A Moon Shaped Pool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

A Moon Shaped Pool est le neuvième album studio du groupe britannique de rock alternatif Radiohead. Il sort sur les plateformes de téléchargement le , avant de sortir dans les formats dits "physiques" le 17 juin suivant[7]. Très apprécié par la critique, il devient le sixième album du groupe à atteindre la première place des charts au Royaume-Uni[8]. Cet album est marqué par les arrangements orchestraux de Jonny Greenwood, interprétés sur plusieurs titres par le London Contemporary Orchestra (LCO). Le batteur additionnel Clive Deamer est présent sur le titre Ful Stop avant d'accompagner à nouveau (comme en 2012) le groupe sur scène dans sa tournée mondiale de promotion de l'album, de mai à octobre 2016, puis de mars à juillet 2017.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Burn the Witch (en) 3:40
2. Daydreaming 6:24
3. Decks Dark 4:41
4. Desert Island Disk 3:44
5. Ful Stop 6:07
6. Glass Eyes 2:52
7. Identikit 4:26
8. The Numbers 5:45
9. Present Tense 5:06
10. Tinker Tailor Soldier Sailor Rich Man Poor Man Beggar Man Thief 5:03
11. True Love Waits (en) 4:43
52:31

Genèse de l'album[modifier | modifier le code]

Après l'album The King of Limbs, sorti en 2011, les membres du groupe Radiohead développent séparément des projets personnels[9] :

Le groupe assure la promotion de The King of Limbs par une tournée de deux ans : dès fin avril 2013, Colin Greenwood se voit déjà interrogé, au cours d'interviews radiophoniques, sur la préparation d'un nouvel album de Radiohead : chaque musicien de la formation se consacrant à ses propres projets à différents endroits du monde, le bassiste répond qu'ils doivent avant tout se retrouver pour en discuter[10],[11]. Le 19 février 2014, Jonny Greenwood affirme qu'il n'y a aucun projet de neuvième album[12].

L'activité du groupe sur internet continue toutefois sur cette même période : le 11 février, ils lancent l'application PolyFauna, pour iOS et Android[13]. Fin mars 2014, Jonny Greenwood révèle dans une autre interview que le groupe se retrouvera en studio l'été suivant dans le but de répéter et d'enregistrer de nouvelles compositions [14]. Le 23 septembre 2014, Thom Yorke suggère, sur Twitter, consulter des archives du groupe avec Stanley Donwood : il sort son deuxième album solo trois jours plus tard. Par la suite, d'octobre 2014 à septembre 2015, les divers clichés postés sur les réseaux sociaux par les musiciens et leur producteur Nigel Godrich, ainsi que les réponses apportées au cours d'interviews laissent présager l'enregistrement du neuvième album. Ça n'est que le 6 septembre 2015 que le chef d'orchestre Robert Ziegler (qui avait précédemment collaboré avec Radiohead sur le morceau Codex, de l'album The King of Limbs[15], ainsi qu'avec Jonny Greenwood sur les bandes originales de There Will Be Blood en 2007[16] et de Inherent Vice en 2014[17]) twitte des photos du groupe en studio avec un orchestre philharmonique[18]. Le 15 octobre suivant, Jonny Greenwood twitte à son tour que "beaucoup de chansons ont été enregistrées, et qu'il va falloir en faire le tri", tout en espérant pouvoir "partir en tournée l'année suivante"[19].

