Sam Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Smith.
Sam Smith
Description de cette image, également commentée ci-après
Sam Smith en 2015.
Informations générales
Nom de naissance Samuel Frederick Smith
Naissance (27 ans)
Londres, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale écriture-composition-interprétation
Genre musical soul, pop, blue-eyed soul, R&B
Instruments vocals
Années actives 2007 - présent
Labels Capitol Records
Influences George Michael
Site officiel samsmithworld.com
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Sam Smith.

Samuel Frederick Smith dit Sam Smith, est une personnalité autrice-compositrice-interprète britannique née le à Londres, en Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

À sa naissance, le , à Londres, son père, Frederick Smith, est homme au foyer et sa mère, Kate Cassidy, courtière. Ses études débutent comme élève du Youth Music Theatre et en joutant dans leur production Oh! Carol en 2007 avant de rejoindre des groupes de jazz. Smith étudie pendant quelques années le chant et la composition de chansons avec la chanteuse et pianiste de jazz Joanna Eden (en), et participe au Bishop's Stortford Junior Operatics du renommé Cantate Youth Choir. En 2009, sa mère est licenciée pour avoir consacré trop de temps à la carrière de Sam Smith, au détriment de son travail, ce qu'elle nie[1]. À l'âge de dix-huit ans, Smith s'installe à Londres pour tenter sa chance dans le monde de la musique et gagne sa vie en travaillant dans des bars et comme baby-sitter[2],[3].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

2012-2013 : Latch et La La La[modifier | modifier le code]

Jimmy Napes présente Sam Smith au duo Disclosure[4]. Fin 2012, leur single Latch devient un tube, notamment au Royaume-Uni où il se classe en onzième position des meilleures ventes[5]. Son premier titre Lay Me Down en rencontre un succès plus modéré[6]. Le titre n'est alors pas encore annoncé comme single[pas clair].

La même année, la chanson La La La de Sam Smith et Naughty Boy atteint la première place des charts au Royaume-Uni et en Italie et se classe parmi les cinq titres les plus vendus dans de nombreux pays européens ainsi qu'en Australie[7],[8]. Le premier EP de Sam Smith, Nirvana, dont est extrait Stay with Me, sort durant dans la foulée de ce premier succès, pendant l'été 2013[6],[9].

2014 - 2016 : In the Lonely Hour et succès international[modifier | modifier le code]

Son premier album In the Lonely Hour entre directement en première position des charts britanniques[2] en [6]. Les extraits Money on My Mind et Stay with Me atteignent également la première place des ventes de single au Royaume-Uni[5]. Sam Smith a déclaré avoir composé cet album à la suite d'une déception amoureuse avec un garçon[10]. Dans le cadre d'un remix, la chanteuse Mary J. Blige a posé sa voix sur le titre pour l'accompagner[11]. Le single suivant est Leave Your Lover, suivi par I'm Not the Only One qui sera exploité en tant que quatrième single de l'album[12]. L'actrice américaine Dianna Agron, connue pour son rôle dans la série Glee, apparaîtra dans le vidéoclip de la chanson[13]. Le titre bénéficiera lui aussi d'un remix, cette fois-ci avec la participation du rappeur ASAP Rocky. Les deux artistes interpréteront ensemble ce titre lors de la cérémonie des American Music Awards le [14]. L'exploitation de l'album se poursuivra par la sortie des deux autres singles : Restart[15] et Like I Can[16], ainsi qu'une tournée en 2015.

Parallèlement, Sam Smith rejoint le groupe de charité Band Aid 30 pour récolter des fonds contre l'épidémie d'Ebola, et prête sa voix aux côtés d'autres artistes comme les One DirectionEd SheeranEmeli SandéRita Ora ou Bono pour une reprise du titre Do They Know It's Christmas?, avant de sortir une reprise du titre Have Yourself A Merry Little Christmas de Judy Garland dédié à la fête de Noël. Ce titre est disponible uniquement à l'achat digital, depuis le mois de . À la fin du mois de , Sam Smith poursuit la promotion de son premier album studio avec la sortie officielle du single Lay Me Down, déjà chanté sur les plateaux télévisés avant la sortie de l'album.

