3e division (armée impériale japonaise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 3e division.

3e division
第3師団
Image illustrative de l’article 3e division (armée impériale japonaise)
Soldats du 6e régiment d'infanterie de la 3e division traversant le fleuve Hai He durant l'opération Ichang le .

Création 14 mai 1888
Dissolution 1945
Pays Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Branche War flag of the Imperial Japanese Army.svg Armée impériale japonaise
Type Division d'infanterie
Garnison Nagoya
Surnom Division Chance
Guerres Première guerre sino-japonaise
Guerre russo-japonaise
Intervention en Sibérie
Incident de Jinan
Seconde Guerre sino-japonaise
Commandant Katsura Tarō
Hasegawa Yoshimichi
Uehara Yūsaku
Nobuyoshi Mutō

La 3e division (第3師団, Dai-san shidan?) est une unité d'infanterie de l'armée impériale japonaise. Son nom de code est Division Chance (幸兵団, Kō-heidan?).

Histoire[modifier | modifier le code]

La 3e division est formée à Nagoya en comme garnison de Nagoya (名古屋鎮台, Nagoya chindai?), l'un des six commandements régionaux créés dans la nouvelle armée impériale japonaise. La garnison de Nagoya est responsable de la région centrale du Japon connue sous le nom de Chūbu et s'étirant de la préfecture d'Aichi à la préfecture d'Ishikawa. Sur les recommandations du conseiller étranger allemand Jacob Meckel, les six commandements régionaux sont transformés en divisions lors d'une réorganisation de l'armée le .

En tant que l'une des plus anciennes divisions de l'armée impériale japonaise, la 3e division participe à la première guerre sino-japonaise, la guerre russo-japonaise, l'intervention en Sibérie, et l'incident de Jinan.

Parmi ses plus célèbres commandants se trouvent Katsura Tarō, Hasegawa Yoshimichi, Uehara Yūsaku et Nobuyoshi Mutō.

Le , la 3e division est subordonnée à la 11e armée et est l'une des divisions assignées à l'armée expéditionnaire japonaise de Chine basée à Nankin. En tant que l'une des plus puissantes unités, la 3e division participe à presque toutes les batailles du centre de la Chine. Durant la campagne du Zhejiang-Jiangxi (en), elle est convertie en division triangulaire (en) le . Elle sert temporairement plus tard comme quartier-général et division de garnison de la province du Zhejiang.

Batailles et campagnes en Chine (1937-1945)

Bataille Date de début
data-sort-type="date"
Lieu
Bataille de Shanghai Chuanshakou - Shanghai
Bataille de Xuzhou sud de Xuzhou
Bataille de Wuhan Xinyang
Bataille de Suixian-Zaoyang Tongbai - Suixian
Bataille de Changsha (1939) Hubei - Hunan - Changsha
Offensive de l'hiver 1939-40 (en) Tingsiqiao - Xinyang
Bataille de Zaoyang-Yichang Xiangyang - Xiakou, xian de Nanzhang
Opérations du Hubei central (en) Suizhou
Bataille du sud de Henan xian de Ye
Bataille de Changsha (1941) rive sud du fleuve Miluo- Huashan, xian de Xinhua
Bataille de Changsha (1942) fleuves Yueyang - Miluo- Liuyang
Campagne du Zhejiang-Jiangxi (en) ?
Bataille de l'ouest d'Hubei côte nord du lac Dongting
Bataille de Changde sud de Changde - Changde - sud de Changde
Bataille de Changsha (1944) Wanyang Shan - Liuyang
Bataille de Guilin-Liuzhou sud de Liuzhou

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec la dissolution de l'armée impériale japonaise, la 3e division est officiellement dissoute au Zhejiang.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]