Le 25 décembre 2015, le groupe révèle avoir composé une chanson pour le vingt-quatrième film de la saga James Bond, Spectre, réalisé par Sam Mendes : finalement, c'est le morceau Writing's on the Wall, interprété par Sam Smith, qui est retenu dans la production. Radiohead offre alors gratuitement leur chanson (en) sur la plateforme SoundCloud[20]. La chanson sera toutefois présentée en face B du single Burn the Witch (en), commercialisé le 16 mai 2016[21]. En outre, les fans en déduisent naturellement que le groupe est revenu en studio, et constatent à partir de cette date un changement des visuels sur le site officiel du groupe, ainsi que sur les comptes du groupe sur les réseaux sociaux. Enfin, le groupe crée deux compagnies : Dawn Chorus LLP, le 7 octobre 2015, et Dawnnchoruss Ltd., le 25 février 2016[22]. Cette stratégie économique ayant déjà été utilisée sur les précédents albums du groupe[23], les rumeurs de la sortie imminente d'un neuvième album se multiplient parmi le public comme les médias. Le 21 janvier, Radiohead annonce une tournée mondiale, du 20 mai au 9 octobre 2016[24],[25]. Malgré quelques témoignages présageant la sortie immédiate d'un nouvel album[26], le groupe dément.

Le 1er mai 2016, le groupe efface tout contenu de son site officiel et de ses comptes de réseaux sociaux, ne laissant plus que pages vierges et images blanches[27] : la veille, quelques fans anglo-saxons avaient reçu, par courrier postal, un prospectus portant la mention "Sing a song of sixpence that goes/Burn the Witch/We know where you live", ainsi que le logo du groupe[28]. Le 3 mai, le groupe reprend son activité sur les réseaux sociaux en dévoilant sur Instagram deux vidéos animées de quelques secondes[29] : tout d'abord, un oiseau chantant, perché sur une branche, puis, plus tard la même journée, un groupe d'hommes masqués et armés d'épées se livrant à un étrange rituel autour d'une femme ligotée à un tronc d'arbre. Le clip de Burn the Witch (en) est alors mis en ligne quelques heures encore plus tard, sur Youtube[30] : il est réalisé en stop motion par Chris Hopewell (en) et des animateurs du studio Aardman, en reprenant la trame narrative du film Le Dieu d'osier[31]. Il s'avère en outre que les trois phrases inscrites sur le prospectus envoyé par courrier aux fans anglais sont extraites de cette nouvelle chanson.

À la fin de la même semaine est également révélé le vidéoclip du single Daydreaming, réalisé par Paul Thomas Anderson[32], accompagné, dans le texte descriptif, de l'annonce de la sortie de l'album en deux temps : il est rendu accessible en téléchargement digital le dimanche suivant, , avant d'être publié, en supports dits "physiques", le [33]. À noter que, pour accompagner la sortie digitale de l'album, Tom Robinson le diffuse intégralement au cours de l'émission qu'il présente sur BBC Radio 6 Music[34].

Promotion[modifier | modifier le code]

Le 11 juin, Radiohead annonce le "Live From a Moon Shaped Pool", un événement promotionnel audio organisé dans plusieurs dizaines de disquaires indépendants de par le monde : il se déroule le 17 juin, jour de sortie de l'album en supports physiques. L'événement consiste en un flux diffusé toute la journée dans les magasins participants, incluant des playlists programmées par chaque membre de Radiohead : le programme audio démarre ainsi par une sélection, par Jonny Greenwood, de temps forts de leurs concerts donnés au Roundhouse (en) de Londres du 26 au 28 mai précédents[35]. Stanley Donwood a également enregistré une "satire sans conséquences".

En outre, les clients des magasins participants peuvent s'inscrire à un tirage au sort afin de remporter une sélection de figurines utilisées dans le tournage du clip animé de Burn the Witch, des visuels crées par Stanley Donwood autour de l'album, ou des tirages de photogrammes 35mm du clip de Daydreaming réalisé par Paul Thomas Anderson. Enfin, les clients acquérant l'édition vinyle du disque se voient remettre une affiche reprenant la pochette de l'album[36].

