Karma Police

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karma Police
Single de Radiohead
extrait de l'album OK Computer
Sortie 25 août 1997
Durée 4:21
Genre Rock alternatif
Auteur Thom Yorke
Producteur Nigel Godrich
Label Parlophone
Classement #8 : Royaume-Uni
#14 : États-Unis

Singles de Radiohead

Pistes de OK Computer

Karma Police est le second single paru de l'album OK Computer du groupe Radiohead, cette chanson s'impose peut-être comme l'un des plus grands hits planétaires de Radiohead, avec Creep.

La chanson a été classée 75e meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM en 2010[1].

Réception[modifier | modifier le code]

Alors que seules quelques chansons provenant de l'album de 1995 The Bends sont devenues des hits hors du Royaume-Uni, et que les 6 minutes 30 de la chanson Paranoid Android (le premier single de OK Computer) reçoivent une récompense de MTV, bien qu'elles n'aient été que très rarement diffusées sur les ondes, Karma Police devient l'hymne alternatif de la radio, hymne qui a même mérité d'être inclus dans la compilation Now That's What I Call Music!. Au Royaume-Uni le single a atteint la huitième place.

Composition[modifier | modifier le code]

Des similitudes ont souvent été remarquées entre les riffs de piano de Karma Police et ceux de la chanson Sexy Sadie des Beatles. Le groupe a apparemment reconnu la ressemblance, bien que le reste de chacune des deux chansons soit tout à fait différent. Quand ils ont enregistré OK Computer, ils écoutaient les derniers albums des Beatles, entre autres musiques (par exemple Miles Davis, DJ Shadow et Ennio Morricone), pour avoir de l'inspiration. Cette chanson est également inspirée du livre 1984 de George Orwell, la Karma Police serait une sorte de Police de la Pensée.

Karma Police, comme plusieurs autres chansons qui allaient composer OK Computer, a été jouée en live en 1996, quand le groupe a brièvement apporté son soutien à la tournée américaine d'Alanis Morissette. Une version live de Karma Police, jouée avec un piano Rhodes sur le Late Show de David Letterman, a été enregistrée sur le documentaire sur Radiohead intitulé Meeting People Is Easy. Aujourd'hui, cette chanson, quand elle est jouée en live, est habituellement reprise en chœur par le public, et souvent jouée en rappel. Sur les concerts de 2006, le groupe continuait de la jouer assez régulièrement, mais pas à chaque show cependant.

Vidéo[modifier | modifier le code]

Un clip a été réalisé pour la chanson, avec Yorke dans le rôle du seul passager à bord d'une voiture sans pilote qui poursuit un homme (un acteur hongrois, Lajos Kovács) sur une route de campagne déserte. Quand la voiture semble avoir enfin rattrapé l'homme, elle fait marche arrière à la place. La caméra se tourne pour montrer le siège arrière où Yorke était assis, mais il a disparu. L'intérieur rouge, l'homme seul qui court, la voiture sans pilote et les flammes ne sont pas sans rappeler une scène mythique de Christine, de John Carpenter. Le clip a été réalisé par Glazer, responsable auparavant du clip de Radiohead Street Spirit (Fade Out). Glazer a gagné le prix de la réalisation de MTV en 1997 pour son travail sur ce clip, ainsi que sur Virtual Insanity de Jamiroquai.

Thom Yorke avait notamment dit dans une interview « Le clip est pour dire qu'un jour tous vos péchés vous rattraperont »[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]