Allemands du Daguestan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Allemands du Daguestan étaient des colons allemands installés dans l'actuel Daguestan dans une soixantaine de colonies agricoles et villages fondés par eux de la fin des années 1880 à 1917. Ils ont été déportés en octobre 1941 en Sibérie, au Kazakhstan et en Kirghizie.

Installation des colons[modifier | modifier le code]

Les premiers colons allemands arrivent surtout à partir des années 1880, profitant des avantages spéciaux qui leur étaient accordés pour mettre en valeur des terres peu ou mal exploitées.

Les colonies agricoles allemandes se trouvaient surtout dans quatre districts actuels (raïons) situés dans la plaine koumyke et au nord de celle-ci: celui de Khassaviourt, celui de Babayourt, celui de Kizliar et celui de Taroumovka[1].

Il y avait trois groupes principaux de colonies: un noyau autour des villages actuels de Luxembourg (anciennement Romanovka) et de Khassanaï (anciennement Dik), dans le raïon de Babayourt. C'étaient les villages et hameaux agricoles de Romanovka, Dik, Drews et Friedenthal. Le deuxième noyau se trouvaient autour du village actuel de Chava, toujours dans le raïon de Babayourt, avec les villages et hameaux agricoles d'Ebenfeld, Neu-Hoffnung et Friedensheim (aujourd'hui Chougouri). Le troisième noyau, surtout constitués de hameaux et de grandes fermes (khoutors), se trouvait autour de l'actuel réservoir de l'Aksaï avec les localités de Romanovka, Tatianovka et Alseder-Hadji.

Les colonies étaient soit entièrement peuplées d'Allemands, comme à Romanovka, Nikolaïevka N°9, ou Hoffnungsfeld, soit peuplées d'Allemands et de quelques familles d'ouvriers agricoles koumyks ou tchétchènes (comme à Marienfeld, Allemands et Tchétchènes, ou à Schönfeld (Allemands, Koumyks et Tchétchènes).

Les premiers colons allemands arrivent surtout au début d'autres provinces de l'Empire russe, en particulier de Bessarabie, de Volhynie, du Dniepr et de la Volga. Les premiers à s'installer en groupe sont les paysans protestants allemands de Strauchdorf en 1889, venus du gouvernement de Tauride ; d'autres suivent comme les fondateurs de Romanovka et de Tatianovka quelques années plus tard.

Au début du XXe siècle, des colons mennonites originaires d'Halbstadt (dans l'actuelle Ukraine) achètent aux frères Lvov des terres au sud de la plaine koumyke. Ils fondent ainsi dix-sept hameaux agricoles le long de la rive gauche du Soulak. À la même époque d'autres colons allemands fondent plus au nord Romanovka et le village de Dik, tandis que des familles de paysans allemands s'installent également dans des villages déjà existants, comme à Aksaï, Kostek ou Andreï-Aoul, etc. côtoyant ainsi des Koumyks ou des Tchétchènes.

Les exploitations agricoles allemands prospèrent et s'agrandissent, jusqu'au début de la guerre civile russe, lorsque l'effondrement du pouvoir central provoque des raids tchétchènes contre les « infidèles ». Beaucoup de paysans allemands quittent alors leurs terres. Le foyer le plus important de population allemande se trouvait au début du XXe siècle principalement dans les districts actuels de Babayourt et de Khassaviourt, avec 2 296 habitants.

Portrait socio-économique[modifier | modifier le code]

Les villages et colonies agricoles des Allemands du Daguestan étaient les plus développés de Ciscaucasie. Ils possédaient leurs propres écoles, dispensaires, pharmacies, et même leurs propres services de pompiers. Il y avait des écoles secondaires dans les colonies mennonites.

Les colons construisent sur leurs propres fonds des canaux pour irriguer leurs terres (champs ou vignobles). C'est ainsi qu'ils creusent le canal de Talma, le canal Richard (aujourd'hui Tersakan) et le canal Sprengel. En plus des céréales (blé, avoine, orge), ils cultivent le riz et la vigne, la betterave à sucre, le coton et le tabac. Ils élèvent également des bovins et des chevaux, ainsi que dans une moindre mesure des ovins. Les paysans de Neu-Hoffnung de l'oblast du Terek se distinguent par l'élevage de vaches laitières particulièrement productives.

Vie religieuse[modifier | modifier le code]

La majorité de ces paysans allemands sont protestants[2], représentés par les luthériens-évangéliques et les mennonites (ces derniers à Dik, aujourd'hui Khassanaï, et le long du Soulak dans les colonies mennonites dites du Terek). Il y avait deux congrégations chez les mennonites : l'« Église des mennonites » et l'« Église des frères mennonites du Terek ». Leurs maisons de prières se trouvaient à Nikolaïevka, à Khartch, à Müdelburg et à Talma. Les églises luthériennes se trouvaient à Romanovka (aujourd'hui Luxembourg) et à Eigenheim (aujourd'hui Tatayourt).

