Africa Eco Race

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Africa Race)
Africa Eco Race
Description de l'image Logo AER.png.
Généralités
Création 2009
Éditions 12
Catégorie Rallye-raid
Périodicité Annuelle (janvier)
Lieu(x) Europe et Afrique
Site web officiel www.africarace.com

Palmarès
Plus titré(s) Autos :
Drapeau : France Jean-Louis Schlesser (6)
Motos :
Drapeau : Norvège Pal Anders Ullevalseter (2)
Camions :
Drapeau : Tchéquie Tomáš Tomeček
Drapeau : Russie Anton Shibalov (2)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Africa Eco Race 2021
Passage du camion "De Rooy", zone de Tijirit en Mauritanie lors de l'Africa Race 2008.

L'Africa Eco Race est un rallye-raid international créé en 2009 par la volonté de pays africains avec l'aide de René Metge et Jean Louis Schlesser[1] de maintenir un rallye sur le continent après le déplacement du Rallye Dakar en Amérique du Sud.

Histoire et positionnement[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000, le Rallye Dakar est perturbé à plusieurs reprises par des menaces terroristes. En raison de graves problèmes de sécurité en Mauritanie, qui devait accueillir 8 étapes, la course qui devait commencer en est annulée peu avant le départ[2]. L'organisateur du Rallye Dakar décide de faire courir l'édition de l'année suivante en Amérique du Sud.

Pendant l'année 2008, un nouveau projet d'un rallye en Afrique, Africa Race, est lancé. D'anciens vainqueurs du Rallye Dakar (Hubert Auriol, Jean-Louis Schlesser et René Metge) se rallient à ce projet qui se réclame plus proche de l'esprit de Thierry Sabine, mais moins médiatisé[3].

Outre l'aspect sportif, le rallye a pour ambition de reprendre les valeurs des rallyes raids[4] et de prendre en compte des nouveaux aspects sécuritaires et environnementaux. Les bivouacs sont choisis loin des villes et des tarmacs d'aéroport, les concurrents se retrouvent en plein désert, loin de tout, livrés à eux-mêmes mais en toute sécurité puisque suivis en direct avec des moyens satellitaires (Iritrack)[5].

En 2018, 2019 et 2020, l'Africa Eco Race s'engage aux côtés de l'Association Mondiale des Amis de l'Enfance (amade) dans le cadre de son programme sur l'Energie de l'espoir, en fournissant aux enfants scolarisés dans des écoles en milieu rural, non raccordées au réseau électrique et traversées par le rallye, des lampes solaires portables qui permettent aux enfants, notamment les jeunes filles, de rejoindre leur domicile la nuit tombée de manière plus sécurisée et d'étudier dans de meilleures conditions.[6]

Véhicules et catégories[modifier | modifier le code]

Passage d'un Buggy, zone de Tijirit en Mauritanie lors de l'Africa Race 2008.

Les quatre catégories principales sont les motos, les autos, les SSV (Side by Side Véhicule) et les camions.

  • Motos
    • Moto + 450 cm3
    • Moto - 450 cm3
    • Moto + 700 cm3 bicylindre
    • EnduroCup
    • Féminine
    • Quads
    • Junior (- 24 ans)
    • Vétérans (+ 45 ans)
    • Moto Expérimentale (hybride, électrique, éco...)
    • Moto Classic (moto construite avant 1986 inclus)
  • Autos et Camions
    • Groupe T1 (Tout Terrain Modifié)
      • Essence 4 roues motrices (T1.1)
      • Diesel 4 roues motrices (T1.2)
      • Essence 2 roues motrices (T1.3)
      • Diesel 2 roues motrices (T1.4)
    • Groupe T2 (Tout Terrain de Série)
      • Essence (T2.1)
      • Diesel (T2.2)
    • Groupe T3 (Véhicules Tout Terrain Améliorés - Légers)
      • 4x4 conformément à l’article 286 (T3.1)
      • 4x2 conformément à l’article 286 (T3.2)
      • Side by Side Véhicule (T3.3)
    • Groupe SCORE / Open (véhicules correspondants au règlement SCORE)
    • Groupe expérimental (hybride, électrique, éco...)
    • Groupe T4 (Camions)
      • Cylindré supérieure à 10 litres (T4.1)
      • Cylindrée inférieure à 10 litres (T4.2)
    • Auto et Camion Classic (construits avant 1986 inclus)

Palmarès et records[modifier | modifier le code]

Vainqueurs de l'Africa Eco Race[modifier | modifier le code]

