779

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
776 777 778  779  780 781 782
Décennies :
740 750 760  770  780 790 800
Siècles :
VIIe siècle  VIIIe siècle  IXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Terrorisme
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 779 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]


Europe[modifier | modifier le code]

  • Mars : promulgation du capitulaire de Herstal[3].
    • Généralisation de la dîme dans le royaume franc, impôt perçu par l'Église.
    • Charlemagne interdit de faire du mal à quiconque voyage dans son royaume.
    • A leur première interpellation, les voleurs auront un œil crevé et à leur deuxième le nez coupé ; enfin à la troisième, s’ils ne peuvent payer un dédommagement suffisant à la partie lésée, ils seraient mis à mort. Par contre, les meurtriers peuvent s’en tirer généralement en payant un dédommagement.
    • Interdiction du commerce des esclaves, dont le centre en Occident était Verdun. Ce commerce, très lucratif, continue néanmoins.
    • Établissement de l'aumône publique pour enrayer la disette due à une grande sècheresse.
    • Apparition des missi dominici, envoyés spéciaux de Charlemagne circulant par deux (en général un comte et un évêque). Ils sont chargés d’enquêter sur les abus, proposent des sanctions, président le tribunal, etc. Ils doivent présenter un rapport écrit de leur mission à leur retour au palais.
    • Institution de deux plaids généraux annuels réunis en mars et à l'automne.
    • Réorganisation administrative de l'Italie et de l'Aquitaine, qui sont érigées en royaumes destinés aux plus jeunes fils de Charlemagne, Pépin et Louis.
  • Mai : Charlemagne tient son champ de mai à Düren. Il part en campagne contre le Saxon Widukind[3]. Après sa victoire à Bocholt, il soumet la Westphalie jusqu'à la Weser puis hiverne à Worms[4].


Naissances en 779[modifier | modifier le code]

Décès en 779[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Xiu Ouyang, Qi Song, Robert Des Rotours books.google.fr E. Leroux, 1932
  2. Victor Chan TIBET. Le guide du pèlerin Editions Olizane, 1998 (ISBN 978-2-88086-217-6)
  3. a et b Henri Martin Histoire de France Furne, 1855
  4. Pierre Auguste Florent Gérard Histoire des Francs d'Austrasie, Volume 2 Rozez, Durand, Brockhaus, 1864
  5. Rosamond McKitterick The New Cambridge medieval history, Volume 4, Partie 2 Cambridge University Press, 1995 (ISBN 978-0-521-36292-4)
  6. Claude de Vic, Joseph Vaissete, Alexandre Du Mège Histoire générale de Languedoc J.B. Paya, 1840
  7. Xiu Ouyang, Qi Song, Robert Des Rotours Le traité des examens E. Leroux, 1932

Liens externes[modifier | modifier le code]