Colon (personne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Des colons arrivant en Islande.

Un colon est une personne qui a migré vers une zone et y a établi sa résidence permanente, généralement dans le but de coloniser la région.

La frontière entre colon et immigrant est floue, surtout aux Etats-Unis au XIXème siècle (qui était alors un pays à part entière et non une colonie dépendante d'un autre état souverain, mais qui avait de très vastes territoires à coloniser à l'Ouest). La distinction pourrait être la suivante : un immigrant vient s'installer dans une société déjà pleinement structurée, tel qu'un centre urbain, tandis qu'un colon vient s'installer dans une région peu ou pas peuplée, ou alors dans une région normalement peuplée mais dont la culture y est totalement différente de la sienne et jugée inférieure, dans le but d'y étendre sa civilisation et de mettre en valeur le territoire. C'est pourquoi les colons sont généralement associés au travail de la terre (comme par exemple les colons planteurs d'olivier en Tunisie, alors que la majorité des pieds noirs se concentraient dans les centres urbains).

Voir aussi[modifier | modifier le code]