Quatre Grammy Awards 2015 en l'ont gratifié. Après avoir interprété[Quand ?] avec Mary J. Blige la chanson Stay With Me, Sam Smith prononce un discours lui permettant de remercier son partenaire : « Je veux remercier l'homme qui a inspiré cet album et que j'aime depuis l'an dernier. Merci beaucoup d'avoir brisé mon cœur, parce que tu m'as fait gagner quatre Grammys »[17],[18]. Quelques semaines plus tard, les Brit Awards l'honorent de deux récompenses et lui donnent l'occasion d'interpréter pendant la cérémonie sa chanson Lay Me Down. Ce même titre bénéfice d'un remix avec le chanteur John Legend pour l’événement caritatif « Red Nose Day » organisé par l'association Comic Relief pour lutter contre la famine en Éthiopie. Le titre est disponible à la vente depuis le [19].

Il est annoncé le que Sam Smith est l'interprète de la chanson du nouvel opus de James Bond, 007 Spectre[20]. Writing's on the Wall est sorti en téléchargement le .

Le , Sam Smith remporte l'Oscar de la meilleure chanson originale, monte sur scène avec Jimmy Napes, le coauteur de la chanson, et pendant son discours affirme à tort être le premier homme ouvertement homosexuel à recevoir un Oscar[réf. nécessaire].

2017 : The Thrill of It All[modifier | modifier le code]

Le , Smith sort un nouveau single, intitulé Too Good at Goodbyes, qui fait ses débuts en tête de classement au Royaume-Uni[21]. Le suivant, Smith annonce le titre et la sortie de son deuxième album studio, The Thrill of It All, qui est mis en vente le .

2019 : projet d'un troisième album studio[modifier | modifier le code]

En janvier 2019, Sam Smith sort la chanson Dancing with a Stranger en duo avec Normani Kordei en simple. Elle a atteint le top 10 au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans d’autres pays.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Sam Smith à Boston en 2013.

Sam Smith indique ouvertement son homosexualité en indiquant en éprouver de la fierté[22],[10], mais avoir de la difficulté à accepter son corps et son poids[22]. Depuis l'automne 2018, Smith se définit comme non-binaire[23],[24] et annonce sur ses réseaux sociaux avoir décidé d'utiliser pour se décrire le pronom anglophone they singulier[25], qui peut être traduit en français par iel[26].

La chanteuse Lady Gaga fait partie de ses sources d'inspirations et de ses motivations pour faire cette carrière[27].

L'acteur britannique Alfie Allen et la chanteuse britannique Lily Allen sont ses cousins au troisième degré[28].

D' à , Smith est en couple avec l'acteur américain Brandon Flynn[29],[30].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Tournée[modifier | modifier le code]

  • 2015 : In The Lonely Hour Tour
  • 2018 : The Thrill of It All Tour

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Brit Awards 2014 : Choix des critiques
  • Sound of 2014
  • American Music Awards 2014 : Meilleur artiste Pop/Rock Masculin
  • Grammy Awards 2015 :
    • Meilleur nouvel artiste
    • Chanson de l'année
    • Enregistrement de l'année
    • Album pop vocal de l'année
  • Brit Awards 2015 :
    • Succès de l'année
    • Révélation de l'année
  • NAACP meilleur groupe, duo ou collaboration 2015, avec le concours de Mary J Blige
  • 2 Guinness World Record 2015
  • Oscars du cinéma 2016 : Meilleure chanson originale

