Achille Delattre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delattre.
Achille Delattre
Fonctions
Ministre du Combustible et de l’Energie
Gouvernement Gouvernement Spaak III
Président du Parti ouvrier belge
Prédécesseur Henri De Man
Successeur Max Buset
Bourgmestre de Pâturages
Prédécesseur Léon Neusy
Successeur Arthur Nazé
Ministre du Travail et de la Prévoyance sociale
Gouvernement Gouvernement Van Zeeland I, Gouvernement Van Zeeland II Gouvernement Janson, Gouvernement Spaak I
Prédécesseur Edmond Rubbens
Successeur Arthur Wauters
Député de l’arrondissement de Mons-Borinage
Echevin de Pâturages
Conseil communal de Pâturages
Biographie
Nom de naissance Achille Delattre
Date de naissance
Date de décès
Parti politique Parti ouvrier belge puis Parti socialiste belge

Achille Delattre (né à Pâturages (commune) le et mort à Baudour le ) est un ouvrier syndicaliste belge, devenu homme politique membre du Parti ouvrier belge (P.O.B.). Ancien mineur, il fut nommé ministre d'État.

Biographie[modifier | modifier le code]

Achille Delattre travailla à la mine de 1891 à 1904. Il fut aussi vendeur de journaux et rédacteur à L'Avenir du Borinage. Ensuite, il fut secrétaire du président du Syndicat des Mineurs, le mouvement syndical des mineurs borains, ce qui l'amena à devenir aussi secrétaire national de la Centrale Syndicale des Travailleurs des Mines de Belgique. Parallèlement au mouvement syndical, il mena une carrière politique et devint d'abord député, puis ministre (dans les gouvernements Van Zeeland I, Van Zeeland II, Janson,Spaak I et après la guerre du Spaak III). Il fut aussi bourgmestre de Pâturages et auteur de plusieurs ouvrages dits de littérature ouvrière.

Engagement[modifier | modifier le code]

Achille Delattre fut notamment à la base de la création du Fonds des maladies professionnelles. En 1945, avec d'autres députés socialistes, il déposa la proposition de loi visant à la création d'une Société nationale des Charbonnages belges.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Niveau local[modifier | modifier le code]

Niveau national[modifier | modifier le code]

  • Député de l'arrondissement de Mons-Borinage à la Chambre des représentants de 1921 à 1954.
  • Ministre du Travail et de la Prévoyance sociale de 1935 à 1939.
  • Vice-Président du POB de 1939 à 1944 puis Président de 1944 à 1945.
  • Ministre du Combustible et de l'Énergie de 1947 à 1948.

L'auteur[modifier | modifier le code]

  • La Nationalisation des mines (1924).
  • Une Grande bataille sociale : la grève des mineurs du Borinage (1925).
  • La Lutte contre le grisou (1931).
  • Histoire de nos corons (1939).
  • Histoire d'une famille de mineur (1946).
  • Le Chant de la mine (1946).
  • Dans la Bourrasque (1946).
  • Combats (1949).
  • L'Héritage d'Antoine Coulisse (1950).
  • Souvenirs (1957).
  • À la gloire du mineur (1958).
  • Alfred Defuisseaux. Un homme, une période (1959).
  • Histoire et Folklore (1961)[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Nommé ministre d'État en septembre 1945.

Notoriété[modifier | modifier le code]

De nombreuses rues, places et bâtiments portent le nom d'Achille Delattre dans le Borinage (Pâturages, Quaregnon, Boussu, Wasmes...) mais aussi dans d'autres communes de la région du Centre (Bray, Saint-Vaast, Trazegnies, Carnières...) et de la région de Charleroi (Courcelles et Châtelineau).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]