Châtelineau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Châtelineau
Châtelineau
Photo prise à Châtelineau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Charleroi
Commune Châtelet
Code postal 6200
Zone téléphonique 071
Démographie
Gentilé Castellinois(e)
Population 17 361 hab. (2008)
Densité 2 296 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 24′ 55,19″ nord, 4° 31′ 11,5″ est
Superficie 756 ha = 7,56 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Châtelineau
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Châtelineau
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Châtelineau

Châtelineau (en wallon Tcheslinea) est une section de la ville belge de Châtelet située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Ses habitants sont appelés les Castellinois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Châtelineau apparaît pour la première fois en 1247. Son nom désigne un petit châtelet qui lui-même est un petit château.

Contrairement à Châtelet et Bouffioulx, Châtelineau n’a pas appartenu à la Principauté de Liège, mais au Comté de Namur.

Ses familles seigneuriale furent successivement les Chestelineal, les Glinnes, les Bois de Mérodes, les de Gand dite de Vilain XIV et les Arenberg.

Le Seigneur y possédait, outre un château, de nombreux bien et droits féodaux.

Les habitants de Châtelineau obtinrent une charte en 1503.

Au XIXe siècle, Châtelineau se transforma en cité industrielle avec installation de nombreux puits de charbonnage et atelier métallurgiques.

Hameaux[modifier | modifier le code]

  • Châtelineau possède plusieurs hameaux :
  • Taillis-pré se situe en Fleurus et Gilly, au Taillis près possède une église dédier à Saint-Antoine construite en 1876.
  • La Vallée une rue porte le nom.
  • Châtelineau centre.
  • Corbeau se situe aux confins de Gilly et de Montignies-sur-Sambre, où se trouve le centre commercial Cora et le magasin de bricolage Brico-Plan-It. Une église est construite vers 1904-1907 en style néo-roman aujourd'hui elle est en ruine.

Bâtiments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Barthélémy, la première église était bâtie sur une dérivation à droite de la place de la Madeleine, son état de vétusté menaçent ruines, elle a été démolie en 1855. La troisième église est celle d'aujourd'hui, elle a été bâtie en 1904 à 1909.
  • La gare, la première gare fut construite en 1860. Elle se situait près l'écluse puis elle fut démolie en 1911 pour construire la gare actuelle.
  • Sur la place Wilson une maison de style art-nouveau dont la façade est animée par le jeu coloré des matériaux.
  • L'église St Antoine dont la construction a débuté en 1874 pour se terminer en 1876.
  • L'église Sainte-Marie bâtie en 1907 aujourd'hui en ruine.
  • L'ancienne maison communale, la première maison communale se trouvait à côté de l'église (place de la Madeleine) avait été bâtie en 1843. Au début du XXe siècle, le bâtiment montre des signes de vétusté. La deuxième maison communale se trouvait sur la place Wilson aujourd'hui remplacé par la salle omnisport. Il y avait un projet d'une nouvelle maison communale mais le projet est abandonné. C'est en 1971 que l'administration communale acquiert le bâtiment de la société du Gouffre avant la fusion des communes de 1977.

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

Industries et commerces[modifier | modifier le code]

Industries de l'époque[modifier | modifier le code]

  • Les Charbonnages du Gouffre.
  • Société Anonyme Usines de Châtelineau.
  • Les Haut Fourneaux du Sud.
  • Laminoirs de Couillet et Châtelineau.
  • Fonderie Jacques Léon & Fils, Fonderie de Fer.
    Vue des bureaux du Trieux Kaisin aujourd'hui le "Shopping Cora".
  • Sté Ame Métallurgique de Sambre et Moselle.
  • Laminoires du Phénix.
  • Fabrique d'Aggloméres de Châtelineau.
  • Tannerie Corroirie "Jules Demotte".
  • Les Charbonnages du Trieux Kaisin.

Commerces actuels[modifier | modifier le code]

  • Le centre commerciale Shopping Cora Châtelineau, à l'époque c'étaient les bureaux du Trieux-Kaisin.
  • Carlos et Fils.
  • Tournesol, magasin de jardinage et de décoration.
  • Brico-Plan-it, magasin de bricolage.
  • Décathlon magasin d'articles de sport.
  • Cultura, société française spécialisée dans la vente de produits culturels.

Commerce de l'époque disparus[modifier | modifier le code]

  • Brasserie du "Faleau"
  • Manufacture Générale de Tabacs, Cigares, Cigarettes & Rolles
  • Les magasins L'ÉLAN, dont le siège sociale se trouvait à la rue Grégoire Soupart le nom de l'entreprise se touve encore sur le mur au-dessus du portail.

Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à Châtelineau[modifier | modifier le code]

  • Fernand Allard (1878-1947), missionnaire jésuite, y est né.
  • Claude Barzotti, de son vrai nom Francesco Barzotti, est un chanteur italo-belge né à Châtelineau le .

Marche folklorique[modifier | modifier le code]

Notre Dame de Rome (Marche impériale de la grande terre) célébré le dernier dimanche du mois d’août.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mémoire en images Châtelet Tome 2 Société d'Histoire Le Vieux Châtelet
  • André Lépine, « Les charbonnages du Pays noir en cartes postales anciennes », Cercle d'Histoire de Cerfontaine, no 503,‎
  • Claude Coisman, Daniel Grimmaux, Marcel Nihoul, André Vandenbroeck, Physionomie du passé économique au pays de Châtelet, Société d'Histoire Le Vieux Châtelet, 2006, 216 p.
  • André Vandenbroeck, L'évolution des quartiers à Bouffioulx, Châtelet et Châtelineau au fil... ...du temps, Société Royale "Le Vieux Châtelet", 2017, 210 p.
  • Claude Coisman, Marcel Nihoul & André Vandenbroeck, Mémoire en Images Châtelet tome 2 Bouffioulx, Châtelet & Châtelineau, Société d'histoire le Vieux Châtelet, 2007, 128 p. (ISBN 978-90-76684-79-6)

Lien extérne[modifier | modifier le code]