2e division blindée (armée impériale japonaise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2e division blindée
戦車第2師団
Image illustrative de l’article 2e division blindée (armée impériale japonaise)
Chars japonais avançant vers Manille.

Création 24 juin 1942
Dissolution Septembre 1945
Pays Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Branche War flag of the Imperial Japanese Army.svg Armée impériale japonaise
Type Division blindée
Garnison Mudanjiang, Mandchoukouo
Surnom Division Attaque
Guerres Guerre du pacifique
Commandant Tasuku Okada (en)
Yoshiharu Iwanaka

La 2e division (戦車第2師団, Sensha Dai-ni Shidan?) est une unité de chars de l'armée impériale japonaise. Son nom de code est Division Attaque (, Geki?).

Histoire[modifier | modifier le code]

La 2e division blindée est établie au Mandchoukouo le .

Basée à Mudanjiang dans le nord du pays, elle a pour mission principale de garder la frontière orientale avec l'union Soviétique sous le commandement de la 1re armée régionale japonaise.

En raison de la détérioration de la situation japonaise dans la guerre du Pacifique, les unités restantes de la 2e division blindée sont réassignées à la 14e armée régionale japonaise et envoyées aux Philippines où elles sont annihilées pendant la campagne des Philippines lors de plusieurs engagements à Luçon, Leyte et Mindanao par des troupes communes américano-philippines.

La 2e division blindée est reconstituée au Japon comme unité d'entraînement après le désastre aux Philippines. En février 1945, son 11e régiment blindé est transféré sous le contrôle de la 5e armée régionale japonaise et transformé en 91e division. Elle est stationnée dans le nord des îles Kouriles où elle combat l'armée soviétique durant l'invasion des Îles Kouriles à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle est officiellement démobilisée en septembre 1945 comme le reste de l'armée impériale japonaise.

Commandants[modifier | modifier le code]

Nom De À
1 Lieutenant-général Tasuku Okada (en) 20 septembre 1942 7 décembre 1943
2 Lieutenant-général Yoshiharu Iwanaka 27 décembre 1943 30 septembre 1945

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William B. Breuer, Retaking The Philippines: America's Return to Corregidor & Bataan, 1944-1945, St Martin's Press,
  • Samuel Eliot Morison, The Liberation of the Philippines: Luzon, Mindanao, the Visayas 1944-1945, vol. 13, Castle Books, coll. « History of United States Naval Operations in World War II », (ISBN 0-7858-1314-4)
  • Robert Ross Smith, Triumph in the Philippines: The War in the Pacific, University Press of the Pacific, (ISBN 1-4102-2495-3)
  • (en) Richard B Frank, Downfall: The End of the Imperial Japanese Empire, New York, Random House, (ISBN 0-679-41424-X)
  • Bernard Jowett, The Japanese Army 1931-45 (Volume 2, 1942-45), Osprey Publishing, (ISBN 1-84176-354-3)
  • Victor Madej, Japanese Armed Forces Order of Battle, 1937-1945, Game Publishing Company,