Période soviétique[modifier | modifier le code]

Après la révolution de 1917 et les débuts de la guerre civile, le sort des colonies est loin d'être favorable. Les Tchétchènes commencent à razzier et à incendier systématiquement les villages et les exploitations agricoles des Allemands, mais aussi des colons russes ou moldaves, et même la gare de Khassaviourt et ses alentours. Le bétail est décimé, un certain nombre de colons assassinés, les maisons pillées. Les colons se réfugient à Khassaviourt ou à Kizliar par familles entières, sans que les autorités locales impuissantes ne puissent agir dans cette période de guerre civile. Lorsque les autorités soviétiques prennent le pouvoir dans les années 1920, certains colons retournent chez eux, comme à Nikolaïevka, à Romanovka (Luxembourg), à Vanderloo ou à Eigenheim, mais n'y trouvent que des ruines et il faut rebâtir.

Le pire arrive encore après que le 22 octobre 1941 un décret secret du comité central no 827 ordonne « la déportation des Allemands du Daguestan et de la Tchétchéno-Ingouchétie » en Sibérie et au Kazakhstan. Leur nombre est évalué à 7 306 personnes.

Quelques familles parviennent à revenir dans les années 1960 à Luxembourg (ex-Romanovka), Tatayourt (ex-Eigenheim), Lvovskoïe no 1 et Babayourt.

Liste des colonies allemandes[modifier | modifier le code]