Les clients du disquaire participant d'Istanbul, le Velvet IndieGround Records, ont été agressés par un groupe d'hommes furieux que ces premiers boivent de la bière et écoutent de la musique pendant le Ramadan, le mois sacré du jeûne dans la religion musulmane. À la suite de cet incident, Radiohead, qui s'apprêtait alors à se produire au festival Secret Solstice, en Islande, fait publier la déclaration suivante : "Nos pensées vont aux victimes de l'attaque de ce soir au Velvet IndieGround d'Istanbul. Nous espérons que, un jour, nous pourrons repenser à ces actes de violence et d'intolérance comme des choses d'un temps révolu. Pour l'heure, nous pouvons uniquement apporter à nos fans d'Istanbul notre amour et notre soutien."[37]

Radiohead publie également sur Instagram chaque vendredi, du 13 mai au 8 juillet 2016, des vignettes de trente secondes accompagnant quelques-unes des chansons de l'album. Elles sont mises en ligne dans l'ordre suivant :

Critiques[modifier | modifier le code]

Philippe Papineau de L'Actualité a d’abord été « perplexe, avec des chansons intérieures, lentes, très orchestrales, plus obscures que claires. » mais « intrigué ». Après avoir écouté plusieurs fois l'album, il « apprécie le doux piano » et ajoute que le disque est « tout sauf rock »[47].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. [2]
  3. [3]
  4. [4]
  5. [5]
  6. [6]
  7. http://www.radiohead.fr/where-did-you-parked-the-album/
  8. (en) New Musical Express, « Radiohead score their sixte number one album with 'A Moon Shaped Pool' », sur NME.COM (consulté le 18 mai 2016)
  9. radiohead.fr
  10. varmatin.com
  11. drownedinsound.com
  12. http://sinfinimusic.com/uk/features/interviews/composer-interviews/jonny-greenwood "Do you have any plans for recording or touring with Radiohead?
    - Not at the moment. There are songs floating around, but we’re waiting to get our strength together – it can be a long process."
  13. lesinrocks.com
  14. nashvillescene.com
  15. discogs.com
  16. discogs.com
  17. discogs.com
  18. pitchfork.com
  19. https://twitter.com/JnnyG/status/654752383252062209 "[…] lots has been recorded, and we're about to go through it all...."
    "And we HOPE to tour next year: no plans confirmed yet."
  20. lemonde.fr
  21. pitchfork.com
  22. consequenceofsound.net
  23. theguardian.com
  24. lemonde.fr
  25. billboard.com

  26. http://pitchfork.com/news/62800-radiohead-new-album-out-in-june/ facebook.com
  27. pitchfork.com
  28. pitchfork.com
  29. instagram.com
  30. [vidéo] Voir sur YouTube
  31. nme.com
  32. [vidéo] Voir sur YouTube
  33. undertheradarmag.com
  34. twitter.com
  35. (en) « Inside Radiohead’s A Moon Shaped Pool Release Event | Pitchfork », sur pitchfork.com
  36. (en) « Radiohead Detail 'Live From a Moon Shaped Pool' Event », sur Rolling Stone,
  37. "Our hearts go out to those attacked tonight at Velvet IndieGround in Istanbul. We hope that someday we will be able to look back on such acts of violent intolerance as things of the ancient past. For now, we can only offer our fans in Istanbul our love and support."
    (en) « UPDATED: Radiohead responds to attack on fans in Turkey », sur www.avclub.com,
  38. https://www.instagram.com/p/BFWZeqCqyvV/
  39. https://www.instagram.com/p/BFobIUWKyu2/
  40. https://www.instagram.com/p/BF6ctK2KymU/
  41. https://www.instagram.com/p/BGMeTTZqyqw/
  42. https://www.instagram.com/p/BGef0_WqysK/
  43. https://www.instagram.com/p/BGwhZRbqyt-/
  44. https://www.instagram.com/p/BHCi9fThDjx/
  45. https://www.instagram.com/p/BHUk1qOBcnM/
  46. https://www.instagram.com/p/BHmmF2qBVt3/
  47. Philippe Papineau, « Disque: un intrigant Radiohead - Avec A Moon Shaped Pool, Radiohead nous propose un album qui en surprendra plus d’un. », sur lactualite.com, (consulté le 27 juillet 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]