Édition Vainqueurs Catégorie Autos
Pilote Copilote Voiture
2009 Drapeau : France Jean-Louis Schlesser Drapeau : France Arnaud Debron Buggy Schlesser
2010 Drapeau : France Jean-Louis Schlesser Drapeau : France Arnaud Debron Buggy Schlesser
2011 Drapeau : France Jean-Louis Schlesser Drapeau : France Céline Merle-Beral Buggy Schlesser
2012 Drapeau : France Jean-Louis Schlesser Drapeau : France Cyril Esquirol Buggy Schlesser
2013 Drapeau : France Jean-Louis Schlesser Drapeau : France Cyril Esquirol Buggy Schlesser
2014 Drapeau : France Jean-Louis Schlesser Drapeau : France Thierry Magnaldi Buggy Schlesser
2015 Drapeau : France Jean-Antoine Sabatier Drapeau : France Jean-Luc Rojat Bugga'One
2016 Drapeau : Kazakhstan Kanat Shagirov Drapeau : Kazakhstan Vitaliy Yevtykhov Toyota Hilux
2017 Drapeau : Russie Vladimir Vasilyev Drapeau : Russie Konstantin Zhiltsov Mini
2018 Drapeau : France Mathieu Serradori Drapeau : Belgique Fabian Lurquin Buggy LCR 30
2019 Drapeau : France Jean-Pierre Strugo Drapeau : France François Borsotto Buggy Optimus MD
2020 Drapeau : France Patrick Martin Drapeau : France Lucas Martin Mercedes
2021 Édition annulée en raison de la pandémie de coronavirus
Édition Vainqueurs Catégorie Motos
Pilote Moto
2009 Drapeau : Espagne José Manuel Pellicer BMW
2010 Drapeau : Italie Marco Capodacqua KTM
2011 Drapeau : France Willy Jobard KTM
2012 Drapeau : Italie Oscar Polli KTM
2013 Drapeau : Belgique Martin Fontyn KTM
2014 Drapeau : France Michaël Pisano Honda
2015 Drapeau : Norvège Pal Anders Ullevalseter KTM
2016 Drapeau : Norvège Pal Anders Ullevalseter KTM
2017 Drapeau : Afrique du Sud Gev Teddy Sella KTM
2018 Drapeau : Italie Paolo Ceci KTM
2019 Drapeau : Italie Alessandro Botturi Yamaha
2020 Drapeau : Italie Alessandro Botturi Yamaha
2021 Édition annulée en raison de la pandémie de coronavirus
Édition Vainqueurs Catégorie Camions
Pilote Copilotes/Mécaniciens Camion
2009 Drapeau : Pays-Bas Jan de Rooy Drapeau : Belgique Dany Colebunders Drapeau : Pologne Darek Rodewald Iveco
2010 Drapeau : Hongrie Miklos Kovacs Drapeau : Hongrie Peter Czegledi Drapeau : Hongrie Tomas Toth Scania
2011 Drapeau : Tchéquie Tomas Tomecek Drapeau : Tchéquie Vojteh Moravek Tatra
2012 Drapeau : Tchéquie Tomas Tomecek Drapeau : Tchéquie Vojteh Moravek Tatra
2013 Drapeau : Russie Anton Shibalov Drapeau : Russie Evgeny Yakovlev Drapeau : Russie Dmitry Sotnikov Kamaz
2014 Drapeau : Tchéquie Tomas Tomecek Drapeau : Tchéquie Vojteh Moravek Tatra
2015 Drapeau : Russie Anton Shibalov Drapeau : Russie Robert Amatych Drapeau : Russie Almaz Khisamiev Kamaz
2016 Drapeau : Russie Anton Shibalov Drapeau : Russie Robert Amatych Drapeau : Russie Almaz Khisamiev Kamaz
2017 Drapeau : Russie Andrey Karginov Drapeau : Russie Andrey Mokeev Drapeau : Russie Dmitrii Nikitin Kamaz
2018 Drapeau : Pays-Bas Gérard de Rooy Drapeau : Pologne Darek Rodewald Drapeau : Espagne Moises Torrallardona Iveco
2019 Drapeau : Portugal Elisabete Jacinto Drapeau : Portugal José Marques Drapeau : Portugal Marco Cochinho MAN
2020 Drapeau : Hongrie Miklós Kovács Drapeau : Hongrie Peter Czegledi Drapeau : Hongrie Laszlo Acs Scania
2021 Édition annulée en raison de la pandémie de coronavirus
Édition Vainqueurs Catégorie SSV
Pilote Copilote SSV
2017 Drapeau : France Frederic Pitout Drapeau : France Hervé Lavergne Polaris
2018 Drapeau : France Jean Hugues Moneyron Drapeau : France Thierry Maury CFMOTO
2019 Drapeau : France Rudy Roquesalane Drapeau : France Vincent Ferri Can-Am
2020 Drapeau : France Benoit Fretin Drapeau : France Cédric Duplé Can-Am
2021 Édition annulée en raison de la pandémie de coronavirus

Participants les plus titrés[modifier | modifier le code]