Nom de la colonie Type de localité Année de fondation Habitants en 1918 Ethnie Confession Nom actuel Raïon
Vanderloo no 1 Colonie 1900 120 Allemands Mennonites Lvovskoïe no 1 Raïon de Babayourt
Khartch no 2 (Lvov no 1) Colonie 1901 120 Allemands Mennonites Lvovski no 2 Raïon de Babayourt
Talma no 3 Colonie 1900 130 Allemands Mennonites Tourzine (Lvovski no 3) Raïon de Babayourt
Constantinovka no 4 Colonie 1901 150 Allemands Mennonites Artsalou (Lvovski no 4) Raïon de Babayourt
Soulak no 5 Colonie 1901 140 Allemands Mennonites Lvovski no 5 Raïon de Babayourt
Alexandrovka no 6 Colonie 1901 120 Allemands Mennonites Lvovski no 6 Raïon de Babayourt
Marianovka no 7 Colonie 1901 140 Allemands Mennonites Lvovski no 7 Raïon de Babayourt
Rohrbach no 8 (Tatianovka no 8) Colonie 1900 147 Allemands Mennonites Lvovski no 8 Raïon de Babayourt
Nikolaïevka no 9 Colonie 1900 120 Allemands Mennonites Lvovski no 9 Raïon de Babayourt
Müdelburg no 10 Colonie 1901 150 Allemands Mennonites Lvovski no 10 Raïon de Babayourt
Pretoria no 11 Colonie 1901 150 Allemands Mennonites Lvovski no 11 Raïon de Babayourt
Ostheim no 12 Colonie 1901 150 Allemands Mennonites Lvovski no 12 Raïon de Babayourt
Taranovka no 13 Colonie 1901 150 Allemands Mennonites Lvovski no 13 Raïon de Babayourt
Kachymliak no 14 Colonie 1901 150 Allemands Mennonites Lvovski no 14 Raïon de Babayourt
Kaplan no 15 Colonie 1901 150 Allemands Mennonites Lvovski no 15 Raïon de Babayourt
Agrakhan no 16 Colonie 1901 200 Allemands Mennonites Lvovski no 16 Raïon de Babayourt
Aktach no 17 Colonie 1903 60 Allemands Mennonites Lvovski no 17 Raïon de Babayourt
Privolni Village ? Russes, Allemands Privolni Raïon de Tamourovka
Lenendorf (Lenindorf) Colonie 275 Allemands Rassvet Raïon de Kizliar
Vinogradnye Sady Village 135 Russes, Allemands, Darguines ? Raïon de Kizliar
Alexandrovka Colonie ? Allemands ? Raïon de Kizliar
Makarovka (Anglitsovka) Colonie 29 Allemands Krasnoïe Raïon de Kizliar
Romanovka Colonie 1900 337 Allemands luthériens Luxembourg Raïon de Babayourt
Alselder-Hadji (Alseder-Otar) Khoutor 5 Koumyks, Allemands Arkhida Raïon de Khassaviourt
Vladimirovka (Vladino) Village 1900 250 Russes, Allemands Luthériens-évangéliques Bammatbekyourt Raïon de Khassaviourt
Hoffnungsfeld Colonie 1910 202 Allemands Luthériens-évangéliques, réformés Kokrek Raïon de Khassaviourt
Diks (Adjieva B.) Khoutor 100 Allemands Mennonites  ? Raïon de Babayourt
Drews Khoutor  ? Allemands Mennonites, luthériens-évangéliques ? Raïon de Babayourt
Eguipet (Egypten) Colonie  ? Allemands ? Raïon de Khassaviourt
Kronsfeld Colonie 1910 52 Allemands ? Raïon de Babayourt
Marienfeld (Yarokaï, Yarokaï-Tubé, Marienthal)]] Khoutor 1906 77 Tchétchènes, Allemands Catholiques n'existe plus Raïon de Khassaviourt
Neu-Hoffnung (Schiess) Colonie 130 Allemands Luthériens-évangéliques Novaïa Nadejda Raïon de Babayourt
Tatianovka Khoutor 1898  ? Allemands Kamych-Koutan Raïon de Khassaviourt
Artessa Khoutor 1906 2 Allemands n'existe plus Raïon de Babayourt
Hepera Khoutor 14 Allemands n'existe plus  ?
Hoffmann Khoutor 1912 5 Allemands n'existe plus Raïon de Babayourt
Dridgera Khoutor 2 Allemands n'existe plus  ?
Klioundta (Abdougachitova) Khoutor 1911 38 Allemands ? Raïon de Khassaviourt
Lebens Khoutor 4 Allemands n'existe plus  ?
Tevs Khoutor 74 Allemands ? Raïon de Babayourt
Schönfeld Colonie 163 Allemands Luthériens-évangéliques Raïon de Babayourt
Springfeld Khoutor  ? Koumyks, Allemands n'existe plus Raïon de Babayourt
Spregenla Khoutor 1905 130 Allemands Luthériens-évangéliques Sprengel Raïon de Babayourt
Strauchdorf (Еvguenievka) Colonie 1889 252 Tchétchènes, Allemands Mennonites, luthériens-évangéliques n'existe plus Raïon de Khassaviourt
Schultz Khoutor 1914 11 Allemands Luthériens-évangéliques n'existe plus Raïon de Babayourt
Ebenfeld Colonie 1900 230 Allemands Luthériens-évangéliques Kaplanovka Raïon de Babayourt
Eigenheim (Novo-Nikolaïevka, Khazarov) Colonie 1900 458 Allemands Luthériens-évangéliques Tatayourt Raïon de Babayourt
Khassanaï-Dik (Dik, M.Chava) Khoutor 106 Koumyks, Allemands Mennonites, luthériens-évangéliques Khassanaï Raïon de Babayourt
Neu-Terek (Тirk) Khoutor  ? Allemands ? Raïon de Babayourt
Romanovka Khoutor 1897  ? Allemands Kirpitch-Koutan Raïon de Khassaviourt
Thälmann (Samourkent) Khoutor 46 Russes, Lezguiens, Allemands Stalskoïe Raïon de Kiziliourt
Tourchounaï Khoutor 287 Koumyks, Allemands Mennonites Tourchounaï Raïon de Babayourt
Freudenthal (Ostrakhovka) Colonie 500 Allemands Luthériens-évangéliques ? Raïon de Babayourt
Friedensheim (Ostrikovka) Colonie 1910 46 Allemands Luthériens-évangéliques n'existe plus Raïon de Babayourt
Schönfeld Khoutor 20 Koumyks, Tchétchènes, Allemands  ? Raïon de Khassaviourt
Emilianovka Khoutor  ? Allemands n'existe plus Raïon de Babayourt
Schellera Khoutor 1902  ? Allemands n'existe plus Raïon de Khassaviourt
Zellera Khoutor 1906  ? Allemands n'existe plus Raïon de Babayourt
Rempela Khoutor 1901 58 Allemands n'existe plus Raïon de Babayourt
Leninfeld Khoutor  ? Allemands n'existe plus Raïon de Babayourt
Soulak (poissonerie de Soulak) Khoutor 3 Allemands Mennonites n'existe plus Raïon de Babayourt
Dik Khoutor 3 Allemands Mennonites n'existe plus Raïon de Babayourt
Mantlera G. Khoutor 3 Allemands n'existe plus  ?
Mantlera D. Khoutor 3 Allemands n'existe plus  ?
Mantlera P. Khoutor 3 Allemands n'existe plus  ?
Neufelda Khoutor 5 Allemands n'existe plus  ?
Jakobfeld Khoutor 11 Allemands n'existe plus  ?

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Avec, dans cette zone, un seul village allemand, celui de Privolni
  2. Mais il existait des communautés catholiques, comme à Marienfeld

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]