Saint Paul
Numéro d'ordre (selon Janauschek) DXXXI (531)[1]
Fondation 1181
Cistercien depuis 1181
Dissolution 1652
Abbaye-mère Abbaye de Casamari
Lignée de Abbaye de Clairvaux
Abbayes-filles 613 - Monte Faeta (de) (1233-1440)
624 - Settimo (de) Drapeau de l'Italie Italie (1236-1783)
663 - Verruca (de) (1263-1497)
705 - Quarto (de) (1337-1497)
Congrégation Ordre cistercien (1181-1652)
Période ou style Gothique

Coordonnées 43° 08′ 57″ N 11° 09′ 18″ E / 43.149202449016, 11.15498408082443° 08′ 57″ Nord 11° 09′ 18″ Est / 43.149202449016, 11.154984080824[2]
Pays Drapeau de l'Italie Italie
État République florentine
Région Toscane
Province Sienne
Commune Chiusdino
Site http://www.sangalgano.org/

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Abbaye de San Galgano

Géolocalisation sur la carte : Toscane

(Voir situation sur carte : Toscane)
Abbaye de San Galgano

L'abbaye de San Galgano est une abbaye cistercienne proche de Sienne, sur la commune de Chiusdino, dans la province de Sienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lieu de la chapelle, la Rotonda di Montesiepi sur la colline, correspond à l'ermitage de San Galgano, fêté le 3 décembre, qui mourut en 1181. Le chevalier Galgano Guidotti, qui s'était converti après une jeunesse dissolue, s'était retiré en pénitence, en ce lieu où elle fut édifiée en 1185, sur la tombe du saint devenu objet de culte populaire.

Une cappellina attenante à la rotonde, construite en 1340, comporte plusieurs fresques d'Ambrogio Lorenzetti sur la vie du saint, certaines esquissées seulement.

À l'instant de sa conversion, le , Galgano Guidotti aurait planté son épée dans la roche, pour transformer l'arme en une croix, qui y est toujours présente, rouillée (protégée maintenant sous une chasse de plexiglas)[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'abbaye, de 71 m de long sur 21 m de large, comporte 16 piliers, est en croix latine et à trois nefs, à deux travées à plan rectangulaire, avec une abside carrée (obéissant à la symbolique cistercienne du carré) ; elle fut construite en contrebas de la colline à partir de 1220, consacrée en 1268, au début de l'ère gothique en Toscane.

Les voûtes s'effondrèrent au XVe siècle et elle devint source de matériaux et a été vandalisée couramment.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Elle est aujourd'hui souvent un lieu de concert et le site, extrêmement suggestif, a été utilisé pour le tournage des films :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne,‎ , 491 p. (lire en ligne), p. 205 & 206.
  2. « Galgano, San », sur http://www.cistercensi.info, Ordre cistercien (consulté le 31 juillet 2015).
  3. Analyse de l'épée

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]