418

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 418 du calendrier julien. 418 est également le préfixe téléphonique de la partie Est du Québec au Canada.

Événements[modifier | modifier le code]

La péninsule Ibérique en 418, après l'installation des Wisigoths en Aquitaine seconde comme peuple fédéré, tandis que le nord de l'Espagne reste sous autorité romaine directe.

Décès en 418[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C.-A. Moët de la Forte-Maison, Les francs leur origine, leur histoire dans la Pannonie, la Mésie, la Thrace, la Germanie et la Gaule, depuis les temps les plus reculés jusqu'à la fin du règne de Clotaire, dernier fils de Clovis, fondateur de l'Empire français, vol. 1, A. Franck, (présentation en ligne)
  2. a, b et c Jean-Marie Salamito, Les virtuoses et la multitude : aspects sociaux de la controverse entre Augustin et les pélagiens, Éditions Jérôme Millon, (ISBN 9782841371686, présentation en ligne)
  3. Juan Carlos Sánchez León,, Jacques Annequin, Evelyne Geny, Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté, vol. 603, Presses Univ. Franche-Comté, (ISBN 9782251606033, présentation en ligne)
  4. William Duckett, Dictionnaire de la conversation et de la lecture inventaire raisonné des notions générale les plus indispensable à tous, vol. 3, Aux comptoirs de la direction et chez Michel Lévy frères, (présentation en ligne)
  5. François René Rohrbacher, Histoire universelle de l'Église catholique, vol. 7, Paris, Gaume frères, (présentation en ligne)
  6. Vingt mille guerriers, soit cent mille personnes avec femmes, enfants et esclaves
  7. Louis-Sébastien Le Nain de Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l’Église, vol. 5, Paris, Charles Robustel, (présentation en ligne)
  8. Christian Gottlieb Blumhardt, Ami Bost, Histoire générale de l'établissement du christianisme, vol. 1, M. Aurel, (présentation en ligne)
  9. Heinrich Joseph Wetzer, Benedikt Welte, Isidore Goschler, Dictionnaire encyclopédique de la théologie catholique, vol. 22, Gaume frères et J. Duprey, (présentation en ligne)
  10. Bruno Dumézil, « Les conversions forcées ont-elles existé ? », L'Histoire, no 325, novembre 2007, p. 70.
  11. Paul Veyne, When our world became Christian, 312-394, Polity, (ISBN 9780745644981, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]