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anita Singh, « Sam Smith: the women who helped him to chart stardom », sur The Telegraph, (consulté le 15 juillet 2014).
  2. a et b Thierry Dague, « Sam Smith, si seul et si soul », sur Le Parisien, (consulté le 15 juillet 2014).
  3. Gabriel Lecomte, « Sam Smith : « Je veux vivre une histoire d'amour » », sur 20 Minutes Suisse, (consulté le 15 juillet 2014).
  4. (en) Nick Murray, « Who Is Sam Smith? A Quick Primer on the U.K. Soul Singer », sur Rolling Stone, (consulté le 15 juillet 2014).
  5. a et b (en) « Sam Smith », sur The Official Charts Company (consulté le 15 juillet 2014)
  6. a b et c (en) James Wilkinson, « Sam Smith Biography », sur AllMusic (consulté le 15 juillet 2014).
  7. « Naughty Boy feat. Sam Smith - La La La », sur LesCharts.com (consulté le 15 juillet 2014).
  8. Julien Goncalves, « Naughty Boy séduit la France avec "La La La" feat. Sam Smith », sur Pure Charts, (consulté le 15 juillet 2014).
  9. Yohann Ruelle, « "Money on My Mind" : la révélation Sam Smith ("La La La") dévoile son premier single », sur Pure Charts, (consulté le 15 juillet 2014).
  10. a et b « Le chanteur Sam Smith fait son coming-out », sur yagg.com, (consulté le 8 septembre 2015).
  11. « "Stay With Me" : Mary J. Blige et Sam Smith unissent leur voix pour un remix inédit », sur chartsinfrance.net, (consulté le 21 novembre 2014).
  12. « Sam Smith enchaîne avec "I'm Not The Only One" », sur chartsinfrance.net, (consulté le 21 novembre 2014).
  13. « Clip de "I'm Not The Only One" : Sam Smith évoque un douloureux adultère avec Dianna Agron », sur chartsinfrance.net, (consulté le 21 novembre 2014).
  14. « Sam Smith : I'm Not The Only One en live aux American Music Awards 2014 », sur virginradio.fr, (consulté le 8 septembre 2015).
  15. « Clip de "Restart" : Sam Smith retrace sa folle ascension », sur chartsinfrance.net, (consulté le 21 novembre 2014).
  16. « "Like I Can" : Sam Smith enchaîne un single plus pop et rythmé », sur chartsinfrance.net, (consulté le 21 novembre 2014).
  17. (en) « After winning four Grammys, Sam Smith thanked the man who broke his heart », sur The Independent, (consulté le 1er octobre 2019) : « This is the best night of my life. Just a quick one: I want to thank the man who this record is about, who I fell in love with last year. Thank you so much for breaking my heart because you got me four Grammys. »
  18. « Le chanteur gai Sam Smith remporte quatre Grammy Awards », sur fugues.com, (consulté le 8 septembre 2015).
  19. « sam-smith-et-john-legend-un-duo-inedit-pour-la-bonne-cause », sur non-stop-people.com, (consulté le 10 mars 2015).
  20. « Spectre : Sam Smith interprétera la chanson du nouveau 007 ! (officiel) », sur allociné.fr, (consulté le 8 septembre 2015).
  21. (en) Jack White, « Sam Smith scoops his sixth UK Number 1 single with Too Good at Goodbyes », sur Official Charts Company, (consulté le 15 septembre 2017).
  22. a et b « Je suis un homme et j'ai toujours eu honte de mon corps », sur huffingtonpost.fr, (consulté le 8 septembre 2015).
  23. (en) « Sam Smith comes out as gender non-binary », Topics (consulté le 24 octobre 2017).
  24. (en) « Sam Smith reveals he identifies as non-binary », sur The Independent, (consulté le 25 mars 2019)
  25. (en) Josh Milton, « In a story about Sam Smith’s pronouns, The Sun managed to get it wrong in the very first sentence », Pinknews,‎ (lire en ligne)
  26. « Sam Smith ne s'identifie plus au genre masculin : voilà comment il faut l'appeler », sur Elle, (consulté le 20 septembre 2019).
  27. (en-GB) « Sam Smith explains the Lady Gaga email which 'made her cry' - BBC Newsbeat », sur BBC Newsbeat, (consulté le 3 mai 2018)
  28. (en) « Nick Grimshaw and BBC Sound Of winner Sam Smith joke about Lily Allen's 'big mouth' », sur nme.com, (consulté le 9 septembre 2015).
  29. « Sam Smith main dans la main avec son chéri Brandon Flynn (13 Reasons Why) », Mensuel,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juin 2018)
  30. « Sam Smith & Brandon Flynn : Ils ont rompu ! | MTV France », sur www.mtv.fr (consulté le 28 juin 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]