Au soir du

Palmarès Auto
Nom Nombre de victoires Éditions
1 Drapeau : France Jean-Louis Schlesser
6
2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014
2 Drapeau : France Jean-Antoine Sabatier
1
2015
Drapeau : Kazakhstan Kanat Shagirov
2016
Drapeau : Russie Vladimir Vasilyev
2017
Drapeau : France Mathieu Serradori
2018
Drapeau : France Jean-Pierre Strugo
2019
Drapeau : France Patrick Martin
2020
Palmarès Moto
Nom Nombre de victoires Éditions
1 Drapeau : Norvège Pal Anders Ullevalseter
2
2015 et 2016
Drapeau : Italie Alessandro Botturi
2019 et 2020
2 Drapeau : Espagne José Manuel Pellicer
1
2009
Drapeau : Italie Marco Capodacqua
2010
Drapeau : France Willy Jobard
2011
Drapeau : Italie Oscar Polli
2012
Drapeau : Belgique Martin Fontyn
2013
Drapeau : France Michael Pisano
2014
Drapeau : Afrique du Sud Gev Teddy Sella
2017
Drapeau : Italie Paolo Ceci
2018
Palmarès Camion
Nom Nombre de victoires Éditions
1 Drapeau : Tchéquie Tomáš Tomeček
3
2011, 2012 et 2014
Drapeau : Russie Anton Shibalov
2013, 2015 et 2016
3 Drapeau : Hongrie Miklós Kovács
2
2010 et 2020
4 Drapeau : Pays-Bas Jan de Rooy
1
2009
Drapeau : Russie Andrey Karginov
2017
Drapeau : Pays-Bas Gerard de Rooy
2018
Drapeau : Portugal Elisabete Jacinto
2019

Constructeurs les plus titrés[modifier | modifier le code]

Au soir du

Palmarès Auto
Nom Nombre de victoires Éditions
1 Drapeau : France Buggy Schlesser
6
2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014
2 Drapeau : Maroc Bugga'One
1
2015
Drapeau : Japon Toyota
2016
Drapeau : Royaume-Uni Mini
2017
Drapeau : France Buggy LCR 30
2018
Drapeau : France Buggy Optimus MD
2019
Drapeau : Allemagne Mercedes
2020
Palmarès Moto
Nom Nombre de victoires Éditions
1 Drapeau : Autriche KTM
8
2010, 2011, 2012, 2013, 2015, 2016, 2017 et 2018
2 Drapeau : Japon Yamaha
2
2019 et 2020
3 Drapeau : Allemagne BMW
1
2009
Drapeau : Japon Honda
2014
Palmarès Camion
Nom Nombre de victoires Éditions
1 Drapeau : Russie Kamaz
4
2013, 2015, 2016 et 2017
2 Drapeau : Tchéquie Tatra
3
2011, 2012 et 2014
3 Drapeau : Suède Scania
2
2010 et 2020
Drapeau : Italie Iveco
2009 et 2018
5 Drapeau : Allemagne MAN
1
2019

Controverses[modifier | modifier le code]

Bien que l'Africa Eco Race n'ait eu à déplorer aucun incident depuis ses débuts, le sport automobile en général, et le rallye Paris-Dakar en particulier, suscitent des mouvements d'opposition.

  • Dans une interview lors du lancement de l'épreuve [7], questionné sur ce sujet, l'organisateur affirme que « toutes les dispositions seront prises afin que les conditions de sécurité soient réunies sur le parcours du rallye ».
  • La problématique de la sécurité des participants du rallye Paris-Dakar a été soulevée à la suite de l'assassinat de 4 touristes en Mauritanie le , ASO avait annulé le rallye 2008 et entraîné le rallye vers l'Amérique du Sud. Certains se posent la question des « vraies fausses menaces ».
  • Lors de l'édition 2020 du Dakar en Arabie Saoudite 2 motards sont décédés, ce qui fait 70 morts depuis sa création [8],[9]
  • L'organisateur du rallye indique néanmoins bénéficier du soutien des autorités mauritaniennes[7] : « Le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal m’ont sollicité en mars 2008, à la suite de ces événements pour réfléchir à l’organisation d’une autre épreuve. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L’Africa Eco Race dans les traces du Dakar », sur Sport24, (consulté le 20 août 2020).
  2. Le Monde avec AFP et AP, « Le Dakar 2008 a été annulé », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. Africa Eco Race, sur la piste de l'autre Dakar
  4. Journal L'Équipe du 9 mai 2008
  5. (en-GB) « Iritrack », sur Marlink (consulté le 29 janvier 2020)
  6. Le Site, « Retour en image sur la distribution des lampes solaires LAGAZEL au rallye AFRICA ECO RACE 2019 », sur Amade (consulté le 11 février 2020)
  7. a et b Africa Race : Le nouveau rallye raid africain
  8. Paris Match, « Dakar-2020: mort d'un motard néerlandais huit jours après sa chute », sur parismatch.com (consulté le 11 février 2020)
  9. Par Franck GinesteLe 12 janvier 2020 à 12h47, « Décès de Paulo Gonçalves : le Dakar, 70 morts dont 25 pilotes », sur leparisien.fr, (consulté le 11 février 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]